Généalogie Malcor Amic Plasse...

Christine MALCOR

Brunoy, avril - mai 2019

Sommaire

Généalogie à partir des premiers Malcor connus

Les éléments de cette généalogie ont été établis à partir des archives familiales constituées par Henri Malcor et papa et des recherches effectuées par moi-même à partir des actes d'Etat civil numérisés des Hautes-Alpes.

Henri et papa ont consulté les archives à Gap : registres des tailles de Saint-Julien et de Saint-André-en-Boschaine (La Faurie), les minutes des notaires de Saint-André (1679-1691), les délibérations de la communauté de Saint-André…

Il va de soi que des erreurs ont pu se glisser. Merci de me les signaler au 01 60 46 60 40 ou 06 81 65 26 86.

Les commentaires en bleu sont de moi. Mais je n'ai pas toujours noté l'origine.

Les indications en rouge viennent de geneanet. Pas toujours fiables.

Il y aurait eu au 13 e siècle 3 morts au prieuré de Saint Barthélémy. Au XVIe siècle, la région de La Faurie fut dévastée par les guerres de religion.

A') André MALCOR est notre premier ancêtre connu. Il est originaire de Pusteau - hameau faisant partie avec Saint – André, Seilhes-en-Boschaine, Les Granges, La Valette, Notre-Dame et Le Villiers - de la commune dont le chef lieu est La Faurie qui est situé sur la rive gauche du Grand Buëch à 6 km au sud de Saint-Julien et à 8 km au nord ouest d'Aspres. Le pays avait été dévasté au XVIe siècle par les guerres de religion.

Il a une sœur Catherine MALCOR (B').


André MALCOR, né avant 1605, Décédé après 1662 se marie avant 1635 avec une inconnue à ce jour XXX, née vers 1600. (Un nom est apparu : Castellane ou peut-être Gondoin). Ils ont au moins deux enfants : Claude MALCOR et Pol MALCOR.

I) Claude MALCOR, né avant 1630 à La Faurie, Décédé en 1697 au Pusteau à l'âge d'environ 67 ans, marié vers 1655 avec Jeanne VIAL de Seiche-en-Boschaine, née en 1635, Décédée le 23 septembre 1659 à La Faurie (1658 - 1710 page 18/34), fille de Jean VIAL et de Marie FONTABONE de Saint-André (mariage aux environs de 1654-1655-1656), Décédée le 4 janvier 1704 ? (1658 - 1710 page 28/34) à La Faurie.


Claude MALCOR et Jeanne VIAL ont au moins quatre enfants :


1°) Louise MALCOR (Henri Malcor parle d'une fille appelée Jeanne. Est-ce la même ou une autre ?), née vers 1655 à La Faurie, mariée le 12 novembre 1674 à La Faurie (1674-1692 page 8/93) avec Jean Ferrenq, fils de Pierre Ferrenq et de Catherine Reynaud). Ils ont une fille :


* Anne Ferrenq, née en 1680 à Lesches-en-Diois (Drome), Décédée le 27 novembre 1721 à Lesches-en-Diois, mariée avec Louis Reymond, né vers 1680, Décédé le 27 novembre 1721, fils d'Henri Reymond et de Dominique Bompart. Ils ont cinq enfants : Jean Reynond, né en 1709, Henry Reynond, né en 1711, Jean-Louis Reynond, né en 1715, Isabeau Reynond, née en 1718, Marie Reynond, née en 1720.


2°) Étienne MALCOR, né en 1658, Décédé en juillet 1757, à l'âge d'environ 98 ans **, marié le 27 avril 1683 à Aspres-sur-Buëch (1682-1697 page 11/57), sous le régime de la séparation de biens, avec Marguerite Blain (qui signe), née le 29 mars 1665 à Aspres-sur-Buëch (1653 – 1671 page 42/97), Décédée le 19 septembre 1743 à La Faurie, fille de François Blain, cordonnier, né en 1635 à Aspres-sur-Buëch, Décédé le 12 août 1715 à Aspres-sur-Buëch, lui même fils de Guys Blain (Décédé avant le 15 janvier 1669) et de Marie Croiset, née en 1638, Décédée le 6 juin 1688 à Aspres-sur-Buëch, fille elle-même d'Antoine Croiset (Décédé avant le 15 janvier 1669). Ils ont au moins 8 enfants :


Marie Malcor, née le 9 avril 1684 à Aspres-sur-Buëch (1682 – 1697 page 24/57) ;

François Malcor, né le 23 mars 1689 à La Faurie (1674 – 1692 page 74/93), Décédé après 1757 ;

Anne Malcor, née le 2 août 1691 à La Faurie (1674 – 1692 page 87/93), Décédée le 15 avril 1770 à l ‘âge d'environ 78 ans à Chabestan (Hautes-Alpes), mariée le 7 avril 1712 à La Faurie avec Jean Lesbros de la paroisse Chabestan (Hautes-Alpes), né en 1687, Décédé le 30 octobre 1767. Ils ont un enfant, Paul Lesbros, né vers 1714 ?

Claude Malcor, né le 5 juin 1693 ou 5 mars 1693 à Saint-André-en-Boschaine - je n'ai pas trouvé l'acte - Décédé le 23 août 1767 à Saint-André-en-Boschaine (1766-1770 page 15/44), à l'âge d'environ 70 ans ? Il épouse avant 1718 Elizabeth ou Isabeau Meynier, née en 1695, Décédée le 14 mars 1757 à La Faurie (1756-1760 page 9/42) dont il a deux enfants :


Etienne Malcor, né le 18 octobre 1715 (1710-1718 page 55/112) à La Faurie, Décédé le 21 janvier 1754 (1751-1755 page 30/46), à La Faurie à l'âge d'environ 35 ans ;

Aude Malcor, née le 27 juin 1720 à La Faurie.


Veuf, Claude Malcor épouse le 22 août 1757 à Agnielles-en-Boschaine (1736-1772 page 50/91) Jeanne Bertrand, fille de Pierre Bertrand et de Françoise Gayraud. Ils ont au moins deux enfants :

Elisabeth-Rose Malcor, née le 31 juillet 1758 (1756-1760 page 20/42) à la Faurie, Décédée le 13 avril 1760 (1756-1760 page 37/42) à l'âge de un an :

Isabeau-Rose Malcor, née le 5 avril 1761 à La Faurie (1761-1761 page 8/11).

Joseph Malcor, né le 16 avril 1695 à La Faurie ;

Jean Malcor, né le 30 janvier 1698 à La Faurie (1691 – 1704 page 40/89) ;

Marguerite Malcor, née le 14 juillet 1700 à La Faurie (1691 – 1704 page 57/89) ;

Marie Malcor, née le 22 avril 1704 à La Faurie (1691 – 1704 page 85/89 et 1691 – 1704 page 86/89).


** Dans les actes de décès de cette époque, l'âge de décès est toujours surévalué. On ne peut donc pas calculer l'année de naissance à partir de cet âge (ce que n'appliquent pas les correspondants geneanet). Ainsi Etienne Malcor est bien l'aîné (cf. les actes notariés trouvés par Henri Malcor). Il en sera de même pour Jacques, marié à Marie Eymeric, aîné de Pierre Malcor, marié avec Marie Girard .


Après le décès de Claude, la branche ainée disparaît.


3°) Pierre MALCOR, laboureur à La Faurie ou ménager – petit propriétaire - à Pusteau, né en 1657 à La Faurie, Décédé le 4 mai 1716 à La Faurie (1710-1718 page 61 /112) à l'âge d'environ 70 ans, marié vers 1684 avec Marie GIRARD, née vers 1655 à Lus-le-Trabuech (Lus-la-Croix-Haute), Décédée le 3 mai 1748 à La Faurie (1746-1750 page 18/42) à l'âge d'environ 80 ans, déclarée femme de Pierre MALCOR, fille de Maître Claude GIRARD, né à Lus-le-Trabuech, et de Marguerite GARNIER.


Pierre MALCOR et de Marie GIRARD ont au moins neuf enfants :


A) Jacques MALCOR, marchand, négociant à la fin de sa vie à La Faurie, à l'origine de la branche ainée, né le 26 janvier 1686 à Saint-André-en-Boschaine (1674-1692 page 59/93), Décédé le 31 octobre 1756 à Saint-André-en-Boschaine (1756-1760 page 6/42) à l'âge de 75 ans, marié le 18 février 1716 à La Beaume (1697-1720 page 115/148) avec Marie Eymeric (Emery) de Lus-la-Croix-Haute, fille de Jean Eymeric et de Louise Reybaud. Jacques MALCOR et Marie Eymeric (Emeriq) ont huit enfants :


Louise Malcor, née le 3 décembre 1716.

Pierre Malcor, né le 22 juillet 1719, Décédé le 10 septembre 1788 à la Faurie, marié le 8 février 1741 à Boulc (Drôme) avec Françoise Pascal, née le 1er octobre 1718 à La Combe-Boulc (Drome), Décédée le 16 octobre 1793 (1791-1794 page 51/60) à La Faurie à l'âge de 68 ans, fille de Jean Pascal, Décédé le 16 octobre 1723 à la Combe Soubreroche (Drome) et d'Isabeau CORRÉARD, Décédée le 18 juin 1772 à La Plus Basse Combe Boulc. Ils ont au moins neuf enfants :


- un fils ainé sans trace de descendance ;

- Rose Malcor, née le 30 mars 1740 à La Faurie ;

- Marie Malcor, née le 8 janvier 1742 à La Faurie, Décédée le 14 août 1747 à La Faurie (1746 – 1750 page 19/42) à l'âge de 5 ans ;

- Joseph Malcor, né en 1743, Décédé en 1763 à La Faurie ?

- Magdeleine Malcor, née le 31 octobre 1746 à La Faurie (1746 – 1750 page 7/42). Elle épouse le 23 avril 1765 Gabriel Massip du Villard ;

- Marie Malcor, née le 20 août 1749 à La Faurie (1746-1750 page 31/42). Elle épouse le 11 janvier 1744 Jean Bonnard de La-Baume-des-Arnauds.

- Jean-Jacques Malcor, négociant, officier municipal, né le 27 juin 1752 à La Faurie, (1751 – 1755 page 16/46) - il a comme parrain Jacques Malcor, son grand-père et comme marraine, Isabeau CORRÉARD, sa grand-mère - Décédé le 24 août 1800 ou 8 Ventose an VIII à La Faurie. Il épouse le 18 juillet 1774 (1772-1774 page 21/37) à La-Beaume-des-Arnauds, Jeanne-Marie Blache, (beau mariage), née le 27 juin 1752 à La Faurie ? fille de Joseph Blache, né le 2 octobre 1720 à La Beaume-des-Arnauds marié le 30 janvier 1753 à La Beaume-des-Arnauds avec Magdeleine Armand.

Jeanne Marie Blache a une sœur Madeleine Blache, née le 13 janvier 1754 à La Beaume-des-Arnauds qui épouse le 12 mai 1778 à La Beaume-des-Arnauds Jean-Pierre Malcor, né le 13 septembre 1758 à La Faurie, fils de Pierre Malcor et de Françoise Pascal.

Jean-Jacques Malcor est à l'origine d'une grande lignée. Jean-Jacques Malcor et Jeanne-Marie Blache ont au moins 8 enfants :


. Marie-Madeleine Malcor, née le 9 novembre 1777 à La Faurie ;

. Françoise Malcor, née le 21 septembre 1780 à La Faurie ;

. Pierre-Joseph Malcor, né le 13 octobre 1783 à La Faurie, Décédé le 18 juin 1815 à Waterloo ;

. Joseph Malcor, né le 13 février 1784 à La Faurie, militaire au 19ème régiment d'infanterie de ligne (6 janvier 1804 au 28 juin 1806) ;

. Rosalie Malcor, née le 18 avril 1786 à La Faurie ;

. Jean-Pierre Malcor, né le 24 novembre 1788 à La Faurie, Décédé jeune ;

. Marie-Victoire Malcor, née le 27 février 1791 à La Faurie, Décédée jeune ;

. Augustin Malcor, né le 25 Prairial an II à La Faurie, Décédé le 7 mars 1866 à Saint-Pierre d'Argençon. Il épouse le 25 mai 1813 à La Faurie Marie Nicolas, née le 9 juin 1789 à La Faurie, Décédée le 11 janvier 1855 à Saint-Pierre-d'Argençon, fille de Joseph Nicolas et d'Annette Anthouard ;

. Jean-Jacques Malcor, né le 17 Vendémiaire an VI à La Faurie, Décédé le 2 novembre 1863 à Marseille. Il épouse le 7 novembre 1826 à La Faurie Sophie Maurel, née le 24 Brumaire an X à La Faurie, Décédée le 20 juillet 1835 à La Faurie, fille de Jean-Antoine Maurel et d'Elisabeth Pellat.


- Suzanne Malcor, née le 17 juillet 1755 (1751-1755 page 42/46), Décédée le 17 octobre 1759 (1756-1760 page 31/42), âgée de quatre ans.

- Jean-Pierre Malcor, né le 13 septembre 1758 à La Faurie (1756-1760 page 22/42), marié le 12 mai 1778 à à La Beaume-des-Arnauds avec Madeleine Blache, née le 13 janvier 1754 à La Beaume-des-Arnauds, fille de Joseph Blache, né le 2 octobre 1720 à La Beaume-des-Arnauds marié le 30 janvier 1753 à La Beaume-des-Arnauds avec Magdeleine Armand. Ils ont au moins une fille : Marie Madeleine Malcor, née le 31 mai 1789 à La Beaume-des-Arnauds (1789-1791 43/73) – son parrain est Joseph Blache, sa marraine Marie Blache - Décédée le 21 mai 1829, mariée le 14 juin 1825 (1823-1827 page 35/89) avec Dominique Brun, né le 27 novembre 1792 à La Bersac, Décédé le 27 octobre 1860 à Savournan.

c) Suzanne Malcor, née le 19 juillet 1721 à La Faurie, Décédée avant novembre 1801 à l'âge d'environ 98 ans, épouse le 28 juillet 1739 à La Faurie Jean CORRÉARD, né le 3 janvier 1715 à Aspres-sur-Buëch, Décédé après 1801 à Marseille, fils de Michel CORRÉARD, né le 27 mars 1690 à La Faurie, Décédé le 29 avril 173O à Aspres-sur-Buëch et de Catherine Girard, née le 26 novembre 1694 à Aspres-sur-Buëch, Décédée le 10 janvier 176O à Aspres-sur-Buëch, fille elle-même de Louis Girard, né le 28 juin 1671 à La Faurie, Décédé à La Faurie et de Magdelaine Evesque, née le 27 mars 1674 à Aspres-sur-Buëch. Ils ont un fils Jean-Baptiste CORRÉARD, né en 1755.


d) Jacques Malcor, né le 19 février 1723, Décédé le 27 octobre 1724 ;

e) Marie Malcor, née le 2 janvier 1726, Décédée le 7 janvier 1726 ;

f) Madeleine Malcor, née le 8 février 1728 ;

g) Jean Malcor, né le 5 novembre 1731, Décédé le 8 novembre 1731.


B) Auban ou Alban MALCOR, Procureur d'office à Aspres-sur-Buëch - le procureur d'office est celui qui représente la collectivité ou ministère public dans la moyenne et basse justice seigneuriale – né en 1682 - selon Henri Malcor entre 1684 et 1686 à Saint-André-en-Boschaine - je n'ai pas trouvé l'acte de naissance - Décédé le 29 décembre 1744 à Aspres-sur-Buëch (1743-1747 page 27/54) âgé d'environ 64 ans - ce qui est vraisemblablement faux entre 58 et 60 ans : selon Henri tous les âges de décès sont surestimés - marié le 12 juillet 1723 à Aspres-sur-Buëch (1722-1726, page 20/69) en présence de Jacques et Claude Malcor, frères de l'époux et de Claude Malcor, fils d'Etienne Malcor, avec


Anne JAME, née le 4 janvier 1706 à Aspres-sur-Buëch (1705-1709 page 15/60), Décédée en 1749, fille de Jean JAME II, né vers 1672, Décédé le 22 septembre 1710 à Aspres-sur-Buëch (1710-1714 page 10/59) à l'âge d'environ 38 ans, marié le 6 février 1702 à Aspres-sur-Buëch (1700-1704 page 30/63) avec Claudine LESBROS, née le 13 septembre 1676 à Aspres-sur-Buëch (1672-1676 page 123/126), Décédée le 17 décembre 1738 à Aspres-sur-Buëch (1738-1742 page 5/32) à l'âge de 62 ans, fille de Pierre LESBROS, né vers 1655 à Aspres-sur-Buëch, Décédé après 1712, marié en 1675 à Aspres-sur-Buëch avec Suzanne DIDIER, née vers 1636, Décédée le 21 novembre 1701 à Aspres-sur-Buëch (1700-1704 page 27/63), à l'âge d'environ 65 ans, elle-même fille de Jean DIDIER et de Claude BARROS, Décédée avant 1634.


Claudine LESBROS se remarie le 1er juin 1719 à La Faurie (1719-1719 page 6/15), à l'âge de 43 ans avec Antoine MALCOR, âgé de 24 ans, né le 29 avril 1696 à Saint-André-en-Boschaine, fils de Pierre MALCOR et de Marie GIRARD. Ainsi, Alban sera le gendre de sa belle-sœur.


Alban MALCOR et Anne JAME ont dix enfants :


- Antoine-Pierre MALCOR, procureur d'office à Aspres en 1744 (au décès de son père ?), né le 28 novembre 1724 à Aspres-sur-Buëch (1722-1726 page 39/69) ;

- Jacques MALCOR, né 13 décembre 1726 (1722-1726 page 66/69) ;

- Jean MALCOR, né le 27 janvier 1731 à Aspres-sur-Buëch (1727-1737 page 47/57), son parrain est Jean Jame, frère d'Anne Jame, sa marraine Marie Eymery ou Eymeric, femme de Jacques ;

- Marie MALCOR, née le 2 février 1733 à Aspres-sur-Buëch (1732-1733 page 13/28), son parrain est Pierre Malcor fils de Jacques, sa marraine Marie Reybaud femme de Jean Jame frère d'Anne Jame. Elle épouse Antoine Clavel le 12 août 1750 à Aspres-sur-Buëch ;

- Clauda Malcor, née le 14 octobre 1735 à Aspres-sur-Buëch (1733-1737 page 34/57), Décédée le 23 août 1736 à Aspres-sur-Buëch (1733-1737 page 43/57) ;

- Antoine MALCOR, négociant, né le 8 juillet 1737 à Aspres-sur-Buëch (1733-1737 page 50/57), son parrain est Pierre Malcor, fils d'Auban I, sa marraine Suzanne Malcor, fille de Jacques Malcor, Décédé le 9 janvier 1809 à Marseille (1er arrondissement 15/45), marié le 23 février 1764 l'église des Accoules à Marseille (registre 2 page 15/45) - il y habite depuis 10 ans – avec Françoise CLAVEL, née le 19 octobre 1744 à Marseille, Décédée le 11 mars 1825 à Marseille, fille de Claude CLAVEL, né le 13 juillet 1709 à Aspres-sur-Buëch (1705 – 1709 page 56/60), Décédé en 1761 à Aspres-sur-Buëch, cordonnier à Marseille, marié le 23 mai 1737 à Marseille avec Catherine MAUREL d'Aspres-sur-Buëch, née avant 1720, Décédée après 1764, fille elle-même de Jacques MAUREL, né en 1692, Décédé avant 1737, marié le 7 juin 1718 à Marseille (Les Accoules) avec Elizabeth LION ;

- Rose MALCOR, née le 31 mars 1740 à Aspres-sur-Buëch (1738-1742 page 13/32), marié le 24 mai 1763 à Marseille (elle y habite depuis 6 ans) à l'église des Accoules (1738-1742 page 13/32) avec Augustin Sauvan, fils de Dominique Sauvan et de Marie Grac ; ses parents étant Décédés, son curateur est son oncle Claude, frère d'Alban ;

- Joseph, né le 24 mars 1743 à Aspres-sur-Buëch (1743-1747 page 3/54), Décédé le 7 décembre 1743 (1743-1747 page 5/54) à Aspres-sur-Buëch ;

- Claude MALCOR, Oratorien, né en ? à Aspres-sur-Buëch, Décédé à Marseille.


Cinq enfants ont survécu à leur père : Pierre-Antoine, Marie, Antoine, Rose, Claude. Deux ans après le décès de son mari, Anne JAME se marie en 1746 avec Guillaume Artaud, chirurgien.


C) Madeleine MALCOR, née le 31 décembre 1690 à Saint-André-en-Boschaine (1674-1692 page 82/93) ;

D) Marie MALCOR, née le 29 mars 1693 à Saint-André-en-Boschaine (1691-1704 page 15 et 16/89). Elle épouse le 13 juin 1715 (1710-1718 page 52/112) à La Faurie Joseph James, né vers 1693, fils de Jean James et de Marie Martin ;

E) Antoine MALCOR né le 23 avril 1696 à Saint-André-en-Boschaine (1691 – 1704 page 31/89), marié le 1er juin 1719 à Saint-André-en-Boschaine avec Claudine LESBROS, née le 13 septembre 1676 à Aspres-sur-Buëch (1672-1676 page 123/126), Décédée le 17 décembre 1738 à Aspres-sur-Buëch (1738-1742 page 5/32) à l'âge de 62 ans, fille de Pierre LESBROS, né vers 1655 à Aspres-sur-Buëch, Décédé après 1712, marié en 1675 à Aspres-sur-Buëch avec Suzanne DIDIER, née vers 1636, Décédée le 21 novembre 1701 à Aspres-sur-Buëch (1700-1704 page 27/63), à l'âge d'environ 65 ans. En 1730, Anthoine est qualifié de voiturier ;

F) Anne MALCOR, née le 12 décembre 1698 à Saint-André-en-Boschaine (1691 – 1704 page 46/89), Décédée le 30 juillet 1777 à Saint-André-en-Boschaine (1776-1780 page 22/68), mariée le 7 avril 1723 à La Faurie (1721 – 1729 page 24/85) avec Jean Bermond de La Valette, fils de Jean Bermond et de Margueritte Eymeric. Ils au moins une fille Anne Bermond, né le 20 décembre 1737 (1737 – 1738 page 3/10) à La Faurie

G) Claude MALCOR, né le 15 décembre 1703 à Saint-André-en-Boschaine (1691-1704 page 65/89), Décédé le 23 août 1767 de mort subite à Saint-André-en-Boschaine (1766-1770 page 15/44), à l'âge d'environ 70 ans. Aucun mariage ?

H) Marguerite MALCOR, née le 26 juin 1710 (1710 – 1718 page 3/112) à Saint-André-en-Boschaine.

4°) Marguerite MALCOR, née le 24 août 1659 à La Faurie (1658-1710 page 4/34), sa mère décède un mois après sa naissance. Marguerite est vraisemblablement Décédée jeune.


I) Claude MALCOR épouse en secondes noces, le 28 juillet 1661 à Saint-André-en-Boschaine (1658-1710 page 30/34), Simone Ménassieu, des Granges, née en 1625, Décédée le 4 octobre 1694 à La Faurie (1691-1704 page 25/89). Ils ont une fille et un fils :


- Marguerite Malcor, née le 11 juin 1662 à La Faurie – hameau de Pusteau (1658-1710 page 7/34), Décédée le 9 juillet 1733 à La Beaume-des-Arnauds (Aspres-sur-Buëch), à l'âge de 71 ans, mariée le 22 avril 1682 avec Antoine Oddou, né vers 1650, Décédé en 1722, fils de Pierre Oddou. Ils ont un enfant André Oddou qui se marie le 1er juin 1724 à La Faurie avec Louise Martin, fille de Claude Martin et de Suzanne Bertrand.

- Jean MALCOR, né le 30 novembre 1664 à Saint-André-en-Boschaine (1658 – 1710 page 9/34), Décédé après 1690.


Simone Ménassieu a eu d'un premier mariage avec Jean Bernard, quatre filles dont l'une était déjà mariée lorsqu'elle se marie avec Claude Malcor.


II ) Pol MALCOR de Pusteau, né avant 1642, Décédé le 20 avril 1709 (1658-1710 page 29/34) à La Faurie, marié le 20 octobre 1662 (1658-1710 page 30/34) à La Faurie avec Anne PAYNE ou PANIER, Décédée en 1686, fille d'Antoine PAYNE ou PANIER, notaire. VOIR L'ACTE CAR IL Y A PEUT-ÊTRE LE NOM DE SA MèRE, éPOUSE D'ANDRé MALCOR.

Ils ont trois enfants :


1°) Françoise Malcor, née le 9 octobre 1667 à La Faurie (1658-1710 page 13/34 - 1667-1673 page 5/54), Décédée après 1741 ;


2°) Antoine Malcor, né le 29 juillet 1670 à La Faurie (1667-1673 page 14/54), Décédé le 21 janvier 1739 (1736-1740 page 26/37) à la Faurie, à l'âge d'environ 70 ans, marié vers 1702 avec Anne Bermond ; ils ont au moins cinq enfants :

- Antoine né 15 octobre 1703 à La Faurie (1691-1704 page 64/89) (voir l'acte : y-a-t-il un décès ?) ;

- Barthélémy né le 4 juin 1705 à la Faurie (1691 – 1704 page 77/89) ;

- Pierre Malcor, né avant 1708, Décédé en 1740, marié en 1728 avec Madeleine Rougier, née vers 1704, Décédée le 7 janvier 1736 (1736-1740 page 11/37) à la Faurie à l'âge de 32 ans. Ils ont un fils Pierre Malcor, né en 1734, Décédé en 1736.


Puis il épouse en secondes noces en 1739 Jeanne Reynaud, des Granges. Ils ont au moins quatre enfants :


. Louise Malcor, née le 14 novembre 1740 (1736-1740 page 36/37) à la Faurie, Décédée avant 1746 ;

. Antoine Malcor, né vers 1743, Décédé le 28 mars 1760 à La Faurie (1756 – 1760 page 36/42) à l'âge d'environ 17 ans ;

. Anne Malcor, née le 8 février 1748 (1746 – 1750 page 17/42) à la Faurie ;

. Jeanne Malcor, née le 2 septembre 1750 (1746-1750 page 39/42) à la Faurie ;

. Rose Malcor, née vers 1759, Décédée le 13 avril 1760 (1756 – 1760 page 37/42) à la Faurie.

- Jean Malcor d'Arles, né avant 1715, Décédé après 1735 marié en 1735 avec Françoise Bernard ;

- Claude Malcor, né le 7 décembre 1715 (1710-1718 page 56/112), Décédé le 20 août 1716 (1710-1718 page 63/112) à l'âge de huit mois.


3°) Arnould Malcor, né le 5 février 1673 à La Faurie (1667-1673 page 40/54).

B') Catherine MALCOR, Décédée le 7 mars 1671 (1658-1710 page 21/34 - 1667-1673 page 23/54) à la Faurie - décès en présence de Pierre Lesbros, son petit fils, Claude son neveu et Pol aussi et d'Antoine Fontabonne. Elle épouse Jean CORRÉARD de Montalivet ou Pusteau (?) Décédé avant le décès de son épouse le 7 mars 1671.


Pierre Lesbros est le frère de Elisabeth Lesbros, née le 7 décembre 1659 à La Faurie (1658-1710 page 5/34), fille de Guillaume Lesbros, Décédé le 16 août 1676 (1658-1710 page 22/34) et de Claude CORRÉARD. Ils ont un frère Jean Lesbros, né le 16 avril 1662 à La Faurie (1658-1710 page 7/34) ; une sœur Françoise Lesbros, née le 17 mai 1665 à La Faurie (1658-1710 page 10/34) ; une sœur Magdelaine Lesbros, née le 12 avril 1667 à La Faurie (1658-1710 page 20/34).


AUTRES MALCOR RELEVÉS SUR LES REGISTRES

C) Auban ou Alban I MALCOR, né avant 1636, Décédé le 28 décembre 1674 (1658-1710 page 22/34 - 1674-1692 page 7/93) à La Faurie. Il épouse vers 1650 Marie PAVAT de La Faurie Ils ont au moins neuf enfants :


- Pierre Malcor, né en 1655 est témoin en 1675 ;

- Jeanne Malcor, née le 29 janvier 1659 à La Faurie (1658-1710 page 4/34) - le parrain est Auban Malcor, la marraine Louise Malcor (Claude Malcor, fils d'André est cité), Décédée avant 1664 ;

- Louise Malcor, née le 14 mars 1660 à La Faurie (1658-1710 page 5/34) - le parrain est Auban Malcor, la marraine Louise Lesbros, Décédée après 1679. Elle épouse en 1679 Jean Girard ;

- Jeanne Malcor, née le 7 septembre 1664 à La Faurie (1658-1710 page 9/34 - 1667-1673 page 51/54), Décédée en 1740 ;

- Joseph Malcor né en 1667 ;

- Jacques Malcor, né le 23 octobre 1667 à La Faurie (1658-1710 page 14/34 - 1667-1673 page 5/54) le parrain est David Pavat, la marraine Jeanne Pavat de Glaise, Décédé en 1704 ;

- Madeleine Malcor, née le 18 octobre 1670 à La Faurie (11667-1673 page 16/54) ;

- Antoine Malcor ? né en 1672, Décédé en 1700 ;

- Etienne Malcor, née le 27 mai 1674 à La Faurie (1674-1692 page 6/93) ; le parrain est Etienne Malcor, fils de Claude et la marraine Louise Malcor.

D) Catherine MALCOR de Seilhes-en-Boschaine, Décédée le 7 avril 1672 à la Faurie (1658-1710 page 21/34 - 1667-1673 page 34/54) épouse Gaspard VIAL Ils ont un fils Jean Vial, né le 22 avril 1658 à La Faurie (1658-1710 page 3/34).


E) Pierre MALCOR de La Valette, né avant 1647, Décédé le 14 août 1678 à La Faurie (1658 -1710 page 23/34 -1674-1692 page 28/93), marié le 20 février 1667 (1658-1710 page 31/34) à La Faurie avec Catherine ESQUILLOU de La Valette-en-Boschaine, Décédée le 22 mars 1680 à La Faurie (1658 – 1710 page 23/34).


F) Pierre MALCOR, marié à Jeanne VIAL de Seilhes-en-Boschaine. Ils ont au moins un fils :


- Jean Malcor, né le 19 juin 1742 (1741-1745 page 11/29) à La Faurie, Décédé le 10 septembre 1788 à La Faurie.


G) Margueritte MALCOR, Décédée Le 22 avril 1692.


H) Joseph MALCOR, né avant 168O, Décédé après 1695 (archives d'Henri Malcor).


I) Jean MALCOR, né le 30 octobre 1667 (1667-1673 page 5/54).

J) Marie PAVAT a-t-elle épousé un François MALCOR ?


MALCOR - AMIC - RIGAUD - HAYES - ALLÈGRE - DURBEC - RIBOULET - GUIGOU - PETIT– GAUD

Le nom de Malcor venait pour papa de l'expression : un col difficile à franchir. Il y avait plusieurs lieux-dits dans les Hautes-Alpes dont le dernier que j'ai vu près de Tallard dans les années 1990.

Charles, Jules, Joseph MALCOR, le père de papa, né le 11 avril 1872 (acte 177/509) à Toulon, Décédé le 28 janvier 1938 à Casablanca, Chevalier de la Légion d'Honneur, Croix de guerre, demeurant : 28, rue Breteuil à Marseille, épouse le 3 décembre 1902 à Marseille, Henriette, Catherine, Éloise AMIC (1), née le 15 juillet 1871 à Alexandrie, Décédée le 9 novembre 1962 à Paris (inhumée au cimetière de Marseille), fille d' édouard Antoine AMIC, né en 1832 à Smyrne, Décédé en 1899 à Alexandrie, directeur de compagnie d'assurance qui épouse le 19 novembre 1866 à Alexandrie Anne BEDEL, née le 25 avril 1847 Baba Hassen (Alger), Décédée en 1935 à Marseille.

Ils ont trois enfants :

Henri Edouard, Marie MALCOR, né le l7 avril 1906 à Tananarive (Madagascar), Décédé le 13 novembre 1998 à Saint Cloud épouse le 9 octobre 1929 à Paris Jeanne, Marie Corinne ROLLAND, née le 26 décembre 1901 à Tarascon, Décédée en 1995 à Paris (tous deux inhumés au cimetière des Batignolles à Paris), fille de Paul, Marius, Antoine Rolland, Substitut du procureur de la République à Tarascon, né le 9 octobre 1870, Décédé en 1958, de passage à Alexandrie, s'est marié le 3 juin 1898 devant le Consul de France à Alexandrie - acte transcrit le 20 janvier 1900 à Marseille (19/34) - avec Marie, Marthe Grandguillot, née le 31 mai 1877 à Alexandrie, Décédée en 1965, sœur de Georges Grandguillot, fille de Théophile Grandguillot, d'abord secrétaire de Ferdinand de Lesseps jusqu'en 1862, propriétaire, journaliste, né en 1829, Décédé le 2 février 1897 à l'âge de 67 ans, marié en 1862 avec Marie, Nicolette, Françoise Gallo, née en 1839 à Alexandrie. Paul Rolland est le second fils de Jules, Marius Rolland (1824 - 1892) et de Corinne, Adélaïde Amic 1835 - 1932), laquelle était la sœur d' Edouard, Antoine Amic, le père d'Henriette, Catherine, Éloise AMIC ma grand-mère paternelle.


- René, Antoine, Marie MALCOR, né le mercredi 1er janvier 1908 à Marseille, Décédé le lundi 7 avril 1997 à Paris 15e (inhumé au cimetière des Batignolles à Paris), épouse le 4 août 1936 à Alger, Viviane, Marie-Louise de CERNER, née le 28 juin 1909 à Bône-Annaba (Algérie), Décédée le 5 septembre 2006 à Courbevoie (inhumée au cimetière des Batignolles à Paris), fille de Paul de CERNER, né le 21 juin 1879 à Bône-Annaba (Algérie), Décédé le 12 mai 1956 à Alger marié le 3 juillet 1907 à Paris 16e avec Margueritte émilie MARIA, née le 4 août 1886 à Paris 16e, Décédée le 10 octobre 1978 à Nice.


- Odette MALCOR, née le 7 novembre 1909 à Marseille le 13e, Décédée le 11 novembre 1984 au Chesnay (Yvelines), épouse le 18 décembre 1935 Achille DANGLETERRE, né le 29 décembre 1907 à Casablanca, Décédé le 6 juin 1964 à Chagny (Haute-Marne), fils de François DANGLETERRE.


- Un enfant serait né le 31 décembre 1904 à Tananarive et Décédé le 3 janvier 1905 à Tananarive.


Charles, Jules, Joseph MALCOR est le fils de Frédéric, Luc, Antoine MALCOR, fonctionnaire au Commissariat de la Marine, Chevalier de la Légion d'honneur, né le 18 octobre 1827 à Toulon, Décédé le 23 novembre 1917 à Marseille. Il épouse le 15 février 1858 à Toulon (page 92) Louise, Baptistine ALLÈGRE, née le 28 juin 1840 (acte n°868 du 1er juillet 1840, page 258) à Toulon, Décédée le 6 mars 1907 à Marseille, fille de Pierre, Gaspard ALLÈGRE (2), de son vivant horloger de Marine, né le 11 Messidor an XII ou 30 juin 1804 à Toulon (page 307), Décédé le 19 septembre 1840 à Toulon à l'âge de 36 ans (page 156), marié le 26 octobre 1835 à Toulon (page 166) avec Pauline, Félicité, Virginie DURBEC (3), née le 16 décembre 1811 (page 310) à Toulon, Décédée le 27 mars 1877 à Toulon (page 161).

Un contrat de mariage entre Frédéric Malcor et Louise ALLÈGRE a été signé le 11 février 1858 devant Me Victor Thouron, notaire à Toulon (courrier en date du 4 octobre 1978 échangé entre papa et l'étude des notaires associés Régis Odier et Claude Milliand, sise : 8, avenue Vauban B.P. 98 83051 Toulon cedex). Piste à suivre : la sœur de Louise ALLÈGRE a épousé un agent du commissariat de la marine, nommé Saboureau, Décédé après 1914.

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur par décret du 29 décembre 1883, rendu sur le rapport du ministre de la Marine pour prendre rang du même jour. Date de départ de la décoration : 19 janvier 1884, du brevet : 24 avril 1884.

Le 12 janvier 1884, Frédéric Malcor fait don à la bibliothèque de la marine au port de Toulon du testament olographe de Dumont-D'Urville (1790-1882) suivi d'un codicille relatifs aux legs qu'il désirait faire aux officiers de l'Astrolabe et de La Zélée, datés du 20 octobre 1839 et du 1er novembre 1739, accompagné d'un portrait.

Frédéric Malcor et Louise ALLÈGRE ont trois enfants :

- Frédéric Malcor (dit junior), employé au Commissariat de la Marine de Marseille, né le 25 février 1859 à Toulon, Décédé en 1915 à Lyon. Nom non trouvé sur les tables décennales.

. Marie-Louise Malcor, Religieuse chez les Ursulines sous le nom de Marie-Elisabeth, née le 8 février 1864 à Toulon, Décédée en 1890 à Lyon. Nom non trouvé sur les tables décennales

- Charles, Jules, Joseph MALCOR, le père de papa, né le 11 avril 1872 à Toulon, Décédé le 28 janvier 1938 à Casablanca,

Frédéric, Luc, Antoine MALCOR est le fils d' Étienne, Marius MALCOR (4), directeur de la Boulangerie de la Marine à Marseille, né le 18 Thermidor an IV ou 5 août 1796 à Marseille (municipalité du midi 1796 - vue 52), Décédé le 13 août 1881 (325/509) à Toulon, Chevalier de la Légion d'Honneur.

(4) Étienne, Marius MALCOR épouse le 24 août 1822 à Toulon (93/143) Sophie, Magdeleine, Victoire, Adélaïde, Euphosine, Louise RIGAUD (5), née le 5 août 1801 en émigration à Livourne en Toscane (Italie), baptisée à la paroisse de Saint-Jacques in acqua viva le 6 août 1801 (photocopie de l'acte), Décédée le 11 novembre 1869 à Toulon (acte du 12 novembre 1869 page 497/567), Louis, Félix, Edouard MALCOR est témoin. Louise Malcor, après le décès de sa mère en 1806 est restée avec sa grand'mère Marie Madeleine Girard-Coulomb (1739-1826).

Étienne, Marius MALCOR et Sophie, Louise RIGAUD ont 9 enfants :

- Marius Claude Malcor, Commissaire général de la Marine, Officier de la Légion d'Honneur, né le 11 juin 1823 à Toulon, Décédé le 12 mars 1898 à Marseille épouse le 20 février 1862 à Alexandrie, Éloise AMIC née le 18 juin 1836 à Smyrne, Décédée le 4 avril 1870 à Marseille, fille de Joseph AMIC et de Sophie GALLO. Éloise est la sœur de notre ancêtre Edouard, Antoine Amic. Ils ont 3 enfants :

. Louis, Marie, Edouard Malcor, né le 15 avril 1863 à Alexandrie, Décédé le 25 février 1935 à Beaune, épouse en premières noces le 19 juin 1902 à Marseille Marie-Fanny Ghilardi, née le 10 juillet 1886 à Fornoli (Italie), Décédée le 24 février 1917 à Marseille, fille de Basile Ghilardi et de Marguerite Carli ; en secondes noces, le 9 avril 1918 à Saint-Florent-les-Niort, Victorine Malcor, sa cousine, née le 7 octobre 1887 à Ajaccio, Décédée le 17 août 1952 à Vinay (Isère), fille de Paul Malcor et de Marie-Marthe Canale.

. Jeanne Malcor, née le 20 septembre 1864 à Alexandrie, Décédée le 6 octobre 1903 à Marseille qui épouse le 31 juillet 1890 à Marseille Gabriel Ancey, né en 1865, Décédé en 1945. Ils ont 2 enfants : Charles Ancey, né en 1891, Décédé en 198X qui épouse en 1922, Angèle Abeille, née en 1982, Décédée en 1926 et ont 2 enfants Michel Ancey et René Ancey. Georges Ancey, né en 1893, Décédé en 1986 qui épouse en 1922 Jeanne de Valence et ont un fils Guillaume Ancey.

. Marie Malcor, née le 11 décembre 1867 à Marseille, Décédée le 30 décembre à Etaples (Pas-de-Calais) qui épouse en 1903 Félix Mallard, Décédé en juillet 1924 et ont un fils Jean Mallard, né en 1903, marié en 1903 avec Geneviève Arvel.

- Claudine Malcor, née le 10 juillet 1824 à Toulon, morte jeune.

- édouard Malcor, né le 28 septembre 1825 à Toulon, Décédé en avril 1891 à Paris, épouse le 9 juin 1856 à Toulon Jeanne, Joséphine Roubin ;

- Frédéric, Antoine MALCOR, né le 18 octobre 1827 à Toulon et Décédé le 23 novembre 1917 à Marseille (voir plus haut).

- Victor Malcor, Sous-Directeur de contributions indirectes, né le 17 mars 1829 à Toulon, Décédé le 3 octobre 1901. Célibataire.

- Paul Malcor, élève de l'école spéciale militaire de Saint Cyr, Colonel d'infanterie, Chevalier de la Légion d'Honneur, né le 13 décembre 1830 à Toulon, Décédé le 16 octobre 1885 à Ajaccio, épouse le 19 avril 1869 Marie, Marthe Canale, née le 2 janvier 1847 à Ajaccio, fille de Pascale Canale et de Paule-Marie Bévérini, veuve de Jean, Joseph Piétri dont elle a un enfant (papa s'intéressait à lui). Ils ont 5 enfants :

. Pauline Malcor, Religieuse dominicaine à Beaune, née le 1er octobre 1872 à Ajaccio.

. Aimé Malcor, Conservateur des Hypothèques, né le 26 octobre 1874 à Limoges, épouse le 6 février 1911 à Saint-Alban-sur-la-Laisse, Marguerite Campi, née le 26 janvier 1890 à Chambéry, fille de Jérôme Campi et de Marie Sylvoz. Ils ont 2 enfants : Paul Malcor, né le 16 octobre 1912 à Saint-Alban-sur-la-Laisse, atteint de méningite, il devint « débile mental » selon Henri Malcor ; Jean Malcor, né le 23 décembre 1992 a travaillé au service juridique de Péchiney.

. Victorine Malcor, née le 7 octobre 1877 à Ajaccio, épouse le 9 avril 1918 à Saint-Florent-les-Niort, son cousin Louis, Marie, Edouard Malcor, né le 15 avril 1863 à Alexandrie, Décédé le 25 février 1935 à Beaune.

. Etiennette Malcor, née le 18 juillet 1880 à Béziers, morte jeune en 1881.

. Hélène Malcor, Religieuse de Notre dame de Sion, née le 12 août 1882 à Ajaccio, Décédée le 27 juin 1937 à Oradea (Roumanie).

- Clorinde Malcor, née le 8 août 1832 à Toulon, morte jeune.

- Ernest Malcor, né le 8 avril 1837 à Toulon, mort jeune.

- Marie-Louise Joséphine Malcor, née le 22 août 1838 à Toulon (n°261), morte jeune.


Un contrat de mariage entre Etienne, Marius Malcor et Sophie, Louise Rigaud a-t-il été signé le 17 août 1882 devant Me Victor Thouron, notaire à Toulon ?

Les cinq frères montèrent d'un échelon dans la hiérarchie sociale. En quatre générations, on est passé d'un pauvre paysan à Aspres-sur-Buëch, Auban Malcor, à un artisan Antoine Malcor Décédé à Marseille. Les cinq frères ont tous fait carrière au service de l'Etat. Cette similitude de vocation laisse voir combien était puissante – au moins à Toulon – l'influence du milieu.

(5) Louise RIGAUD est la fille unique de Joseph Romain RIGAUD (6), 25 ans, enseigne de vaisseau, secrétaire de M. le chef militaire de la Marine à Corfou, né le 16 janvier 1771 à Cotignac, Décédé le samedi 20 juin 1813 à Corfou à l'âge de 42 ans - il faisait partie des services de la marine française - marié le 10 février 1794 en émigration à Porto-Ferrajo (île d'Elbe), diocèse de Massa Marittima, avec Sophie, Madeleine, Fortunée COULOMB (7), née le 16 avril 1775 à Toulon (paroisse Sainte Marie page 44), Décédée le 25 octobre 1806 à Toulon à l'âge de 31 ans (512/578).

En décembre 1793, la prise de Toulon par l'armée de la convention devenant certaine, la flotte anglaise avait quitté le port en emmenant les rebelles insurgés les plus compromis, Joseph, Romain RIGAUD fut vraisemblablement du nombre. On le retrouva en tout cas à l'île d'Elbe où il fait enregistrer ses fiançailles avec Sophie Coulomb âgée de 19 ans, sa cadette de quatre ans. Il paraît certain qu'il la fréquentait déjà à Toulon, sinon c'eut été un véritable coup de foudre. Ceci dit le mariage ne fut célébré que neuf mois plus tard.

Puis Romain RIGAUD est amnistié : Paris, le 18 Frimaire an XI, le grand juge et Ministre de la justice, vu la déclaration faite le 13 Messidor an X devant le commissaire du gouvernement de Nice par Rigaud, ci-devant aspirant de la marine, né à Cotignac, ci-devant domicilié à Toulon, arrête ce qui suit : article 1er, amnistie est accordée pour fait d'émigration. Voir le dossier de Joseph Romain Rigaud de Montmeyan au Service historique de la Marine : château de Vincennes, Pavillon de la Reine 94300 Vincennes.

Le mariage est alors célébré à Toulon le 8 septembre 1806 (acte 109/165) avec la déclaration de la naissance de Louise le 5 août 1801 à Livourne. Sophie COULOMB mourra un mois après.

Romain RIGAUD n'a pu partir à Corfou qu'après Tilsitt (8 juillet 1807).

(6) Joseph, Romain RIGAUD est le fils de Louis RIGAUD (8), 1er lieutenant d'artillerie de l'armée portugaise, selon un décret en date du 26 juin 1764, officier du régiment d'artillerie de Porto (5ème compagnie), né à Lisbonne en 1743 selon papa, Décédé à l'âge de 50 ans à la maison d'arrêt de Draguignan le 17 Floréal an II ou 6 mai 1794, victime de la Loi des suspects (1793-1794, page 131 - acte en photocopie) et de Marie, Anne RIGAUD, née vers 1742 peut-être en Espagne, Décédée le 8 mai 1778 à Cotignac à l'âge de 36 ans (377/457) – son notaire est M. Templier - elle-même fille de Joseph RIGAUD (9), officier d'Espagne (sur l'acte de décès de sa fille) sous le règne de Philippe V, bourgeois de Cotignac, né le 18 décembre 1716 à Cotignac (1711-1720 page 106/168), Décédé le 19 février 1777 à Cotignac (1770-1779 page 312), à l'âge d'environ 60 ans – frère de Luc Rigaud - marié peut-être en Espagne, avec Marie MUNOZ, originaire de Madrid, née vers 1721, Décédée le 17 juin 1791 à Cotignac (1780-1791 page 600) à l'âge de 70 ans. Le parrain de Joseph Rigaud est Honoré Barrille, la marraine Françoise Laurens.

Louis RIGAUD fut nommé premier lieutenant d'artillerie de l'armée portugaise, au régiment de Porto, par décret en date du 25 juin 1764, puis il fut capitaine de garde-côte à Antibes.

Sous le coup d'un mandat d'arrêt délivré par Barras et Fréron le 27 août 1793, Louis RIGAUD, ancien capitaine d'artillerie, de Cotignac, 49 ans (Arrêté du 1er octobre 1793 daté de Fox-Amphoux, annexé au dossier, de même que le procès-verbal de la municipalité) et Jean-Baptiste FOURNIER, de Toulon, résidant au Luc, maçon, 27 ans (Dossier 156), prévenus de contre-révolution, sont jugés au tribunal de Grasse. Témoins, concernant Rigaud seulement : Georges Vallet, de Saint-élienne, résidant à Cotignac, armurier, 39 ans ; Joseph Barbegie, de Fox-Amphoux, résidant à Cotignac, taillandier, 32 ans ; Anne Monhiot, femme de Vallet, de Marseille, résidant à Cotignac, 32 ans ;

Françoise Cauvin, femme de Joseph Mistre, maréchal à forge, résidant à Cotignac, 40 ans. (Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département inconnu, Z-28680).

Rigaud avait été notable, officier municipal de Cotignac dans les premiers temps de la Révolution, mais il ne fréquenta pas la Société populaire et accueillit sans déplaisir l'ouverture des sections. Il était accusé d'avoir dit qu'on mangerait le pain à bon compte quand les sections seraient ouvertes, d'avoir déprécié les assignats, d'avoir traité Barras de coquin quand Gontard était venu chercher le juge de paix de Cotignac pour aller perquisitionner dans la maison du conventionnel, d'avoir dit qu'il avait émigré. Son fils, réfugié à Toulon, avait été un des plus ardents fédéralistes. Il avait été délégué par le Comité central de Toulon pour faire de la propagande dans le département et avait écrit à son père une lettre où il disait que « l'étendard de la liberté allait servir de torchon aux princes ».

Louis Rigaud désapprouva la conduite de son fils, assura qu'il ne correspondait plus avec lui et prétendit qu'il aurait pris du service dans la gendarmerie nationale s'il n'était pas tombé malade. Quant à Fournier, ancien volontaire au 7e bataillon du Var, il avait été arrêté au Luc, sans motif, par un détachement de l'armée révolutionnaire, relâché, puis arrêté de nouveau à Solliès. Il était membre de la Société populaire du Luc, avait été l'un des fondateurs de celle de Seillans quand son bataillon tenait garnison dans cette localité. Il ne l'avait quitté que pour cause de surdité.

Rigaud et Fournier furent acquittés, le premier devant cependant rester détenu jusqu'à la paix comme suspect. (Loi des suspects votée le 17 septembre 1993 par la Convention nationale pendant la Terreur). Jugement prononcé à deux heures de l'après-midi.

(7) Sophie, Madeleine, Fortunée COULOMB est la fille de Gaspard COULOMB (9), maître tonnelier puis négociant en son vivant, né le 24 octobre 1730 à Ollioules (page 70), Décédé le 11 décembre 1791 à Toulon (page 146), marié le 10 mai 1757 à Toulon (paroisse Saint Louis page 22) avec Marie, Madeleine GIRARD, née en 1739 à Marseille, Décédée le 24 octobre 1826 à Toulon à l'âge de 87 ans, elle-même fille de Joseph GIRARD (70), né le 20 mars 1712 à Marseille (paroisse Saint Laurent page 10), Décédé après 1747, mariée le 5 janvier 1736 à Marseille (paroisse Saint-Ferréol) avec Marie BONNIFAY, née en 1719 à Marseille, fille d' Antoine BONIFAY, né en 1681, Décédé en 1722 et de Magdelaine ISNARD.

(8) Louis RIGAUD est le fils de Luc RIGAUD (9), né le 15 octobre 1712 à Cotignac (prématuré ou né peu après le mariage), baptisé le 8 octobre 1712 (1711 – 1720 page 38-39/168) – sa marraine est sa grand-mère maternelle Elizabeth Garnier, Décédé le 21 août 1785 (acte du 23 août 1785 - 288/628) à Cotignac et de Catherine, Éléonore O'REILLY (8'), originaire peut-être d'Irlande, Décédée avant 1785. Le parrain est Louis Vache, bourgeois, la marraine Catherine Vache.

Veuf le 8 mai 1778 de Marie, Anne RIGAUD, Louis RIGAUD, Lieutenant d'Artillerie au service de sa majesté, se marie en secondes noces le 9 juillet 1779 à Cotignac avec Marguerite, Rose Archier, fille d'Augustin, Grégoire Archier, notaire royal et de Marguerite, Madeleine Laurans. D'après l'acte de mariage, il est à Cotignac depuis 10 ans ( 1769). Ils ont au moins trois enfants :

Pierre, Luc, Grégoire, né en 1780 – le parrain est Luc Rigaud qui a 10 ans - Décédé en 1818 qui épouse Zénobie Bernardy ;

Marie, Rose, Éléonore, née en 1782, Décédée en 1862, célibataire ;

édouard, Louis, Joseph, né le 19 décembre 1789 à Cotignac, qui porte le nom de RIGAUD de MONTMEYAN de même que lors de son mariage, le 20 juin 1821 à Grasse (page 143) avec Marie, Françoise, Claire, Ursule, Adèle Bounin. Sur les actes apparaît la mention Louis RIGAUD de MONTMEYAN, ancien officier d'artillerie.

Selon papa, Luc RIGAUD a certainement résidé à Lisbonne entre 1742 (année de naissance de son fils Louis dans cette ville) et le 25 juin 1764, date du décret nommant Louis premier lieutenant d'artillerie de l'armée portugaise. Luc RIGAUD s'en est allé en Espagne ainsi que son frère Joseph RIGAUD. D'Espagne, Luc RIGAUD passa au Portugal où naquit en 1743 son fils Louis qui devint lieutenant d'artillerie de « sa majesté très fidèle », c'est à dire du roi du Portugal. En 1771 toute cette famille est de retour à Cotignac.

Luc RIGAUD et Éléonore O'REILLY ont au moins un autre fils en dehors de Louis RIGAUD : Pedro Lucas RIGAUD, sergent du régiment d'Almeida (certificat du 13 décembre 1780 et du 28 février 1781).

Une fausse piste a fait dire à papa et Henri qu'Éléonore O'REILLY était la soeur du célèbre Alexander O'Reilly, général de Brigade de l'armée espagnole, né en 1722 à Baltrasna, comté de Mealth en Irlande, Décédé le 23 mars 1794 à Cadix. Ses parents étaient arrivés en Espagne quand il avait dix ans. Alexander O'Reilly est le fils de Thomas O'REILLY, lui-même fils de John O'REILLY, colonel de l'armée de Jacques II (1633-1701), roi d'Angleterre et d'Irlande (1685-1689). C'était peut-être une parente ?

Joseph RIGAUD (9) et Luc RIGAUD (9') sont les fils de Luc RIGAUD (B) né le 24 mars 1680 à Cotignac (1674-1680 page 222/271), Décédé en 1750 à Cotignac, marié le 1er février 1712 à Cotignac (1711 – 1720 page 25/168) avec Anne COLLET, née le 17 juillet 168 ? à Cotignac (table illisible), fille de Joseph COLLET (C), bourgeois, marié le 26 août 1680 avec Catherine VACHE (acte illisible).

Joseph COLLET est le fils d 'André COLLET (80) , né le 16 décembre 1618 à Cotignac, Décédé le 9 mai 1687 à Cotignac, marié le 26 février 1639 à Cotignac avec Marguerite TANNERON ou THANERON (81), baptisée le 27 octobre 1622 à Cotignac.

Catherine VACHE est la fille de Jacques VACHE et d' Anne GUIGNON.

(B) Luc RIGAUD se marie en premières noces le 23 février 1705 à Cotignac (page 113/228) avec Magdeleine Martin, née le 23 février 1705 à Cotignac (page 113/228). Il se marie en deuxièmes noces avec Anne COLLET. Il se marie en troisièmes noces le 17 juin 1726 à Cotignac (page 83) avec Anne Pellegrin.

Luc RIGAUD et Anne COLLET ont au moins six enfants :

- Luc Rigaud, né le 5 octobre 1712 à Cotignac, Décédé le 21 août 1785 à Cotignac, marié avec Catherine, Éléonore O'Reilly ;

- Geneviève Rigaud, née le 25 janvier 1715 à Cotignac (1711-1720 page74/168) ;

- Joseph Rigaud, né le 18 décembre 1716 à Cotignac, Décédé le 19 février 1777 à Cotignac, marié peut-être en Espagne, avec Marie Munoz ;

- Thérèse Rigaud, née le 14 janvier 1719 à Cotignac (1711 – 1720 page 139/168) ;

- Honoré Rigaud, né le 21 août 1720 à Cotignac (1711 – 1720 page 163/168) ;

- Jean François Rigaud, son jumeau, né le 21 août 1720 à Cotignac (1711 – 1720 page 163/168), Décédé en 1721 à Cotignac.

(B) Luc RIGAUD est le fils d' Antoine RIGAUD (A), né en 1650 à Cotignac et de Louise GARNIER (mariage avant 1676 non trouvé), Décédés après 1706.


(A) Antoine RIGAUD et Louise GARNIER ont au moins neuf enfants :

- Barthélémy Rigaud, né le 17 septembre 1676 à Cotignac (table alphabétique 177/189) ;

- Anne Rigaud, née le 23 février 1677 à Cotignac (table alphabétique 78/189) qui épouse Jean Bourrely, fils d'Estienne Bourrely et de Françoise Maille (gilverdon). Ils ont au moins une fille Anne Bourelly, née en 1694, Décédée en 1767, qui épouse le 2 novembre 1716 à Ampus (Var) André Bonnet (26/70) ;

- Geneviève Rigaud, née le 24 juin 1678 à Cotignac (table alphabétique 79/189 / acte 53/333) ;

- Luc RIGAUD, né le 24 mars 1680 à Cotignac (1674-1680 page 222/271), marié avec Anne COLLET ;

- Magdeleine Rigaud, née le 7 juin 1692 à Cotignac, Décédée le 28 août 1731 à Cotignac, épouse le 26 avril 1706 à Cotignac Jean Blanc, né le 25 mars 1677 à Cotignac (acte 135/229), Décédé après 1738, fils de Pierre Blanc et de Catherine Thaneron, née le 12 octobre 1643 à Cotignac, Décédée le 22 mai 1685 à Cotignac ; Ils ont deux filles ; Thérèse et Magdelaine, Décédée le 17 avril 1784 à Cotignac.

- André Rigaud, né le 16 juillet 1682 à Cotignac (table alphabétique 77/189) ;

- Honoré Rigaud, né le 16 novembre 1686 à Cotignac (table alphabétique 79/189) ;

- Joseph Rigaud, son jumeau, né le 16 novembre 1686 à Cotignac – le père de Marie Anne Rigaud (table alphabétique 79/189).

(10) Gaspard COULOMB est le fils de Joseph COULOMB (69), né le 7 octobre 1697 à Ollioules, Décédé le 31 mai 1755 à Toulon (paroisse Sainte Marie page 69), marié le 20 octobre 1721 à Ollioules (1717-1726 page 90/210) avec Jeanne LAMBERT, née vers 1698 à Ollioules, fille de Pierre LAMBERT, né vers 1665 certainement à Ollioules, Décédé le 18 octobre 1720 à Ollioules (1717-1726 page 75/210), à l'âge d'environ 55 ans, marié avant 1695 à Ollioules avec Claire DESPIERRE, Décédée avant le 20 octobre 1721 (date du mariage de sa fille Jeanne Lambert ). Je n'ai pas trouvé son décès à Ollioules. Pierre LAMBERT et Claire DESPIERRE ont 5 enfants en plus de Jeanne :

- Toussaint Lambert, né en 1695, Décédé le 14 août 1760 à l'âge de 65 ans à Ollioules, marié le 3 avril 1725 à Ollioules avec Marguerite Couret, fille de Pierre Couret et d'Anne Martinenque.

- Jeanne LAMBERT, née à Ollioules vers 1698.

- Esprit Lambert, né le 22 janvier 1700 à Ollioules, marié le 27 août 1731 à Ollioules, avec Claire Couret, fille de Pierre Couret et d'Anne Martinenque.

- Marie-Anne Lambert, née le 27 avril 1702 à Ollioules à l'âge de 2 ans et 7 mois.

- Jean Lambert, né le 15 février 1705 à Ollioules, Décédé le 21 septembre 1707 à Ollioules à l'âge de 2 ans et 7 mois.

- Elizabeth Lambert mariée le 3 février 1733 avec Estienne Lardier, fils de Joseph Lardier et d'Anne Pélissière.

(4) Étienne, Marius MALCOR est le fils d' Etienne, Noël, Claude MALCOR (11), né le 25 décembre 1769 à Marseille (Paroisse des Accoules), Décédé le 22 juillet 1835 à Toulon du choléra, et de Marie, Françoise GUIGOU, née le 25 septembre 1766 à Barjols (Var), Décédée le 14 juillet 1849 à Toulon à l'âge de 83 ans (435/526), fille de Jacques GUIGOU (36), cordonnier, marié le 23 septembre 1765 à Barjols (1764 - 1766, page 30) avec Elizabeth NICOLAS (62), née le 8 octobre 1738 à Barjols (1737 - 1763, page 30), Décédés tous les deux dans une explosion de poudre le 7 Floréal an VII ou 26 avril 1799 à Barjols (1797-1798, page 312/340). Jacques GUIGOU est âgé de 55 ans, il est donc né vers 1744, Elizabeth NICOLAS est âgée de soixante ans ; elle est donc née vers 1739. (Cf. l'extrait du greffe de la justice de paix, 12 personnes sont mortes étouffées par la chute de cinq maisons).

En 1794, Claude MALCOR décide de se marier et le 2 octobre, son futur beau-père Jacques GUIGOU, cordonnier à Barjols, donne procuration à Joseph, Victor, Justin Coullomb pour les démarches à faire en vue du mariage de sa fille Françoise, Marie avec Claude Malcor. La procuration ne fut pas utilisée de sitôt. La Révolution ravageait Marseille, débaptisée par Barras et dénommée désormais la ville sans nom. Ils décident de régulariser leur situation. Les deux mariages civil et religieux (Notre Dame du Mont) furent célébrés le même jour le 12 juillet 1797 à Marseille (mariage page 29 -1797 livre 2) et en même temps le petit Marius fut légitimé (extrait de l'histoire de Claude Malcor par Henri Malcor). Claude Malcor fut béni par le pape Pie VII les 8, 9, 10 août 1809.

L'état des services de Étienne, Marius MALCOR, en tant que garde-magasin des subsistances, à partir du 20 avril 1801 est de 21 ans, 4 mois et 10 jours (archives de papa). Marie GUIGOU a une sœur Marie Anne Guigou, épouse de M. Louchon. En décembre 2008, elle meurt à Nice d'une maladie qu'elle avait depuis 12 ans.

(11) Étienne, Noël, Claude MALCOR (sa vie est dans les archives) est le fils d' Antoine MALCOR (12), tailleur d'habits, né le 8 juillet 1737 à Aspres-sur-Buëch (1733-1737 page 50/57) - parrain Pierre Malcor, père d'Auban, marraine Suzanne Malcor, fille de Jacques Malcor - Décédé le 9 janvier 1809 à Marseille - 1er arrondissement (15/45), depuis 1754 à Marseille, marié le 23 février 1764 à Marseille (registre 2 page 15/45) et en l'église des Accoules avec Marie, dite Françoise CLAVEL, née le 19 octobre 1744 à Marseille (Notre Dame des Accoules), Décédée le 11 mars 1825 à Marseille, fille de Claude CLAVEL (17), né le 13 juillet 1709 à Aspres-sur-Buëch (page 56), Décédé en 1761 à Aspres-sur-Buëch, cordonnier à Marseille, marié le 23 mai 1737 à Marseille avec Catherine MAUREL d'Aspres-sur-Buëch, née avant 1720, Décédée après 1764, fille elle-même de Jacques MAUREL (23b), né en 1692, Décédé avant 1737, marié le 7 juin 1718 à Marseille (Les Accoules) avec Elizabeth LION (23c). Le parrain d'Étienne, Noël, Claude MALCOR est Claude MALCOR, son oncle, frère de l'Oratoire, né à Aspres-sur-Buëch, Décédé à Marseille, sa marraine Françoise CLAVEL, sœur de Marie CLAVEL.

L'état des services d'Étienne, Noël, Claude MALCOR, en tant qu'employé principal des vivres, puis garde magasin des vivres est de 13 ans, 6 mois et 13 jours (archives de papa). Sa vie est racontée par Henri Malcor.

(12) Antoine MALCOR est le fils d'Auban ou Alban MALCOR (13), Procureur d'office à Aspres-sur-Buëch - le procureur d'office est celui qui représente la collectivité ou ministère public dans la moyenne et basse justice seigneuriale - né selon Henri Malcor entre 1684 et 1686 à Saint-André-en-Boschaine - je n'ai pas trouvé l'acte de naissance - Décédé le 29 décembre 1744 à Aspres-sur-Buëch (1743-1747 page 27/54) âgé d'environ 64 ans - ce qui est vraisemblablement faux entre 58 et 60 ans : selon Henri tous les âges de décès sont surestimés – marié le 12 juillet 1723 à Aspres-sur-Buëch (1722-1726, page 20/69) en présence de Jacques et Claude Malcor, frères de l'époux et de Claude Malcor, fils d'Etienne Malcor,

avec

Anne JAME, née le 4 janvier 1706 à Aspres-sur-Buëch (1705-1709 page 15/60), Décédée en 1749, fille de Jean JAME II (18), né vers 1672, Décédé le 22 septembre 1710 à Aspres-sur-Buëch (1710-1714 page 10/59) à l'âge de 38 ans, marié le 6 février 1702 à Aspres-sur-Buëch (1700-1704 page 30/63) avec Claudine LESBROS (19), née le 13 septembre 1676 à Aspres-sur-Buëch (1672-1676 page 123/126), Décédée le 17 décembre 1738 à Aspres-sur-Buëch (1738-1742 page 5/32) à l'âge de 62 ans, fille de Pierre LESBROS et de Suzanne DISDIER.

Claudine LESBROS se remarie le 1er juin 1719 à La Faurie (1719-1719 page 6/15) à l'âge de 43 ans avec Antoine MALCOR, âgé de 24 ans, né le 29 avril 1696 à Saint-André-en-Boschaine, fils de Pierre MALCOR et de Marie GIRARD. Ainsi, Alban sera le gendre de sa belle-sœur.

Alban MALCOR et Anne JAME ont dix enfants :

- Pierre - Antoine Malcor, procureur d'office à Aspres en 1744 (au décès de son père ?), né le 28 novembre 1724 à Aspres-sur-Buëch (1722-1726 page 39/69) ;

- Jacques Malcor, né 13 décembre 1726 (1722-1726 page 66/69) ;

- Un Pierre Malcor, né en 1730 à Aspres-sur-Buëch ;

- Jean Malcor, né le 27 janvier 1731 à Aspres-sur-Buëch ;

- Marie Malcor, née le 2 février 1733 à Aspres-sur-Buëch épouse Antoine Clavel le 12 août 1750 à Aspres-sur-Buëch, son parrain est Pierre fils de Jacques ;

- Clauda Malcor, née le 15 octobre 1735 à Aspres-sur-Buëch (1733-1737 page 34/57), Décédée le 23 août 1736 à Aspres-sur-Buëch (1733-1737 page 43/57);

- Antoine MALCOR, né le 8 juillet 1737 à Aspres-sur-Buëch, Décédé le 9 janvier 1809 à Marseille épouse le 23 février 1764 à Marseille Françoise CLAVEL, née le 19 octobre 1744 à Marseille, Décédée le 11 mars 1825 à Marseille ;

- Rose Malcor, née le 31 mars 1740 à ˙Aspres-sur-Buëch, épouse Augustin Sauvan le 24 mai 1763 à Marseille à l'église des Accoules (1738-1742 page 13/32), son curateur est son oncle Claude, frère d'Alban ;

- Joseph Malcor, né le 24 mars 1743 à Aspres-sur-Buëch (1743-1747 page 3/54), Décédé le 7 décembre 1743 (1743-1747 page 5/54) ;

- Claude Malcor, Oratorien, né à Aspres-sur-Buëch, Décédé à Marseille.

Cinq enfants ont survécu à leur père : Pierre – Antoine, Marie, Antoine, Rose, Claude.

Deux ans après le décès de son mari, Anne JAME se marie en 1746 avec Guillaume Artaud, chirurgien.

Dans les archives de papa et de l'oncle Roger Malcor, il est dit que Jacques Malcor est auteur de la première tige et qu'Alban Malcor, qualifié d'Alban II, est l'auteur de la seconde tige dont nous descendons. L'année de naissance de Jacques 1686 a été trouvée dans l'acte (1674-1692 page 59/93). Celle d'Alban que nous n'avons pas trouvée se situe selon les archives entre 1688 et 1690. Dans geneanet, on parle de 1680 à partir de l'acte de son décès le 29 décembre 1744 à Aspres-sur-Buëch (1743-1747 page 27/54) âgé d'environ 64 ans. Ce qui est faux. Nous savons que les âges de décès sur les actes ne sont pas sûrs. Dans des actes notariés il est bien dit que Jacques est l'aîné.

La Faurie comprend plusieurs hameaux : Saint-André, Pusteau, Les Granges, Seilhe, La Valette, Notre-Dame, Villard

(13) Alban MALCOR II est le fils de Pierre MALCOR (14), laboureur à Saint-André-en-Boschaine (renommée la Faurie pendant la Révolution) ou ménager – ce qui veut dire petit propriétaire - à Pusteau, un quartier de La Faurie, y vivant, né avant 1658, Décédé le 4 mai 1716 à La Faurie (1710-1718 page 61/112), âgé d'environ 70 ans, marié avec Marie GIRARD, née vers 1656 à Lus-le-Trabuech (Le Trabuech, quartier de Lus-la-Croix-Haute), Décédée le 3 mai 1748 à La Faurie (1746-1750 page 18/42), âgée d'environ 80 ans, déclarée femme de Pierre MALCOR, fille de Maître Claude GIRARD, né à Lus-le-Trabuech et de Marguerite GARNIER.

Pierre MALCOR et Marie GIRARD ont huit enfants :

- Jacques Malcor, marchand, négociant à la fin de sa vie à La Faurie, né le 26 janvier 1686 à Saint-André-en-Boschaine (1674-1692 page 59/93), Décédé le 31 octobre 1756 à Saint-André-en-Boschaine (1756-1760 page 6/42) à l'âge de 75 ans, marié le 18 janvier 1716 à La Beaume (1697-1720 page 115/148) avec Marie Eymeric (Emeriq) de Lus-la-Croix-Haute, fille de Jean Eymeric et de Louise Reybaud. Ils ont sept enfants dont Pierre Malcor, né en 1715, Décédé le 10 septembre 1788 à la Faurie qui épouse Françoise Pascal, née à La Faurie en 1725, Décédée le 16 octobre 1793 (1791-1794 page 51/60 à l'âge de 68 ans (voir leurs enfants dans mes archives). Un de ces enfants Jean-Jacques Malcor, né le 17 juin 1752 a comme parrain Jacques Malcor, son grand-père et comme marraine, Isabeau Correard, sa grand-mère. Il est à l'origine d'une nombreuse lignée dans le Boschaine.

- Auban MALCOR, né entre 1684 et 1786 (voir plus haut) à Saint-André-en-Boschaine, Décédé le 29 décembre 1744 à Aspres, marié le 12 juillet 1723 à Saint-André-en-Boschaine avec Anne JAME ;

- Madeleine Malcor, née le 31 décembre 1690 à Saint-André-en-Boschaine (1674-1692 page 82/93) ;

- Marie Malcor, née le 29 mars 1693 à Saint-André-en-Boschaine (1691-1704 page 15 et 16/89) ;

- Anthoine Malcor, né le 29 avril 1696 à Saint-André-en-Boschaine épouse Claudine LESBROS (19) le 1er juin 1719 à Saint-André-en-Boschaine ; en 1730, Anthoine est qualifié de voiturier ;

- Anne Malcor, née le 12 décembre 1698 à Saint-André-en-Boschaine (1691 – 1704 page 46/89), Décédée le 30 juillet 1777 à Saint-André-en-Boschaine (1776-1780 page 22/68), épouse le 7 avril 1723 à La Faurie (1721 – 1729 page 24/85) Jean Bermond de La Valette, fils de Jean Bermond et de Margueritte Eymeric dont elle a au moins une fille Anne Bermond, né le 20 décembre 1737 (1737 – 1738 page 3/10) à La Faurie ;

- Claude Malcor, né le 13 décembre 1703 à Saint-André-en-Boschaine (1691-1704 page 65/89). Est-ce lui qui est Décédé le 23 août 1767 à Saint-André-en-Boschaine (1766-1770 page 15/44), à l'âge de 70 ans ?

- Marguerite Malcor, née le 26 juin 1710 à Saint-André-en-Boschaine.

(14) Pierre MALCOR, fils de Claude MALCOR (15), né avant 1630 à La Faure (Saint-André-en-Boschaine), Décédé en 1697 aux Puteaux, quartier de La Faure à l'âge de 67 ans et de Jeanne VIAL de Seiche-en-Boschaine, née en 1635, Décédée le 23 septembre 1659 à La Faurie (1658-1710 page 18/34), fille de Jean VIAL et de Marie FONTABONE. (mariage aux environs de 1654-1655-1656).

Claude MALCOR et Jeanne VIAL ont eu au moins quatre enfants :

- Louise Malcor, née vers 1655, mariée le 12 novembre 1674 à La Faurie (1674-1692 page 8/93) avec Jean Ferrenq, fils de Pierre Ferrenq et de Catherine Reynaud, ils ont une fille ;


- Pierre MALCOR, né en 1657, Décédé le 4 mai 1716 à La Faurie, marié avec Marie GIRARD, née en 1655, Décédée le 3 mai 1748 à La Faurie (voir plus haut) ;


Étienne Malcor, né en 1658, Décédé en juillet 1757, à l'âge de 98 ans, marié le 27 avril 1683 à Aspres-sur-Buëch (1682-1697 page 11/57) avec Marguerite Blain (qui signe), née le 29 mars 1685 à Aspres sur Buëch, fille de François Blain, né en 1635, Décédé le 12 août 1715 à Aspres sur Buëch et de Marie Croiset, née en 1638, Décédée le 6 juin 1688 à Aspres sur Buëch. Ils auront 7 enfants dont Claude Malcor, né le 5 juin 1693 à Saint-André-en-Boschaine - je n'ai pas trouvé l'acte, Décédé le 23 août 1767 à Saint-André-en-Boschaine (1766-1770 page 15/44), à l'âge de 70 ans ? Il épouse avant 1715 Elizabeth Meynier, Décédée le 14 mars 1757 à La Faurie (1756-1760 page 9/42) - problème à l'âge de quatre-vingts ans sur l'acte, dont il a deux enfants :

Etienne Malcor, né le 18 octobre 1715 (1710-1718 page 55/112) à La Faurie et Aude née le 27 juin 1720 à La Faurie.

Aude Malcor, née le 27 juin 1720 à La Faurie.

Veuf, Claude Malcor épouse Jeanne Bertrand le 22 août 1757 à Agnielles-en-Boschaine (1736-1772 page 50/91), fille de Pierre Bertrand et de Françoise Gayraud. Ils ont une fille Elisabeth-Rose, née le 31 juillet 1758 (1756-1760 page 20/42) à la Faurie, Décédée le 13 avril 1760 (1756-1760 page 37/42) à l'âge de un an et Isabeau-Rose, née le 5 avril 1761 à La Faurie (1761-1761 page 8/11).

Marguerite Malcor, née le dimanche 24 août 1659 à La Faurie (1658-1710 page 4/34), vraisemblablement Décédée jeune.


Claude MALCOR épouse en secondes noces, le 28 juillet 1661 à Saint-André-en-Boschaine (1658-1710 page 30/34), Simone Ménassieu, née en 1625, Décédée le 4 octobre 1694 à La Faurie (1691-1704 page 25/89). Ils ont deux enfants :

- Marguerite Malcor, née le 11 juin 1662 à La Faurie (Le Pusteau) (1658-1710 page 30/34), Décédée le 9 juillet 1733 à La Beaume-des-Arnauds (Aspres-sur-Buëch), à l'âge de 71 ans, mariée le 22 avril 1682 avec Antoine Oddou. Ils ont un enfant André Oddou.

- Jean Malcor, né le 30 novembre 1664 à Saint-André-en-Boschaine, Décédé après 1690.


(15) Claude MALCOR est le fils d' André MALCOR (16) né en 1605 à La Faurie, marié avant 1635 à La Faurie, Décédé après 1664.

(16) André MALCOR se marie avec une inconnue à ce jour. Ils ont au moins deux enfants :

* Claude MALCOR, né avant 1630, Décédé en 1695, épouse en 1656 ? Jeanne VIAL (voir plus haut).


* Pol MALCOR, né avant 1642, Décédé le 20 avril 1709 (1658-1710 page 29/34) qui épouse en 1662 Anne Payne ou Panier, fille d'Antoine Payne ou Panier, notaire, Décédé en 1686. Ils ont :


- Françoise Malcor, née le 9 octobre 1667 à La Faurie (1658-1710 page 13/34 - 1667-1673 page 5/54), Décédée après 1741 ;

- Antoine Malcor, né le 29 juillet 1670 à La Faurie (1667-1673 page 14/54), Décédé le 21 janvier 1739 à l'âge de 70 ans, marié vers 1702 avec Anne Bermond ; ils ont au moins quatre enfants : Pierre Malcor, Décédé en 1740, marié en 1726 avec Madeleine Rougier, puis en 1739 avec Jeanne Reynaud ; Jean Malcor marié avec Françoise Bernard ; Antoine Malcor, né en 1703 ; Barthélémy Malcor, né en 1705 ;

- Arnold Malcor, né le 5 février 1673 à La Faurie (1667-1673 page 40/54).


André MALCOR a une sœur Catherine MALCOR de Pusteau, Décédée le 7 mars 1671 (1658-1710 page 21/34 - 1667-1673 page 23/54) qui a épousé Jean Correard de Montalivet ? Décès en présence de Pierre Lesbros, son petit fils, Claude son neveu et Pol aussi (lire l'acte).


AUTRES MALCOR RELEVéS SUR LES REGISTRES

* Auban ou Alban I MALCOR, né en 1636, Décédé le 28 décembre 1674 (1658-1710 page 22/34 - 1674-1692 page 7/93) ? Il épouse vers 1650 Marie PAVAT de Glaise, hameau de Veynes ? Ils ont :


- Pierre Malcor, né en 1655 est témoin en 1675.

- Jeanne Malcor, née le 29 janvier 1659 à La Faurie (1658-1710 page 4/34) ; le parrain est Auban Malcor, la marraine Louise Malcor - Claude Malcor est cité ;

- Louise Malcor, née le 14 mars 1660 à La Faurie (1658-1710 page 5/34) épouse en 1679 Jean Girard ;

- Jeanne Malcor, née le 7 septembre 1664 à La Faurie (1658-1710 page 9/34 - 1667-1673 page 51/54) ;

- Joseph Malcor ? né en 1667 ;

- Jacques Malcor, né le 23 octobre 1667 à La Faurie (1658-1710 page 14/34 - 1667-1673 page 5/54) ;

- Madeleine Malcor, née le 18 octobre 1670 à La Faurie (11667-1673 page 16/54) ;

- Etienne Malcor, née le 27 mai 1674 à La Faurie (1674-1692 page 6/93) ; le parrain est Etienne Malcor, la marraine Louise Malcor.


* Pierre MALCOR de La Valette, né avant 1647, Décédé le 14 août 1678 à La Faurie (1658 -1710 page 23/34 -1674-1692 page 28/93) épouse le 20 février 1667 (1658-1710 page 31/34) à La Faurie. Catherine Esquidou ou Esquillou.


* Catherine MALCOR de Seilhe-en-Boschaine, Décédée le 7 avril 1672 à la Faurie (1658-1710 page 21/34 - 1667-1673 page 34/54) épouse Gaspard Vial. Ils ont un fils Jean Vial, né le 22 avril 1658 à La Faurie (1658-1710 page 3/34).


* François MALCOR, né avant 1672, Décédé après 1700 épouse Marie PAVAT.

(17) Claude CLAVEL est le fils de Pierre CLAVEL (20), maître chapelier, né à Aspres-sur-Buëch en 1669, Décédé le 5 août 1731 à Aspres-sur-Buëch (1727-1731 page 54/57) à l'âge de 63 ans, marié le 4 février 1694 à Aspres-sur-Buëch (1692-1696 page 23/43) avec Madeleine BENOIT (21), née vers 1675, Décédée le 5 mai 1735 à Aspres-sur-Buëch (1733-1737 page 29/57) à l'âge de 60 ans.

(18) Jean JAME II, consul moderne (conseiller municipal de la commune d'Aspres-sur-Buëch) est le fils de Jean JAME I (22), né en 1651, Décédé le 20 juin 1709 à Aspres-sur-Buëch (1705-1709 page 54/60) âgé d'environ 58 ans et de Marguerite RICARD (23), née le 19 octobre 1653 à Aspres-sur-Buëch (1653-1671 page 3/97), Décédée le 22 décembre 1734 à l'âge de 81 ans et environ 3 mois à Aspres-sur-Buëch (1733-1737 page 22/57).

(19) Claudine LESBROS est la fille de Pierre LESBROS (23a), né vers 1655 à Aspres-sur-Buëch, Décédé après 1712, marié en 1675 à Aspres-sur-Buëch avec Suzanne DIDIER, née vers 1636, Décédée le 21 novembre 1701 à Aspres-sur-Buëch (1700-1704 page 27/63), à l'âge d'environ 65 ans, elle-même fille de Jean DIDIER et de Claude BARROS, Décédé avant 1634.

(20) Pierre CLAVEL est le fils de Jacques l'aîné CLAVEL, né avant 1686, Décédé avant 1694 à Aspres-sur-Buëch et d' Alix RICHAUD ou REYNAUD du lieu de l'épine (Hautes-Alpes) , née en 1619, Décédée le 28 février 1644 à L'Epine.

Un Jacques CLAVEL, Décédé en 1686, est le fils de Jean CLAVEL et de Sébastienne MENASSIEU (contrat de mariage en date du 29 septembre 1641 chez Maître Abert). Est-ce le précédent ?

(21) Madeleine BENOIT est la fille d' Antoine BENOIT, né vers 1643, Décédé le 24 août 1703 à La Piarre à l'âge d'environ 60 ans et de Marie ASTIER, née vers 1640, Décédée le 14 juillet 1700 à La Piarre (Hautes-Alpes).

(22) Jean JAME I est le fils de Reynaud JAME, né avant 1626, Décédé le 1er mai 1676 à Aspres-sur-Buëch (1672-1676 page 111/126), lui même fils de Pierre JAME, né avant 1601, Décédé avant 1676, marié avec Claude BLAIN d'Aspres-sur-Buëch, née avant 1630, Décédée après 1674, fille elle-même de Gaspard BLAIN, maître cordonnier, né avant 1604, Décédé avant 1673.

(23) Marguerite RICARD est la fille de Pierre RICARD, né avant 1627, Décédé en 1672 et de Mabylle LAGIER, Décédée le 22 avril 1701 à l'âge d'environ 80 ans à Aspres-sur-Buëch (1700-1704 page 19/63), veuve en secondes noces de Reynaud JAME, en présence de Jean et d'André James, ses petits-fils.

(23a) Pierre LESBROS est le fils d'Etienne LESBROS d'Agnielles-en-Boschaine, né avant 1623, Décédé avant 1673 et de Louise FILLOI, née avant 1628, Décédée avant 1673.

(23b) Jacques MAUREL est le fils d'Elzear MAUREL, Décédé avant 1718 et de Françoise JARIETTE, Décédée après 1718.

(23c) Elizabeth LION, née en 1700, Décédée avant 1737 est la fille de Vincent LION, Décédé après 1718 et de Catherine MAUDUIGNE, Décédée après 1718.

Généalogie AMIC

(1) Henriette, Catherine, Éloise AMIC est la fille d' édouard, Antoine AMIC, directeur de compagnie d'assurance, né à Smyrne en 1832 et Décédé à Alexandrie en 1899 marié le 19 novembre 1866 à Alexandrie avec Anne, Aimé, Mathilde BEDEL, (voir généalogie : BEDEL-PLASSE), née le 24 avril 1847 à Baba-Hassen, quartier d'Alger (Algérie), Décédée en 1935 à Marseille, fille de Pierre, Joseph, Amédée BEDEL, Inspecteur d'une société de coton à Alexandrie, né le 4 mai 1807 à Paris 2e (acte du 5 mai 1807), Décédé le 6 août 1872 à Paris 16e (7/31), marié le 11 mars 1843 à Alger avec Mathilde, Thérèse (dite Emma) PLASSE, née le 20 octobre 1819 à Marseille (acte du 21 octobre 1919 45/70), Décédée le 6 octobre 1862 à Paris 6e (7/31), fille elle-même d' Augustin, Philippe, Dénery, Claire PLASSE, propriétaire, né le 26 mai 1773 à Marseille (paroisse des Accoules) et, Décédé le 30 août 1847 à Alger, négociant marié à Alep (Syrie) avec Sophie Eugènie SALINA, née le 16 octobre 1786 à Alep, Décédée le 27 janvier 1865 à Marseille. Alexandrie, Smyrne, Alep font partie des échelles du Levant.

édouard, Antoine AMIC est le fils de Joseph AMIC (24), né en 1795 à Smyrne, Décédé à Alexandrie en 1848, à l'âge de 53 ans, marié en 1827 à Smyrne (Turquie) avec Sophie, née en 1805 à Smyrne, Décédée en 1838 à Smyrne, elle-même fille de Jean Daniel GALLO, médecin, né en 1778, Décédé en 1818 à Smyrne, au cours d'une émeute, et de Françoise ROSSI, née en 1787, Décédée en 1827 à Smyrne, fille de Jean ROSSI, né avant 1762, Décédé avant 1802, facteur de coton à Smyrne, député de la Nation et de Thérèse GONDOUZE.

Joseph AMIC et Sophie GALLO ont sept enfants. Joseph AMIC se remarie en 1840 avec Catherine ROSSI, cousine de Sophie GALLO, née en 1812, Décédée en 1857 dont il aura cinq enfants.

De Joseph AMIC descendent les ROLLAND, MALCOR, RIZZI, GRANDGUILLOT, ANCEY, MALLARD, BAZIL, PIOT, DANGLETERRE, ZIEGLER, TENNEVIN...

(24) Jean René AMIC, né le 21 novembre 1751 à Nevers, Décédé en 1826 à Paris ? député de la Nation, négociant à Smyrne, épouse ( Marie-Anne) Françoise, née en 1760 à Constantinople et non à Smyrne, Décédée le 22 Fructidor an VIII ou 9 septembre 1800 à Marseille (acte du 25 Fructidor an VIII - Municipalité du Midi registre n° 3 page 127/142) à l'âge de 37 ans et 10 mois, fille d' Anthony HAYES (24a), consul d'Angleterre à Smyrne à partir de 1762, né en 1725 en Angleterre, Décédé le 23 juillet 1794 à Smyrne de la peste ? et d' Elizabeth BENSE, Décédée en 1793 de la peste.

(24a) Anthony HAYES, consul d'Angleterre, appartenant à la Compagnie du Levant est né vers 1725 vraisemblablement en Angleterre. Il semble être arrivé en Turquie vers 1745. Il entre en 1749 au service de Porter qui était ambassadeur d'Angleterre à Constantinople depuis 1746. Pendant 14 ans (de 1746 à 1760), il est secrétaire de l'ambassadeur, il se marie (avec Elisabeth Bense) et sa fille Françoise nait en 1760 sans doute dans cette ville. C'est en mai 1760 que Hayes prend possession de son poste de consul à Smyrne. Quand en 1762, Porter retourne en Angleterre, il fait nommer Antony HAYES consul à Smyrne. Les consuls d'Asie Mineur étaient en fait des agents de la Compagnie du Levant qui avait le monopole du commerce anglais en Asie Mineur. Ils étaient payés par elle seule, s'occupant à la foi des affaires de la couronne et de celles de la compagnie. En décembre 1763, un incendie détruit « tout le quartier français » de Smyrne à l'exception de la maison de Hayes, assez endommagée pourtant pour que la compagnie du Levant lui verse une indemnité de 12 dollars (6 000 francs or).

Un de ses fils meurt en 1766. D'août à octobre 1767, la peste ravage Smyrne. Le 8 juillet 1770, HAYES a failli être assassiné avec sa famille par des Turcs sous prétexte que l'Angleterre cherchait à détruire la flotte turque pour aider la Russie.

Le 15 mai 1775, il remplace l'Ambassadeur Murray parti en congé jusqu'en 1776. Peu après, il fait venir les siens à Constantinople. Extrait des archives du ministère des Affaires Etrangères à Londres. Il a alors 10 enfants. Il semble que Murray avait l'intention, une fois arrivé à Londres, de donner sa démission et de proposer que son remplaçant fût Antony Hayes. Mais il mourut, semble-t-il au cours de son voyage de retour. En octobre 1875, alors qu'Antony Hayes apprend seulement la mort de Murray, il écrit au ministre pour solliciter sa succession. Le poste a été donné depuis plusieurs mois à Robert Ainslie. Il ne quitte Londres qu'au début de juin 1776. Il lui faut 11 mois pour arriver à Constantinople (20 octobre 1776). Pendant ce temps, Anthony Hayes assure l'intérim. Quinze jours plus tard, l'ambassadeur annonce qu'il a fait partir Hayes à Smyrne (1776).

Anthony HAYES et Elisabeth BENSE ont dix enfants (l'un deux est à Londres selon Henri) ;

- Antony HAYES II, marchand, né en 1756 à Constantinople plutôt qu'à Smyrne, Décédé le 4 mai 1806 à Smyrne.


- Marie-Anne, Françoise HAYES, née en 1760 à Constantinople et non à Smyrne, Décédée le 22 Fructidor an VIII ou 9 septembre 1800 à Marseille ;

Samuel HAYES, né vers 1766 à Smyrne, Décédé en 1831, inhumé le 27 août 1831 a une maison à Bournabat près de Smyrne où logèrent leur vie durant Elisabeth et Minica ? Amic.

Elisabeth HAYES, née en 1768 à Smyrne, Décédée le 17 mars 1847 à Odessa (Ukraine), mariée avec Luc, François Tricon Cortazzi, consul d'Angleterre à Smyrne, né vers 1766, Décédé le 10 juillet 1806 ;

Frédérick HAYES, consul des Pays-Bas à Smyrne, Décédé en 1792 à Smyrne, marié en 1790 à Smyrne avec Anne, Henriette de Hochepied née le 7 février 1770 à Smyrne, Décédée le 11 juillet 1832. Ils ont un fils Frédérick Hayes.

- Sidney HAYES, né à Smyrne, Décédé le 20 octobre 1832 à Boston (U.S.A.) ;

- Edward HAYES, Attorney, propriétaire, Décédé en 1832, marié en 1799 avec Mary Schutz, née vers 1777 à Smyrne, Décédée le 20 mars 1846 à Marseille à l'âge de 69 ans au domicile de son époux rue Montgrand (registre 2 - 23/55) ;


- Maria HAYES, mariée en 1784 à Marseille avec Hyacinthe, Constantin Guys, consul général de France à Alep puis à Tunis., né le 28 février 1761 à Marseille (Saint-Martin Je ne trouve pas l'acte.), Décédé le 7 septembre 1837.

En 1786, Anthony HAYES signe l'acte de baptême de son petit fils Antoine AMIC, il a environ 60 ans.


Anthony HAYES I aurait une sœur Elisabeth HAYES, née le 1er octobre 1726 à Laneham, Nottinghamshire (Angleterre) et un frère John HAYES né le 30 mai 1725.

(25) Jean, René AMIC est le fils d' Antoine AMIC (26), apothicaire, né le 14 février 1716 à Bouc, petit village perché entre Marseille et Aix-en-Provence, (aujourd'hui Bouc-Bel-Air), Décédé 1756 à Nevers, marié le 20 novembre 1748 à Nevers avec Etiennette PETIT (65), née le 17 mai 1722 à Nevers, Décédé le 14 mars 1762 à Nevers, à l'âge de 39 ans, fille elle-même de Jean PETIT, marchand, né en 1682 à Nevers, Décédé le 19 décembre à Nevers et de Marguerite DURAND, baptisée le 7 avril 1690 à Nevers, Décédée le 10 janvier 1754 à Nevers. (Voir généalogie d'Etiennette PETIT plus bas).

(26) Antoine AMIC est le fils de Pierre AMIC (27), Maître chirurgien, né le 6 mars 1685 à Bouc (son parrain est Jean Chaudoin, sa marraine Thérèse Chaudoine), Décédé le 19 mai 1765 à l'âge de 80 ans (acte du 20 mai 1765 page 6/16), marié le 18 novembre 1710 à Bouc (acte 6/6) avec Claire IMBERT, née le 7 mars 1690 à Bouc, Décédée le 8 juillet 1770 à Bouc, âgée de 84 ans, fille de Laurens IMBERT (28), notaire royal, né en 1642 à Bouc, Décédé le 18 avril 1702 à Bouc et de Marguerite MANUEL ou MAUREL (30).

Pierre AMIC et Claire IMBERT ont 8 enfants :

- André Amic, né le 14 octobre 1711 à Bouc (son parrain est André Imbert, sa marraine Rose Chaudoin) ;

- Thérèse Amic, née le 14 octobre 1714 à Bouc (son parrain est Marcellin Amic, le grand-père), Décédée le 1er juin 1716 ;

- Antoine AMIC, né le 14 février 1716 à Bouc, notre ancêtre ;

- Charles Amic, né le 14 novembre 1718, Décédé le 16 août 1719 ;

- Claude AMIC, né le 21 novembre 1721 à Bouc (sa marraine est Catherine Imbert ; c'est le grand-père d'Adolphe Thiers ;

- Joseph Amic, né le 21 mai 1724 à Bouc ;

- Catherine Amic, née le 12 janvier 1727 à Bouc ;

- Jean-Pierre Amic, né le 13 mai 1731 à Bouc.

(27) Pierre AMIC est le fils de Marcelin AMIC (32), né en 1638 à Bouc, Décédé le 23 août 1724 à Bouc, à l'âge de 86 ans, marié en 1662 ? à Bouc (contrat de mariage du 9 octobre 1662 à Bouc), avec Elizabeth CHAUDOIN, née vers 1641, Décédée le 10 mai 1721 à Bouc, à l'âge de 80 ans, fille de Jean CHAUDOIN (33), né vers 1614 à Bouc, marié après 1630 avec Claudette GAZEL. Il a une second femme dont il a eu un fils, Philippe Chaudoin, né en 1647 ou 1648, Décédé le 11 février 1731 à Bouc à l'âge de 83 ans. Marcellin AMIC et Elizabeth CHAUDOIN ont au moins 6 enfants :

- Jean Amic, né en 1669 à Bouc, Décédé le 14 juin 1706 à Bouc, marié le 13 juin 1690 à Bouc (2/4) avec Anne Bertet ;

- Marguerite Amic, née le 5 novembre 1671 à Bouc (16/20), Décédée le 28 janvier 1690 à Bouc (2/10), à l'âge de 18 ans ;

- Philippe Amic, né en 1674 à Bouc, Décédé le 6 ou 7 février 1720 à Bouc, à l'âge de 46 ans, marié le 9 janvier 1697 à Bouc (1/6) avec Thérèse Merentier ;

- François Amic, né le 14 décembre 1678 à Bouc (son parrain est son aïeul Jean Chaudoin), Décédé le 22 août 1680 à Bouc, à l'âge de deux ans et six mois ;

- François Amic, né le 7 octobre 1681 à Bouc, (son parrain est Marcellin Amic, le grand-père, sa marraine Elizabeth Chaudoine), Décédé le 27 mars 1771 à Bouc, à l'âge de 89 ans, marié le 4 juillet 1702 à Bouc (3/6) avec Elizabeth Mouren, née vers 1685 à Marseille ; il aurait épousé en secondes noces le 18 février 1708 Thérèse Petit.

- Pierre AMIC, né le 6 mars 1685 à Bouc (voir ci-dessus).


Elizabeth CHAUDOIN a un frère Sébastien Chaudoin, né le 28 mai 1619 ou 1629 à Bouc, Décédé le 25 septembre 1679 à Bouc à l'âge de 60 ans, marié le 14 février 1663 avec Marguerite Caillol.

(28) Laurens IMBERT est le fils de Maximin IMBERT (29), lieutenant, juge ? né le 22 juillet 1608 à Bouc, Décédé le 8 décembre 1684 à Bouc et d' Honorade BONNEL (LE).

(29) Maximin IMBERT est le fils de François IMBERT marié le 18 juillet 1598 avec Anne CHAVE, fille de Guillaume CHAVE et de Madeleine GROGNARD.

(30) Marguerite MANUEL, née en 1663 à Pertuis (Vaucluse), Décédée le 8 juillet 1707 à Bouc, à l'âge de 44 ans est la fille de Jean MANUEL (31), né vers 1616 à Pertuis, Décédé après le 21 août 1697 à Pertuis, marié en 1641 à Pertuis avec Catherine de GASQUET, née vers 1625 à Pertuis, Décédée après le 21 avril 1697.

(31) Jean MANUEL est le fils d' Antoine MANUEL, né vers 1585, Décédé entre 1641 et 1652 et de Delphine de FAUCON, née en 1586, Décédée avant le 24 août 1641 à Pertuis, fille elle-même de François GASQUET et d' Anne AUDOIN, fille elle-même d' Antoine AUDOIN, né vers 1570 et Décédé avant 1641 et de Catherine BREAUQUE, née vers 1575, Décédée avant 1641.

(32) Marcelin AMIC est le fils de Jacques AMIC (34) et de Madeleine BéRARD, née à Allauch.

(33) Jean CHAUDOIN est le fils de Bertrand CHAUDOIN (35), marié le 8 janvier 1613 à Bouc avec Anne RIMBAUD, fille de Jean RIMBAUD et d' Antoinette DELEUL.

(34) Jacques AMIC est le fils de Jean AMIC (36) marié le 18 septembre 1611 à Bouc (contrat du 8 novembre 1612 à Bouc) avec Anne JOURDAN, fille d' Antoine JOURDAN (37), né à Aubagne ? et de Madeleine CLEMENS (38).

(35) Bertrand CHAUDOIN est le fils de François CHAUDOIN (39) marié (contrat de mariage du 17 février 1568 à Aix-en-Provence) avec Catherine LOMBARD, fille de Guillaume LOMBARD et de Marguerite VERNE.

(36) Jean AMIC est le fils d' Antoine AMIC et de Catherine REYNAUD.

(37) Antoine JOURDAN est le fils de Luc JOURDAN et de Madeleine CHAMBON.

(38) Madeleine CLEMENS est la fille de Leynet CLEMENS et d' Antoinette GAVARRY.

(39) François CHAUDOIN est le fils d' André CHAUDOIN (40), marié (contrat de mariage du 18 décembre 1578 à Aix-en-Provence) avec Anne ROCHE, fille de Duran ROCHE.

(40) André CHAUDOIN est le fils de Guilhem CHAUDOIN et d' Antoinette MASOLE.

Il n'y a pas d'actes (Baptêmes, Mariages, Décès) à Bouc entre 1633 et 1641, 1643 et 1668, 1674 et 1677.

Généalogie ALLÈGRE

(2) Pierre, Gaspard ALLÈGRE est le fils de Jean, Joseph, François ALLÈGRE (41), propriétaire, né le 14 décembre 1777 à Toulon et baptisé le 15 décembre 1777 en la paroisse Saint Louis (page 61) - le parrain est Jean, Joseph Blanc, la marraine Marguerite Blanc - Décédé le 17 novembre 1864 à Toulon, à l'âge de 86 ans (page 560), horloger, marié le 18 Germinal an X ou 8 avril 1802 à Genève (Eaux Vives) avec Françoise GAUD, née le 27 octobre 1781 à Genève (Suisse), baptisée le 4 novembre 1781 en la Paroisse protestante de Saint Gervais - quartier le plus pauvre de Genève (acte 118/234) (présentée par Bernard BAU), Décédée le 5 janvier 1862 à Toulon (page 62/349) à l'âge de 80 ans.

Françoise GAUD est la fille de Daniel, David, Michel GAUD, “Natif” joaillier de son vivant, né le 20 mars 1753 à Genève (répertoire 1751-1763, 199/448), en la Paroisse protestante de Saint Gervais, marié le 28 janvier 1781 à Genève (répertoire 1701-1784, 1357/1597 ou répertoire 1766-1784, 220/489) au Temple Neuf - Temple de la Fusterie, quartier de Genève, avec J acqueline (ou Elizabeth sur l'acte de décès de Françoise GAUD ) BAUP-BAU-BEAU-BEAUP (41a), née le 11 février 1760 à Genève, baptême au Temple Neuf (répertoire 1751-1763, 31/448).

Bernard BAUD, fils de Pierre BAUD, frère de Jacqueline BAU, est né le 16 juin 1754 en la Paroisse protestante de Saint Gervais à Genève (répertoire de l'état civil 28/448), se marie à Genève (T neuf) le 22 août 1773 (répertoire 1701-1784 1189/1597). Est-il Décédé le 27 novembre 1797 ?

Daniel, David, Michel GAUD et Jacqueline BAUP ont au moins trois filles :

- Françoise GAUD, née le 27 octobre 1781 à Genève (Suisse), baptisée le 4 novembre 1781 en la Paroisse protestante de Saint Gervais, Décédée le 5 janvier 1862 à Toulon (page 62/349) à l'âge de 80 ans.

- Jeanne, Rose, Augustine Gaud, née le 11 juillet 1783 à Genève - Paroisse protestante de Saint Gervais - (page 147).

- Pernette Gaud, née le 30 septembre 1784 à Genève - Paroisse protestante de Saint Gervais - (page 173) - Daniel, David, Michel GAUD et Jacqueline BAUP sur l'acte de naissance - Décédée le 7 décembre 1865 à Nantua (Ain), mariée le 3 septembre 1807 à Genève avec François Lardière, bijoutier-orfèvre, né le 6 juin 1780 à Naville-sur-Saône (Rhône), baptisé le 7 juin 1780, Décédé le 1er août 1855 à Nantua (Ain) à l'âge de 75 ans. Sur les 6 enfants répertoriés, deux sont nés à Genève ; Jeanne, Jacqueline Lardière, née le 26 septembre 1807 (en présence de Daniel, Michel Gaud, joaillier, âgé de 55 ans), Décédée le 10 septembre 1875 à Genève et Jeanne, Virginie Lardière, née le 28 février 1810 à Genève (en présence de Daniel, Michel Gaud âgé de 57 ans).

Daniel, David, Michel GAUD a épousé en premières noces le 11 juillet 1778 à Genève (paroisse Saint Gervais - acte 13/63 ou répertoire 1766-1784, 220/489) Pernette Jouard, née le 9 janvier 1754 à Genève (répertoire 1751-1763 248/448), Décédée le 21 mars 1780 à Genève (répertoire 1775-1798 page 174/348), fille de Pierre Jouard. Ils ont une fille : Jeanne, Louise Gaud, née le 1er juillet 1779 à Genève.

Les ancêtres de Daniel GAUD et de Jacqueline BAUD étaient vraisemblablement des Huguenots français qui ont quitté la France après la Révocation de l'édit de Nantes en 1685.

Daniel, David, Michel GAUD est le fils de Jean-Louis GAUD (41b), né le 3 août 1720 à Genève - Paroisse protestante de Saint Gervais - (répertoire 1714-1725, page 150/319), Décédé le 1er août 1785 en la Paroisse protestante de Saint Gervais (répertoire 1775-1789, page 140/348), marié le 6 mars 1752 (répertoire 74/430), en la paroisse protestante de Saint Gervais, avec Elizabeth BRUN (AEG. Notaire Jean-Jacques Choisy II, vol. 19, Page 246), fille de Jean BRUN.

Il existe un Jean Louis Gaud, né le 9 septembre 1778, fils de Charles, Urbain Gaud et de Louise Cloux, fille de feu Albert Cloux. à vérifier.

(41) Jean, Joseph, François ALLÈGRE est le fils de Jean ALLÈGRE (41c), maître voilier, né vers 1720 à Antibes (diocèse de Grasse), Décédé le 22 décembre 1790 à Toulon (paroisse Sainte-Marie page 128 - acte du 23 décembre 1790), à l'âge de 70 ans, marié le 21 janvier 1777 à Toulon (paroisse Sainte Marie page 11) avec Anne Claire BLANC, née le 5 février 1743 à La Seyne (Var) (page 112/246), Décédée le 15 juin 1764 à La-Seyne (482/537) à l'âge de 66 ans, fille de Jean, Joseph BLANC, Décédé le 6 juillet 1780 à La Seyne-sur-Mer (Var) - page 19/503 - à l'âge de 70 ans et d' Anne OLIVE. Le mariage de Jean, Joseph BLANC et d'Anne OLIVE doit se situer dans les années 1740 mais pas à La-Seyne- sur-Mer.

Jean ALLÈGRE a été marié en premières noces avec Rose Langles, Décédée peut-être à Cuers.

(41a) Jacqueline BEAU est la fille de Pierre BEAU ou BEAUP.

(41b) Jean-Louis GAUD est le fils de Jacques GAUD, Décédé ? le 16 mars 1748 (118/287). Jean-Louis GAUD a un frère né le 17 août 1776 à Genève - Paroisse protestante de Saint Gervais - (répertoire 1714-1725, page 150/319).

(41c) Jean ALLÈGRE est le fils de Jean Baptiste ALLÈGRE et de Marie RAYMOND.

Un Pierre, François BAUD est né le 16 mars 1731 à Genève - Paroisse protestante de Saint Gervais ? (table 1726-1737, acte 23/360), fils de Jean BAUD. Un Jean BAUD décède en avril 1740 (17/287). Un autre décède le 21 janvier 1757 (20/289). Un autre le 20 septembre 1788.

Généalogie DURBEC

(3) Pauline, Félicité, Virginie DURBEC est la fille de François DURBEC (42), aubergiste de son vivant, domicilié à Toulon, né le 1er février 1766 à Aubagne (page 6), Décédé le 30 janvier 1845 à Toulon (page 111) à 79 ans, marié le 17 septembre 1808 à Marseille (20/31) avec Claire, Philippe, Lucie RIBOULET, née le 1er mai 1788 à Marseille (Paroisse Saint-Martin page 116), Décédée le 2 septembre 1850 (page 413) à Toulon, elle-même fille de Jean, Jacques RIBOULET (50), charpentier-boulanger de son vivant, et de Marie, Anne PAUL (51). François DURBEC était veuf d'Anne Long, Décédée le 12 avril 1808 à Marseille.

(42) François DURBEC est le fils de Jean, Joseph DURBEC (43), né en 1731, marié le 19 septembre 1757 à Marseille (paroisse de Saint-Julien) avec Rose NOEL, née le 10 avril 1735 à Allauch (page 8), domiciliés à Saint-Marcel près de Marseille, fille elle-même d' Arnaud NOEL (44), boucher de son vivant, né le 25 octobre 1696 à Allauch (page 15), Décédé le 10 juillet 1757 à Marseille (paroisse de Saint-Julien, page 3), veuf de Catherine Michel, qui se marie le 20 novembre 1721 à Allauch (page 11) avec Madeleine MERLE, née le 15 novembre 1697 à Allauch (page 13), Décédée à Allauch le 3 février 1770 ( page 5) fille elle-même de Balthazar MERLE (45) et de Pielle BLANC.

(43) Jean, Joseph, DURBEC, boucher de son vivant à Marseille est le fils de Jean DURBEC (46), né en 1667, Décédé en 1741, marié le 4 mai 1722 à Château-Gombert - Marseille - (page 4) avec Madeleine AMPHOUX, fille d' Antoine AMPHOUX (47) et de Jeanne BARIELLE. Durbec est écrit Durbeq.

(44) Arnaud NOEL, est le fils d'Henry NOEL, né en 1642, Décédé le 9 avril 1722 à Allauch (page 17/25) à l'âge de 80 ans et de Madeleine GUERIN (GALINE ou GAVIN sur l'acte de décès de son mari).

(45) Balthazar MERLE né le 12 novembre 1657 à Allauch (page 6), Décédé le 4 janvier 1726, fils de Michel MERLE et de Françoise ESTIENNE, se marie le 29 janvier 1686 à Allauch (page 3) avec Pielle BLANC, née en 1666 ? Décédée le 1er janvier 1736 à Allauch (page 1), fille de Lazare BLANC et de Marguerite BARTHELEMY.

(46) Jean DURBEC est le fils de Jacques DURBEC (48), né le 18 novembre 1667 à Allauch (page 9), Décédé le 30 avril 1741 à Allauch (page 12) et d' Anne RIPERT, Décédée le 13 février 1749 à Allauch à l'âge de 80 ans, fille de Balthazar RIPERT et de Magdelène AMPHOUX.

(47) Antoine AMPHOUX est le fils d' Urbain AMPHOU, né en 1627, marié le 16 octobre 1644 à Allauch avec Marguerite MICHEL.

(48) Jacques DURBEC est le fils de Barthélemy DURBEC (49), marié le 3 février 1647 à Allauch avec Lucrèce PINATEL, fille elle-même de Jean PINATEL et de Madeleine BAUDILLON.

(49) Barthélémy DURBEC est le fils de Claude DURBEC et de Venture TURC.

* Généalogie RIBOULET

(50) Jean Jacques RIBOULET, né vers 1756 à Marseille, Décédé le 7 janvier 1842 à Marseille (page 17) à l'âge de 86 ans et 6 mois, fils de Jean Joseph RIBOULET (52), jardinier, né vers 1722, marié le 24 novembre 1744 à Marseille (Saint Martin page 177) avec Catherine TRICON, née vers 1725, fille de Louis TRICON (53), ouvrier agricole, né vers 1680, marié le 1er mars 1707 à Marseille (Saint Martin page 23) avec Anne Rose BON (54), née à Marseille vers 1687.

(51) Marie Anne PAUL, née vers 1757 à Marseille, Décédée le 27 mai 1833 à Marseille (registre 2, page 48) à l'âge de 76 ans est la fille de Pierre PAUL et de Catherine CAILLOL.

(52) Jean Joseph RIBOULET est le fils de Philippe RIBOULET (55), né vers 1678, marié le 6 février 1702 à Marseille (La Major page 11) avec Jeanne GUERIN, demeurant au territoire du Canet, fille de Claude GUERIN et de Constance BLANC.

(53) Louis TRICON est le fils de Jean TRICON et de Françoise MERIGUE de Marseille.

(54) Anne Rose BON est la fille d' Estienne BON (56), né vers 1649, marié le 5 octobre 1669 à Marseille (Saint Martin page 8) avec Magdeleine GUBIAN, née vers 1654 à Marseille, fille de Jean-Baptiste GUBIAN et de Magdeleine JAUSSIN.

(55) Philippe RIBOULET est fils de Jean RIBOULET (57), né avant 1691, marié le 17 juin 1667 à Marseille (à vérifier) avec Honnorade NIEL, fille de Jean-Pierre NIEL et de Magdeleine CABASSON.

(56) Estienne BON est le fils de Jacques BON et de Magdeleine TAXIL.

(57) Jean RIBOULET est le fils d' Antoine RIBOULET et de Magdeleine DRAGUE.

Généalogie de Marie GUIGOU

(36) Jacques Philippe GUIGOU, le père de Marie GUIGOU, né le 1er mai 1744 à Barjols (1737-1763, page 127), Décédé le 7 Floréal an VII ou 26 avril 1799 à Barjols, est le fils de Joseph GUIGOU (58), travailleur, né le 7 mars 1704 à Barjols (1692-1736 page 132), travailleur, marié le 12 janvier 1733 à Barjols (1692-1736, page 507) avec Suzanne BONNET (59).

(58) Joseph GUIGOU, fils de Joseph GUIGOU et de Marguerite FEDON (FENOT-FENOUILLE) tous les deux Décédés avant 1733.

(59) Suzanne BONNET, née le 26 juillet 1707 à Barjols (1692-1736 page 164), fille d' Honoré BONNET (60), né le 1er août 1665 à Barjols (1564-1567 page 449), Décédé à environ 80 ans, le 10 octobre 1741 à Barjols (1737-1763 page 83), marié le 7 octobre 1690 à Barjols (1690 -1691, page 10) avec Catherine BRIOT, baptisée le 11 novembre 1667 à Barjols (1664-1667 page 457), fille d' André BRIOT et de Gabrielle BOURRET(TE).

(60) Honoré BONNET est le fils de Jacques Philippe BONNET (61) et de Catherine BEAUFFREN, née vers 1646 à Barjols, Décédée le 18 janvier 1706 à Barjols, à l'âge de 60 ans (1692-1736 page 158).

(61) Jacques Philippe BONNET, baptisé le 1er mai 1646 à Barjols (1564-1667 page 374) est le fils de Gaspard BONNET et d'Anne ARNOUL (LE).

(62) Marie Elizabeth NICOLAS est la fille de Jacques NICOLAS (63), travailleur, né le 14 janvier 1705 à Barjols (1692-1736 page 141), marié le 9 avril 1725 à Barjols (1692-1736 page 397) avec Elizabeth BRUNEL, fille de François BRUNEL et d' Anne VILLEVIEILLE d'Aups (Var).

(63) Jacques NICOLAS est le fils de Pierre NICOLAS (64), Décédé avant 1725 et de Clémence BAUGIER, Décédée le 8 août 1741 à Barjols (1737-1763, page 80).

(64) Pierre NICOLAS (1668-1685, page 134), fils de Jacques NICOLAS et d' Ursulle ICARD, se marie le 7 avril 1698 à Barjols (1692-1736 page 68) avec Clémence BAUGIER, veuve d'Antoine Mauran. Décédée le 8 août 1741 à Barjols (1737-1763, page 80), fille de Christofle BAUGIER et de Magdeleine NICOLAS tous deux de Seillans (? )Clémence BAUGIER, veuve une seconde fois, se remarie après 1725 ? avec Marcel Rainaud,

Généalogie d'Etiennette PETIT

(65) Etiennette PETIT est la fille de Jean PETIT (66), baptisé le 20 janvier 1682 à Nevers (Nièvre), Décédé le 19 décembre 1751, marié le 10 janvier 1708 à Nevers avec Marguerite DURAND (68), baptisée le 7 avril 1690, Décédée le 19 décembre 1751. Etiennette PETIT a un frère Jean PETIT.

(66) Jean PETIT est le fils de Jean PETIT (58), né vers 1655, Décédé en 1693, marié le 2 juin 1673 à Nevers avec Françoise FAULQUIER, née vers 1647, Décédée le 28 juin 1739, fille elle-même d' Etienne FAULQUIER, Décédé en 1661 et de Claude TILLOUX, Décédée en 1669.

(67) Jean PETIT est le fils de Jean PETIT, né vers 1600, Décédé en 1670, marié avec Etiennette CARIMANTRAND, née vers 1618, Décédée en 1708, fille elle-même de Michel CARIMANTRAND, Décédé en 1630 et de Françoise LECLERC.

(68) Marguerite DURAND est la fille de Jean DURAND, Décédé vers 1708 et d' Antoinette COASNON, Décédée vers 1708.

* Parenté lointaine avec Adolphe Thiers, allié à André Chénier

Claude AMIC, fils de Pierre AMIC et Claire IMBERT, frère d'Antoine AMIC, né le 21 novembre 1721 à Bouc, négociant à Chypre, épouse à Constantinople Marie Santi L'Homaca, inscrit sur son acte de décès (ou Lomakha ou Lomaka), née le 19 septembre 1740 à Galata (Constantinople), Décédée le 4 avril 1824 en son domicile au faubourg, rue de la Mole, 162 à Aix-en-Provence, âgée de 83 ans et 6 mois. Elle était la fille d'Antoine Santi L'Homaca, joaillier, antiquaire, né vers 1705, Décédé le 2 juillet 1793 à Constantinople, à l'âge de 88 ans et d'Elizabeth Pétri, née en 1710 à Mycènes (Grèce), Décédée en 1770 à Constantinople.

Claude AMIC et Marie SANTI L'HOMACA ont au moins trois enfants :

- Marie, Madeleine, Françoise AMIC, née le 10 juillet 1772.

- Jean, Antoine AMIC.

- Madeleine AMIC, née le 6 juillet 1774 à Bouc, Décédée le 4 janvier 1852 à Paris (Batignolles).

Adolphe Louis Thiers, homme politique, historien, journaliste, naît à Marseille le 15 avril 1797, dans les derniers temps de la Révolution et décède le 3 septembre 1877 à Saint-Germain-en-Laye. Il est l'enfant naturel de Pierre, Louis, Marie Thiers, né le 9 novembre 1759 à Marseille, Décédé le 23 février 1843 à Carpentras, à l'âge de 83 ans, un aventurier, héritier fantasque de bourgeois parvenus.

Sa maîtresse, Marie-Madeleine AMIC descend de son côté d'une lignée de commerçants levantins autrefois riches. Pierre, Louis, Marie Thiers, étant devenu opportunément veuf, légitime son fils et épouse sa maîtresse un mois après la naissance le 13 mai 1797. Mais il l'abandonne presque aussitôt de sorte que le futur président de la République sera élevé par sa mère et sa grand-mère Marie (Santilomacha, Lomaca ou Lomakha).

Marie Lomaca est par ailleurs la demi-sœur d'Elizabeth Lomaca, née en 1729, Décédée le 6 novembre 1808 à Paris 2e (acte 37/51), à l'âge de 79 ans qui épouse le 25 octobre 1754 en l'église Saint Pierre et Saint Paul de Constantinople, Louis de Chénier, né le 3 juin 1722 à Montfort-sur-Boulzane (Aude), Décédé le 25 mai 1795 à Paris (acte 44/51) ou 6 Prairial an 3, mère du poète André Chénier, né le 30 octobre 1762 à Galata (Constantinople) et mort guillotiné à Paris le 7 Thermidor an II ou 25 juillet 1794 (acte 43/51), deux jours avant le 9 Thermidor ou 26 juillet 1794.

Son autre fils Marie Joseph Chénier, poète, auteur dramatique - auteur en 1794 des paroles du “Chant du départ” (hymne à la liberté) dont la musique est d'Etienne, Nicolas Méhul - est né le 28 août 1764 à Constantinople et Décédé le 10 janvier 1811 à Paris.

André Chénier et Marie-Joseph Chénier étaient donc cousins germains de la mère de Thiers par les femmes. Pour nous, ils ne sont pas des parents mais des alliés (notes de papa). En me promenant dans le cimetière de Bouc-Bel-Air à la recherche de la famille Amic, j'ai découvert une tombe recouverte d'humus sur laquelle j'ai pu lire l'inscription suivante :



MARIE LOMAKA VEUVE AMIC NéE à CONSTANTINOPLE LE 29-9-1740

Décédée LE 4-4-1824 à AIX APRèS UNE LONGUE CARRIèRE DE VERTU ET DE MALHEUR a été DéPOSéE ICI PAR SES ENFANTS RECONNAISSANTS

JEAN ANTOINE AMIC

MARIE MADELEINE THIERS NéE AMIC

ET ADOLPHE THIERS


MARIE MADELEINE AMIC VEUVE THIERS NéE à BOUC LE 6-7-1774

Décédée à PARIS LE 4-1-1852 a été INHUMéE ICI AUPRèS DE SA

MèRE PAR LES SOINS DE SON FILS ALDOLPHE THIERS

*

Généalogie COULOMB

(69) Joseph COULOMB est le fils de Gaspard COULOMB, Décédé le 20 octobre 1721, marié avant 1692 certainement à Ollioules avec Marguerite ARGILASSE dite Carrouille, née vers 1665, Décédée le 22 février 1709 à l'âge de 44 ans à Ollioules (page 8). Ils ont un fils Jean né le 24 juin 1692.

(70) Joseph GIRARD, canonnier sur les galères, est le fils de Joseph GIRARD (71), Décédé en 1717 à Marseille et de Marie BAUDEUF habitant Toulon non Décédée en 1736 (Saint Laurent - à vérifier), se marie le 5 janvier 1736 à Marseille (paroisse Saint Ferréol page 2) avec Marie BONNIFAY, née vers 1719 à Marseille, Décédée le 5 décembre 1761 à Toulon (paroisse Saint Louis page 55), fille d' Antoine BONNIFAY (63), marchand, né le 12 janvier 1681 à Cuges-les-Pins (Bouches-du-Rhône), Décédé le 12 avril 1722 à Cuges-les-Pins et de Magdeleine ISNARD de la ville de Villefranche-sur-Mer, diocèse de Nice.

(71) Joseph GIRARD, fils d' Antoine GIRARD (73), né vers 1660, Décédé vers 1711, marié le 1er septembre 1686 à Marseille (paroisse Notre-Dame-des-Accoules) avec Marie CHAUVET (65), se marie le 24 avril 1711 à Aix-en-Provence (paroisse Sainte Madeleine page 12) avec Marie BAUDEUF, fille d' Antoine BAUDEUF (66), marinier, marié le 25 février 1678 à Marseille avec Magdeleine de CUGIS, fille d'Antoine de CUGIS et d' Anne VACHIER.

(72) Antoine BONIFAY, fils d' Antoine Claude BONIFAY (76) et d'Anne ESPANET se marie le 6 février 1713 à Cuges-les-Pins (page 2) avec Magdeleine ISNARD, née à Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes), fille d' Estienne ISNARD et d' Elizabeth MOTET, née à Aubagne, Décédée le 4 septembre 1719 à Aubagne.

(73) Antoine GIRARD est Ie fils de Jean GIRARD et de Clère CAUVET.

(74) Marie CHAUVET (1617-1701) est la fille de Pierre CHAUVET, né vers 1615, Décédé le 28 janvier 1701 à Marseille (paroisse Saint Ferréol) et d' Anne RIDETTE.

(75) Antoine BAUDEUF est le fils de Pierre BAUDEUF (77) marié le 25 avril 1655 à Marseille avec Marguerite CHATAUD, fille d'Estienne CHATAUD (78), marié le 19 janvier 1636 à Marseille (La Major) avec Clére IZOARD, fille elle-même de Claude IZOARD et de Magdeleine TAZANE ou PAYAN.

(76) Antoine Claude BONIFAY, fils de Claude BONIFAY et d' Anne MAROT, se marie le 24 septembre 1675 à Cuges-les-Pins (page 10) avec Anne ESPANET, fille de Jean Pierre ESPANET (79), marié le 24 mai 1654 à Cuges-les-Pins avec Catherine ESPANET, fille d' Antoine ESPANET et de Catherine YRARDE.

(77) Pierre BAUDEUF est le fils de Jean Antoine BEAUDEUF et de Françoise GASSIN.

(78) Estienne CHATAUD est le fils d' Antoine CHATAUD et de Catherine PIZE.

(79) Jean Pierre ESPANET est le fils de Pierre ESPANET et de Marguerite BONIFAY.

Généalogie COLLET

(80) Un André COLLET, baptisé le 16 décembre 1618, Décédé le 9 mai 1687, est le fils de Jean COLLET (82), baptisé le 25 novembre 1582 (calendrier Julien) - le 5 décembre 1582 (calendrier grégorien) - marié le 29 août 1617 à Cotignac avec Honorade RIGAUD (83), fille de Philippe RIGAUD (85) et de Catherine JAUFFRET, Décédée après 1617 à Cotignac. (geneanet : Patrick Louche – loupat)

Jean COLLET a une sœur Catherine Collet .

(81) Marguerite TANNERON est la fille d' André TANNERON (84) marié le 4 juillet 1621 à cotignac avec Louise RéGIS, fille de Jacques RéGIS - fils lui-même de Claude RéGIS et de Catherine MOUSTIER – marié avec Marguerite LIEUTAUD. André TANNERON épouse en secondes noces le 7 mai 1644 à Cotignac Anne Chieusse.

(82) Jean COLLET est le fils d' Honoré COLLET (Décédé déjà en 1609) et Melchionne MARROT.

(83a un frère Jean Rigaud Décédé après 1638 à Cotignac, marié le 24 juin 1587 avec Magdeleine Vache, fille de Jacques Vache marié le 19 février 1549 avec Huguette Requin.

(84) André TANNERON est le fils de Philippe TANNERON, Notaire royal, marié le 8 décembre 1590 à Cotignac avec Anne BOYER, née à Cotignac, fille d'Heryes BOYER, né et Décédé à Brignoles avec Françoise GROGNARD, fille d' Anthoine GROGNARD de Brignoles.

(85) Philippe RIGAUD est le fils de Laurens RIGAUD, Décédé avant 1562.

Eléments divers

Trouvé sur geneanet Claude Malcor, dit Peageon de Veynes.

Le 16 septembre ? élection de Jean-Joseph Testanière de Malcor, curé archiprêtre de Volonne (Alpes-de-Haute-Provence).

Bermond, fils de Guillaume, Seigneur de Malcor du lieu de Limans (Alpes-de-Haute-Provence), diocèse de Sisteron.

DESCENDANCE AMIC

AMIC veut dire ami - en latin Amicus-

C'est entre 1751 et 1755 que l'orthographe AMIC a été adoptée. Auparavant on écrivait Amicq.

Marcellin AMIC (1), né le 10 mai 1638 à Bouc (Bouc-Bel-Air aujourd'hui est un village perché près de Marseille), Décédé le 22 août 1724 à Bouc épouse en 1662 Elizabeth CHAUDOIN, née en 1641 à Bouc, Décédée le 10 mai 1721 à Bouc, fille de Jean CHAUDOIN, né vers 1614 à Bouc, marié après 1630 avec Claudette GAZEL

Marcellin AMIC est né peu avant Louis XIV (5 septembre 1638) et Décédé après lui (1er septembre 1715).

Marcellin AMIC et Elizabeth CHAUDOIN ont au moins six enfants :

- Jean AMIC, né en 1669 à Bouc, Décédé le 14 juin 1706 à Bouc, marié le 13 juin 1690 à Bouc (2/4) avec Anne Bertet ;

- Marguerite AMIC, née le 5 novembre 1671 à Bouc (16/20), Décédée le 28 janvier 1690 à Bouc (2/10), à l'âge de 18 ans ;

- Philippe AMIC, né en 1674 à Bouc, Décédé le 6 ou 7 février 1720 à Bouc, à l'âge de 46 ans, marié le 9 janvier 1697 à Bouc (1/6) avec Thérèse Merentier ;

- François AMIC, né le 14 décembre 1678 à Bouc (son parrain est son aïeul Jean Chaudoin), Décédé le 22 août 1680 à Bouc, à l'âge de deux ans et six mois ;

- François AMIC, né le 7 octobre 1681 à Bouc, (son parrain est Marcellin Amic, le grand-père, sa marraine Elizabeth Chaudoine), Décédé le 27 mars 1771 à Bouc, à l'âge de 89 ans, marié le 4 juillet 1702 à Bouc (3/6) avec Elizabeth Mouren, née vers 1685 à Marseille ; il aurait épousé en secondes noces le 18 février 1708 Thérèse Petit.

- Pierre AMIC, né le 6 mars 1685 à Bouc.

Pierre AMIC, maître chirurgien, né le 6 mars 1685 à Bouc, Décédé le 19 mai 1765 à Bouc, épouse le 18 novembre 1710 à Bouc Claire IMBERT, née le 7 mars 1690 à Bouc, Décédée le 8 juillet 1770 à Bouc, fille de Laurens IMBERT, notaire royal, né en 1642 à Bouc, Décédé le 18 avril 1702 à Bouc et de Marguerite MANUEL née en 1663 à Pertuis (Vaucluse), Décédée le 8 juillet 1707 à Bouc. Ils ont huit enfants entre 1711 et 1731 :

- André AMIC, né le 14 octobre 1711 à Bouc (son parrain est André Imbert, sa marraine Rose Chaudoin) ;

- Thérèse AMIC, née le 14 octobre 1714 à Bouc (son parrain est Marcellin Amic, le grand-père), Décédée le 1er juin 1716 ;

- Jean, Antoine AMIC, né le 14 février 1716 à Bouc, notre ancêtre ;

- Charles AMIC, né le 14 novembre 1718, Décédé le 16 août 1719 ;

- Claude AMIC, négociant à Chypre, né le 21 novembre 1721 à Bouc (sa marraine est Catherine Imbert) - c'est le grand-père d'Adolphe Thiers - Décédé après 1782, épouse, vraisemblablement à Constantinople, Marie Lhomaka, née le 29 septembre 1740 à Constantinople, Décédée le 4 avril 1824 à Aix-en-Provence, demi-sœur de la mère des deux frères Chénier, André, le poète, né le 30 octobre 1762 à Constantinople, guillotiné le 7 Thermidor an II (25 juillet 1794) et Marie-Joseph Chénier, auteur dramatique, né le 28 août 1764 à Constantinople, Décédé le 10 janvier 1811 à Paris. Il revient en France avant 1775. Ils ont eu, je crois, deux enfants :

- Jean-Antoine AMIC.

- Magdeleine AMIC, née le 6 juillet 1774 à Bouc, Décédée le 4 janvier 1852 à Paris, épouse le 13 mai 1797 Louis Marie Thiers, né le 9 novembre 1759 à Marseille, Décédé le 23 février 1843 à Carpentras. Ils ont un enfant :

. Adolphe Louis Thiers, né le 15 avril 1797 à Bouc mais déclaré à Marseille, Décédé le 3 septembre 1877 à Saint-Germain-en-Laye, épouse le 6 novembre 1833 en l'église Saint Jean à Paris 2e, Eulalie, Éloise Dosne née le 2 novembre 1818 à Paris 9e. Adolphe Thiers fut successivement « révolutionnaire » en 1830, ministre de Louis Philippe en 1840, chef du pouvoir exécutif en 1871 et « libérateur du territoire » en 1873. Par ailleurs, Louis Marie Thiers a eu trois enfants avec d'autres femmes.

- Jean, Joseph AMIC, né le 21 mai 1724 à Bouc, épouse Jenny, Marie Duclos. Ils ont au moins un fils Pierre, Joseph, Simon Amic, né vers 1809, Décédé en 1860, marié avec Anne, Sune, Elisabeth Naud, née en 1812, Décédée en 1862 ;

- Catherine AMIC, née le 12 janvier 1727 à Bouc ;

- Jean-Pierre AMIC, né le 13 mai 1731 à Bouc.

* Jean Antoine AMIC, maître apothicaire à Nevers, né le 14 février 1716 à Bouc, Décédé en 1756 à Nevers, à l'âge de 40 ans, épouse le 20 novembre 1748 à Nevers Etiennette PETIT, née le 17 mai 1722 à Nevers, Décédée le 14 mars 1762 à Nevers, fille de Jean PETIT, marchand, né en 1682 à Nevers, Décédé le 19 décembre à Nevers et de Marguerite DURAND, baptisée le 7 avril 1690 à Nevers, Décédée le 10 janvier 1754 à Nevers. Ils ont six enfants, dont :


Jean René AMIC, député premier de la Nation en 1790 et en 1796 député de commerce, négociant à Smyrne en Turquie (aujourd'hui Izmir), né le 21 novembre 1751 à Nevers, Décédé en 1826 à Paris, épouse en 1784 en l'église Saint-Polycarpe de Smyrne Marie-Anne HAYES, née en 1760 (ou peut-être en 1763 d'après son acte de décès où il est dit qu'elle est morte le 9 septembre 1800 à l'âge de 37 ans et six mois) à Constantinople et non à Smyrne, Décédée le 22 Fructidor an VIII ou 9 septembre 1800 à Marseille (acte du 25 Fructidor an VIII - Municipalité du Midi registre n° 3 page 127/142) à l'âge de 37 ans et 10 mois, fille d'Anthony HAYES, consul d'Angleterre à Smyrne à partir de 1762, né vers 1725 en Angleterre, Décédé le 23 juillet 1794 à Smyrne peut-être de la peste ? et d'Elizabeth BENSE, Décédée en 1793 de la peste.


Jean René AMIC et Marie-Anne, Françoise HAYES ont au moins quatre enfants :

Elisabeth, Françoise, Pauline AMIC, née en 1785, Décédée en 1836 à Bournabat près de Smyrne. Elle ne se marie pas.

Antoine AMIC, né en 1786. Il aurait eu un fils mort « aux Amériques ».

Joseph AMIC, né le 21 septembre 1790 à Smyrne, Décédé en 1848 à Alexandrie de la peste.

Jean-Paul et Frédérick Amic, les jumeaux, nés en 1791. Frederick est mort en 1812 à Bilbao ; il était soldat ou officier dans l'armée de Napoléon 1er.


Jean René Amic revient en France vers 1797.

Généalogie d'Etiennette PETIT (1682-->;)

Etiennette PETIT est la fille de Jean PETIT, baptisé le 20 janvier 1682 à Nevers (Nièvre), Décédé le 19 décembre 1751, marié le 10 janvier 1708 à Nevers avec Marguerite DURAND, baptisée le 7 avril 1690, Décédée le 19 décembre 1751.

Jean PETIT est le fils de Jean PETIT, né vers 1655, Décédé en 1693, marié le 2 juin 1673 à Nevers avec Françoise FAULQUIER, née vers 1647, Décédée le 28 juin 1739, fille elle-même d' Etienne FAULQUIER, Décédé en 1661 et de Claude TILLOUX, Décédée en 1669.

Jean PETIT est le fils de Jean PETIT, né vers 1600, Décédé en 1670, marié avec Etiennette CARIMANTRAND, née vers 1618, Décédée en 1708, fille elle-même de Michel CARIMANTRAND, Décédé en 1630 et de Françoise LECLERC.

Marguerite DURAND est la fille de Jean DURAND, Décédé vers 1708 et d' Antoinette COASNON, Décédée vers 1708.


Etiennette PETIT a un frère Jean PETIT.

Famille Hayes

Anthony HAYES, consul d'Angleterre, appartenant à la Compagnie du Levant est né vers 1725 vraisemblablement en Angleterre. Il semble être arrivé en Turquie vers 1745. Il entre en 1749 au service de Porter qui était ambassadeur d'Angleterre à Constantinople depuis 1746. Pendant 14 ans (de 1746 à 1760), il est secrétaire de l'ambassadeur, il se marie (avec Elisabeth Bense) et sa fille Françoise nait en 1760 sans doute dans cette ville. C'est en mai 1760 que Hayes prend possession de son poste de consul à Smyrne. Quand en 1762, Porter retourne en Angleterre, il fait nommer Antony HAYES consul à Smyrne. Les consuls d'Asie Mineur étaient en fait de agents de la Compagnie du Levant qui avait le monopole du commerce anglais en Asie Mineur. Ils étaient payés par elle seule, s'occupant à la foi des affaires de la couronne et de celles de la compagnie. En décembre 1763, un incendie détruit « tout le quartier français » de Smyrne à l'exception de la maison de Hayes, assez endommagée pourtant pour que la compagnie du Levant lui verse une indemnité de 12 dollars (6 000 francs or).

Un de ses fils meurt en 1766. D'août à octobre 1767, la peste ravage Smyrne.

Le 8 juillet 1770, HAYES a failli être assassiné avec sa famille par des Turcs sous prétexte que l'Angleterre cherchait à détruire la flotte turque pour aider la Russie.

Le 15 mai 1775, il remplace l'Ambassadeur Murray parti en congé jusqu'en 1776. Peu après, il fait venir les siens à Constantinople. Extrait des archives du ministère des Affaires Etrangères à Londres. Il a alors 10 enfants. Il semble que Murray avait l'intention, une fois arrivé à Londres, de donner sa démission et de proposer que son remplaçant fût Antony Hayes. Mais il mourut, semble-t-il au cours de son voyage de retour. En octobre 1875, alors qu'Antony Hayes apprend seulement la mort de Murray, il écrit au ministre pour solliciter sa succession. Le poste a été donné depuis plusieurs mois à Robert Ainsi. Il ne quitte Londres qu'au début de juin 1776. Il lui faut 11 mois pour arriver à Constantinople (20 octobre 1776). Pendant ce temps, Anthony Hayes assure l'intérim. Quinze jours plus tard, l'ambassadeur annonce qu'il a fait partir Hayes à Smyrne (1776).

Anthony HAYES et Elisabeth BENSE ont dix enfants (l'un deux est à Londres selon Henri) ;

- Antony HAYES II, marchand, né en 1756 à Constantinople plutôt qu'à Smyrne, Décédé le 4 mai 1806 à Smyrne.


- Marie-Anne, Françoise HAYES, née en 1763 (ou peut-être en 1763 d'après son acte de décès où il est dit qu'elle est morte le 9 septembre 1800 à l'âge de 37 ans et six mois) à Constantinople et non à Smyrne, Décédée le 22 Fructidor an VIII ou 9 septembre 1800 à Marseille ;

Samuel HAYES, né vers 1766 à Smyrne, Décédé en 1831, inhumé le 27 août 1831 a une maison à Bournabat près de Smyrne où logèrent leur vie durant Elisabeth et Minica ? Amic.

Elisabeth HAYES, née en 1768 à Smyrne, Décédée le 17 mars 1847 à Odessa (Ukraine), mariée avec Luc, François Tricon Cortazzi, consul d'Angleterre à Smyrne, né vers 1766, Décédé le 10 juillet 1806 ;

Frederick HAYES, consul d'Angleterre à Smyrne, Décédé en 1792 à Smyrne, marié en 1790 à Smyrne avec Anne, Henriette de Hochepied née le 7 février 1770 à Smyrne, Décédée le 11 juillet 1832. Ils ont un fils Frederick Hayes.

- Sidney HAYES, né à Smyrne, Décédé le 20 octobre 1832 à Boston (U.S.A.) ;

- Edward HAYES, Attorney, Décédé en 1832, marié avec Mary Schutz, née vers 1777, Décédée le 20 mars 1846 à Marseille ;


- Maria HAYES, mariée en 1784 à Marseille avec Hyacinthe, Constantin Guys, né le 28 février 1781 à Marseille (Saint-Martin), consul général de France à Alep puis à Tunis.

En 1786, Anthony HAYES signe l'acte de baptême de son petit fils Antoine AMIC, il a environ 60 ans.


Anthony HAYES I aurait une sœur Elisabeth HAYES, née le 1er octobre 1726 à Laneham, Nottinghamshire (Angleterre) et un frère John HAYES né le 30 mai 1725.

Jean René AMIC et Françoise HAYES ont huit enfants de 1785 à 1796 dont :

Joseph AMIC, né le 21 septembre 1790 à Smyrne, Décédé en 1848 à Alexandrie, épouse en premières noces le 10 septembre 1827, Sophie GALLO, née le 23 janvier 1806 à Smyrne, Décédée le 15 mai 1838 à Boudjea, village près de Smyrne, 15 jours après la naissance du dernier Henri Amic, fille de Jean Daniel GALLO (A), médecin, qui fut citoyen néerlandais, né en 1778, Décédé le 21 août 1818 à Smyrne à l‘âge de 40 ans au cours d'une émeute, marié vers 1804 avec Françoise ROSSI, née en 1785 à Smyrne ? Décédée en à 1827 à Smyrne. Françoise Rossi est la fille de Jean ROSSI I, facteur de coton à Smyrne, député de la Nation, né avant 1760, Décédé en 1854 à Smyrne et de Thérèse GONDOUZE.


Ce n'est qu'en 1795 que Jean-René Amic s'avisa de déclarer les 5 premiers à l'état civil. Il produit à cet effet les actes de baptêmes établis par les capucins-curés de Saint-Polycarpe. « Paroisse des Français et autres catholiques de Smyrne ». Il habita à Constantinople et dans l'île de Lesbos appelée Mételin.


Joseph AMIC et Sophie Gallo ont sept enfants dont :


- Charles AMIC né en 1827 à Smyrne, Décédé en 1830 à l'âge de 3 ans.

- Caroline AMIC, célibataire, née en 1829 à Smyrne, Décédée en 1899.

- Frederick AMIC né en 1830 à Smyrne, Décédé en juillet 1852 à Alexandrie.

- édouard Antoine AMIC, courtier de banque, né en 1832 à Smyrne, Décédé en 1899. Il est devenu le chef de famille après le décès de son frère Frédérick.

- Corinne AMIC née en 1835 à Smyrne, Décédée en 1899.

- Éloise AMIC née en 1836 à Smyrne, Décédée en 1870.

- Henry AMIC, caissier de banque, né en 1838 à Smyrne, Décédé en 1905.


Joseph AMIC épouse, en secondes noces le 29 mars 1840 à Smyrne Catherine ROSSI, née en 1812, Décédée en 1857 au Caire à l'âge de 45 ans, cousine germaine de Sophie Gallo, fille de Jean ROSSI II, courtier de navire, né en 1786 à Smyrne, Décédé en 1854 à Smyrne, marié vers 1811 avec Agnès BONNET, née en 1789, Décédée après 1854. Ils ont aussi un fils Louis, Gabriel Rossi, né en 1817.


Joseph AMIC et Catherine ROSSI ont cinq enfants :


- Jacques, Constantin AMIC, né en 1841à Smyrne (déclaré avec 15 mois de retard), Décédé en août 1951 à Smyrne.

- Anaïs AMIC, née en 1843 à Smyrne (son père est absent), Décédé en 1919, épouse en 1864 Charles Charnaud, Décédé en 1891. Ils n'ont pas d'enfants.

- Esther AMIC, née en 1844 à Smyrne (son père est absent), Décédée en 1891, épouse en 1876 Antoine Gilly, né en 1837, Décédé en 1893. Ils ont deux enfants :


. Pierre Gilly, né en 1881, Décédé en 1952 ;

. Marie Gilly, née en 1883, Décédé en 1960 épouse en 1903 Georges GRANDGUILLOT, né en 1874, Décédé en 19. Ils ont deux enfants :


* Georges GRANDGUILLOT, dit Joujou, né en 1905 à Alexandrie (?), Décédé en 1993 à Marseille épouse en 1936 Francine RIZZI, née en août 1915 à Marseille, sœur de Gillette RIZZI. Ils ont une fille : Anne GRANDGUILLOT, née en 1959.


* Pierre GRANDGUILLOT, dit Pierrot, né le 31 juillet 1908 à Alexandrie qui épouse en 1958 Ginette Bucaille, née Juker qui jouait au tennis dans les années 1940-1950. Ils ont une fille : Sylvie GRANDGUILLOT, née en 1960.


Georges et Pierre GRANDGUILLOT ont été joueurs de la Coupe Davis entre 1926 et 1934.

Pierre GRANDGUILLOT était le parrain de Dominique Malcor.


- Baptistin AMIC, né en 1845 à Mételin, Décédé en1888.

- Augustin AMIC, né en 1848 à Alexandrie, Décédé en 1883, engagé volontaire en 1870.


Joseph Amic, soldat de Napoléon 1er comme son frère Frédérick est peut-être revenu en Orient après la chute de Napoléon. Joseph Amic quitte définitivement Smyrne en 1844 pour Mételin, chef lieu de l'île de Lesbos. Il fut agent des Messageries à Mételin. A Smyrne, il est qualifié de négociant ou de commerçant. Il semble avoir fait de longs voyages.

Famille Rossi

Jean ROSSI et Thérèse GONDOUZE ont au moins 3 enfants :

- Marie ROSSI, née en 1782 à Smyrne, Décédée le 3 juin 1806 à l'âge de 24 ans.

- Françoise ROSSI, née vers 1785 qui épouse vers 1804 Jean, Daniel GALLO.

- Jean ROSSI II, né en 1786 à Smyrne, Décédé en 1854 à Smyrne – où il habitait dans le quartier de Ghiazal el Mahad - marié vers 1811 avec Agnès BONNET, née en 1789 dont il a eu un fils Louis, Gabriel Rossi, né en 1817. Henri Malcor pense qu'il est aussi le père de Catherine ROSSI, née en 1812, seconde femme de Joseph Amic. Il a connaissance d'un oncle maternel appelé Antoine Bonnet. A 46 ans, Jean ROSSI II était encore commis ; six ans plus tard, il se dit courtier de navire.


Famille Gallo

Jean Daniel GALLO, né en 1778 est médecin, directeur de l'hôpital néerlandais de Smyrne. La tradition familiale le dit d'origine corse ; mais il paraît à peu près certain qu'il aurait eu la nationalité hollandaise (dans les archives du consulat français à Smyrne, il n'y a aucun acte d'état civil concernant la famille GALLO). Les GALLO parlaient italien, Jean Daniel GALLO a épousé en premières noces une veuve Schulz – née Wilkinson – dont il eut cinq enfants. Veuf, il épouse vers 1804 Françoise ROSSI.

Jean-Daniel GALLO et Françoise ROSSI ont au moins cinq enfants entre 1804 et 1812, tous nés à Smyrne :


Sophie GALLO, née le 23 janvier 1806 à Smyrne, Décédée le 15 mai 1838 à Boudjea ;

Antoine GALLO, né en 1807 à Smyrne, Décédé en 1895 à Alexandrie à l'âge de 88 ans - arrière grand-père de Joujou et Pierre GRANDGUILLOT et de Jeanne et Maurice ROLLAND – épouse en 1838 Virginie HAMBAR ;

Ignace GALLO, dit Barba Nazio – oncle Ignace - commerçant à Alexandrie, né en 1808 à Smyrne, Décédé le 15 juillet 1881 à Alexandrie, célibataire ; il rejoignit son frère Antoine en Egypte. En 1864 il est commerçant à Alexandrie.

Joseph GALLO, courtier de Marine, né en 1812 à Smyrne, Décédé en 1871 à Alexandrie. Il semble avoir travaillé au percement du Canal de Suez. Il habitait encore à Smyrne en 1838.


En 1825, Antoine GALLO, âgé de 18 ans, quitte Smyrne pour Alexandrie où il est successivement courtier, puis banquier. Associé à Mrs Dervieu, il dirige une des plus importantes banques d'Egypte, commanditée par le Khédive (le seigneur). En 1838, il épouse à Alexandrie Virginie HAMBAR, âgée de 21 ans, originaire de Malte, née vers 1817, Décédée en 1852 qui lui donne en dix ans, sept enfants dont :

- Une fille morte en bas âge ;

- Hérold GALLO, Ingénieur, né en 1847 ;

- Alfred GALLO ;

- Edmond GALLO ;


Marie, Nicolette, Françoise GALLO, née en 1839 à Alexandrie qui épouse en 1862 à l'âge de 23 ans à Alexandrie Théophile GRANDGUILLOT, d'abord secrétaire de Ferdinand de Lesseps jusqu'en 1862, propriétaire, journaliste, né en 1829, Décédé le 2 février 1897 à l'âge de 67 ans. Après leur mariage, ils s'installent à Paris. Ils ont deux enfants :


Marie, Marthe, Jeanne, Hélène GRANDGUILLOT, née le 31 mars 1877 à Alexandrie, Décédée en 1965, qui épouse le 3 juin 1898 devant le Consul de France à Alexandrie (acte transcrit le 20 janvier 1900 à Marseille (19/34) Paul, Marius, Antoine ROLLAND, Substitut du procureur de la République à Tarascon, né le 9 octobre 1870 à Marseille, Décédé en 1958, fils de Jules, Marius ROLLAND et de Corinne, Adélaïde AMIC. Ils ont deux enfants :

Jeanne ROLLAND, née le 26 décembre1901 à Tarascon, Décédée en 1995 à Paris qui épouse le 9 octobre 1929 Henri MALCOR – le frère de mon père – né le 17 avril 1906 à Tananarive et Décédé le 13 novembre 1998 à Saint-Cloud.

Maurice ROLLAND, Président de chambre à la Cour de cassation, Grand Officier de la Légion d'honneur, Compagnon de la Libération, Croix de guerre 1939-1945, Président de magistrats résistants, né le 2 septembre 1904 à Montauban (Tarn-et-Garonne) – page 36/50, Décédé le 14 janvier 1988 au Val de Grâce à Paris (obsèques en l'église Saint Louis des Invalides, le mardi 19 janvier 1988 à 10 heures 30).

Le 19 septembre 1943, Maurice Rolland, alias « Renaud », échappe de peu à l'arrestation : il doit désormais passer dans la clandestinité. Il change de pseudonyme et prend celui d'Olivier.

Fin novembre, il tente de s'embarquer en Méditerranée à bord d'un sous-marin. Mais l'opération échoue. Nouvelle tentative par avion en décembre 1943 dans l'Oise. Nouvel échec. Enfin en mars 1944, il parvient à gagner l'Angleterre à bord d'un avion Le Lysandre. Dès son arrivée à Londres, il travaille sur le problème de la réorganisation de la justice avec Pierre Laroque et Gilberte Brossolette. En avril 1944, il se rend à Alger et est nommé Directeur du personnel au Commissariat à la justice. Il commence sa tâche par des tournées d'inspection en Afrique du Nord. Il rentre à Paris le 2 septembre 1944 et est bientôt nommé Inspecteur général des Services judiciaires, chargé d'informer le gouvernement de l'attitude des magistrats pendant l'occupation. (De Gaulle prend pied en Afrique du Nord le 30 mai 1943 jusqu'au débarquement).


- Georges GRANDGUILLOT, né en 1874, Décédé en 1936, marié en 1903 avec Marie GILLY, née en 1883, Décédée en 1960, fille d'Esther AMIC, née en 1844, Décédée en 1891, mariée en 1876 avec Antoine GILLY, né en 1837, Décédé en 1892. Ils ont deux enfants :


* Georges GRANDGUILLOT, dit Joujou, né en 1905 à Alexandrie, Décédé en 1993 à Marseille épouse en 1936 Francine RIZZI, née en août 1915 à Marseille, sœur de Gillette RIZZI. Ils ont une fille : Anne GRANDGUILLOT, née en 1959.


* Pierre GRANDGUILLOT, dit Pierrot, né le 31 juillet 1908 à Alexandrie qui épouse en 1958 Ginette Bucaille, née Juker qui jouait au tennis dans les années 1940-1950. Ils ont une fille : Sylvie GRANDGUILLOT, née en 1960.


* Entre 1863 et 1866, ils ont un fils Maurice qui vivait encore en 1870.

Richard GALLO, né en 1849 à Alexandrie, Décédé en 1936 à Paris ( ?), célibataire invétéré, rédacteur au Constitutionnel dont le directeur est Alcide, Pierre GRANDGUILLOT, né le 20 octobre 1829 à Rouen, Décédé le 11 octobre 1891, frère de Théophile GRANDGUILLOT - le mari de sa sœur. Alcide, Pierre GRANDGUILLOT a été aussi directeur du « Pays » et professeur au Havre de 1848 à 1849.

- Oscar GALLO, né en 1851 qui épouse Betsy Jazelle dont il divorcera 12 ans plus tard.


Antoine GALLO assume la tutelle des 11 enfants de Joseph AMIC (les six qu'il a eu de Sophie GALLO et les cinq qu'il a eu de Catherine ROSSI) alors qu'il avait déjà quatre enfants.

Antoine GALLO achète en 1850 une « campagne », située au bord du canal Mahmoudieh dans la banlieue d'Alexandrie (elle sera vendue en 1919 par sa fille Marie GALLO-GRANDGUILLOT). Pendant 69 ans, ce fut le lieu où se retrouvaient les dimanches et jours de fête les membres de la famille.

L'ainée des enfants de Joseph AMIC, Caroline – tante Caro – se comporte comme une mère pour ses frères et ses soeurs, ainsi que pour les enfants d'Antoine GALLO, ses neveux, quand il perd sa femme Virginie HAMBAR en 1852. Le rôle de Caroline s'alourdira encore en 1857 quand sa belle-mère mourra à 45 ans, laissant quatre enfants de 9 à 14 ans. Bien plus tard en 1891, tante Caro, restée célibataire, prendra en charge ses neveux Pierre et Marie Gilly, orphelins de mère, puis deux ans plus tard, de père aussi.

Richard GALLO se fixe à Paris en 1869. Il aide d'ailleurs discrètement certains des peintres.

En 1870, à la déclaration de la guerre, les hommes de la famille qui habitaient la France furent mobilisés : Hérold GALLO qui est officier, Richard GALLO, caporal, Lucien BEDEL et probablement Théophile GRANDGUILLOT.

Richard GALLO qui habite Paris est donc mobilisé, « jeté au combat par Gambetta » dit mon père. Il est fait prisonnier à l'un des combats dans la banlieue de Paris. Mon père a connu Richard GALLO dans les années 1925. « C'était alors un vieux monsieur ».

Richard GALLO est un ami d'enfance du peintre Gustave Caillebotte, né le 19 août 1848 à Paris, Décédé le 21 février 1894 à Gennevilliers. « Il habitait 40, rue du Rocher, non loin du domicile des frères Caillebotte. Il a été d'un grand réconfort après la mort de leur mère en 1878 » (Marie Berhaut).

Il apparaît au moins dans sept tableaux :

Auto portrait au chevalet huile sur toile 90 cm x 115 cm de 1879 (collection particulière), réalisé dans l'appartement de Gustave Caillebotte au 31, boulevard Haussmann. En fond le tableau de Renoir : Le bal du Moulin de la Galette.


- Intérieur, femme lisant huile sur toile, 65 cm x 81 cm de 1880 (collection particulière).


- Intérieur, Femme à la fenêtre huile sur toile, 116 x 89 de 1880 (collection particulière).

- La Partie de Bésigue, huile sur toile 121 cm x 161 cm de 1880, présentée à l'exposition de 1882. On y voit : Edouard Dessommes, Maurice Bruault qui possédait une propriété en face de celle des Caillebotte à Yerres, Martial Caillebotte, musicien, frère du peintre, André Cassabois, Richard GALLO est debout, Paul Hugot endormi.

Avec cette œuvre, Gustave Caillebotte revisite d'une manière intime et réaliste la longue et riche tradition iconographique de la peinture hollandaise.

En reprenant le thème de la partie de cartes, il peint sa famille et ses amis dans le cadre familier de son appartement du boulevard Haussmann. Acquis par Le Louvre en 2009 (LAD. 2009.036), il fait partie des 100 œuvres prêtées au musée d'Abu Dhabi pour 10 ans à compter de l'ouverture en 2016.


- Le portrait de Richard GALLO, huile sur toile, 97 x 116 cm de 1881, vendu en 1990 au Nelson-Atkins Museum of Art Kansas City Missouri. Richard GALLO est sur un divan avec des arabesques dans son appartement de la rue de Miromesnil. Numéro d'inventaire du tableau : côte 8935.


- Le portrait de Richard GALLO, huile sur toile 80 x 65 de 1878. Richard GALLO est sur un fauteuil voltaire rouge dans son appartement : 40, rue du Rocher à Paris 8e..


Richard GALLO et son chien Dick au Petit Gennevilliers, huile sur toile, 89 x 116 cm de 1884 – côte 89-35, numéro d'inventaire du tableau (collection privée). Richard GALLO avance sur le chemin de halage de la Seine. De l'autre côté, s'élèvent des maisons. Le reflet dans la Seine est particulièrement réussi. Le tableau a été restauré avant la vente. Le tableau est en dépôt à La National Gallery de Londres depuis 1991.

Il existe une huile sur toile (27 x 35) de 1880 : L'homme au Gil Blas ou Richard Gallo avec un journal (collection particulière). Bien que cette œuvre figure dans la catalogue raisonné de Marie Berhaut ainsi que dans le livre de Jean-Jacques Lévèque (page 146), son authenticité est contestée par la Comité Caillebotte.


Richard GALLO a donné cinq tableaux à ses neveux : trois à la famille GRANDGUILLOT et deux à la famille ROLLAND. J'ai vu ces derniers chez mon oncle Maurice ROLLAND : Richard GALLO et son chien Dick au Petit Gennevilliers et le portrait de Richard GALLO de 1881. Ils lui ont été légués par Richard GALLO à Paris en 1936.

Mon cousin Jean MALCOR, petit fils de Paul ROLLAND et de Marthe GRANDGUILLOT m'a raconté une partie de leur histoire. Ne pouvant garder ces tableaux, Henri MALCOR – son père - cherche en 1984 à les vendre. Par l'intermédiaire de son gendre Yves Aubron, notaire, il a une première estimation de 800 000 francs. Marc, le fils de Jean Malcor a comme ami le fils d'un commissaire–priseur qui fait une estimation qui passe de 1 à 2. David Wildenstein, marchand d'Art, qui considère comme rarissime le tableau « Richard GALLO et son chien Dick» car il y a un animal et un personnage, fait une offre à 3 et offre de payer en cash. Pour Henri MALCOR, il est hors de question que la transaction se fasse ainsi, par principe d'abord et il voit mal comment répartir le cash entre les nombreux héritiers. La conservatrice du Musée d'Orsay a vent de la vente. Elle prend contact avec la famille pour une exposition sur les cadres des peintres. L'estimation est passée à 4. Malheureusement en 1986, la gauche est battue, les crédits sont alors gelés. Un Grec, Libanais, Suisse achète le tableau – l'estimation est passée ainsi de 1 à 5 – pour un montant de 4,5 millions de francs. Henri MALCOR demande à l'acheteur de lui faire la promesse que les tableaux resteront en France. Ces tableaux auraient été vendus selon Anne GRANDGUILLOT à M. Josefowitz, Suisse, collectionneur à Londres.

J'ai contacté Anne GRANDGUILLOT, la fille de Georges GRANDGUILLOT, dit Joujou pour connaître l'histoire des trois tableaux qui ont été entre les mains de sa famille.

Le portrait de Richard GALLO (sur un fauteuil voltaire rouge).


Les deux autres ont été vendus à la galerie parisienne Schmit (1990 n°9) :


- Le Petit bras de la Seine à Argenteuil, huile sur toile 92 x 75 cm de 1884 - page 17 du Catalogue raisonné des peintures et pastels des œuvres de Gustave Caillebotte par Marie Berhaut (1994). Le tableau a été ensuite vendu à un collectionneur privé who gave it to the Phillips (?).

- Pommes, huile sur bois, 16 x 36 cm de 1888, peint au Petit Gennevilliers. Vente à Drouot en 1940 (n°38) – page 20 du catalogue - (collection Washington DC) et en 1991 à la Galerie Schmit.

En fait, la collection a été donnée à Richard GALLO par Gustave Caillebotte en 1894 qui les a légués en 1936 à son neveu Georges GRANDGUILLOT à Marseille.

Les renseignements sur les tableaux ont été pris auprès de Sophie Piétri, Wildenstein Institute Bibliothèque : 57, rue de La Boétie 75008 Paris. Tél. : 01 45 61 61 42. Le catalogue serait consultable à la Bibliothèque Forney et Arts plastiques, Hôtel de Sens : 1, rue du figuier 75004 Paris.

Anne-Marie Hagen, dite Charlotte Berthier, peinte par Gustave Caillebotte a été sa compagne pendant dix ans. Il lui a légué par testament une petite dépendance de la maison de Gennevilliers et une rente par quinzaine.

Notre ancêtre :


1°) édouard Antoine AMIC, né en 1832 à Smyrne, Décédé en 1899 à Alexandrie, directeur de compagnie d'assurance, épouse en 1866 Anne dite Anna BEDEL, née le 25 avril 1847 à Baba Hassen (Alger), Décédée en 1935 Marseille, fille de Pierre, Joseph, Amédée BEDEL, inspecteur d'une société de coton à Alexandrie, né le 4 mai 1807 à Paris 2e, Décédé le 6 août 1872 à Paris 16e marié le 11 mars 1843 à Alger avec Mathilde, Thérèse PLASSE, née le 20 octobre 1819 à Marseille, Décédée le 6 octobre 1862 à Paris 6e d'un cancer de la rate.

édouard Antoine AMIC et Anna BEDEL ont sept filles.


a) Emma AMIC, née en 1868, Décédée en 1868.


b) Emma AMIC, né en 1870, Décédée en 1962 à Marseille épouse en 1895 Pierre Rolland, né en 1865, Décédé en 1932. Ils ont quatre enfants :

. Juliette Rolland, née en 1895, Décédée en 1981 épouse le 7 mai 1919 à Marseille Adrien Piot, né le 16 octobre 1896 au Caire, Décédé le 4 juillet 1951 Marseille, fils de Jean-Baptiste Piot, né en 1857, Décédée en 1935 et Wanda Polat, née en 1870, Décédée en 1921). Ils ont 5 enfants : Nicole, née en 1920 qui épouse en 1941 Robert Cheynel dont elle a deux enfants : Bernard, né en 1942, Sylvie, née en 1950 qui épouse en 1976 Joseph Pollet. André, né en 1921 épouse en premières noces en 1957 ?? Lasseron ; ils ont quatre enfants et en secondes noces ?? Carcassonne. Jacqueline, née en 1925, Décédée en 1985 épouse en 1946 Ralph Stern. Ils ont trois enfants. Huguette née en 1928 épouse en 1946 Yves Garbit. Ils ont deux enfants. Elizabeth, née en 1936, Décédée en 1955.

. Suzanne Rolland, née en1897, Décédée en 1985 à Marseille.

. Henri Rolland, né en 1898, Décédé en 1979 à Marseille.

. Marcel Rolland, né en 1899, Décédé en 1984 épouse en 1932 Elizabeth Ziegler, née en 1908, sœur d'Henri Ziegler.


c) Henriette, Catherine, Éloise AMIC, née le 15 juillet 1871 à Alexandrie, Décédée le 9 novembre 1962 à Paris à l'âge de 91 ans (inhumée au cimetière de Marseille), épouse le 3 décembre 1902 à Marseille (Registre 9 : 8/71), Charles, Jules, Joseph MALCOR, né le 11 avril 1872 à Toulon, Décédé le 28 janvier 1938 à Casablanca. Ils ont trois enfants :


. Henri, Edouard, Marie Malcor, né le 17 avril 1906 à Tananarive (Madagascar), Décédé le 13 novembre 1998 à Saint Cloud épouse le 9 octobre 1929 à Paris Jeanne Rolland, née le 26 décembre 1901 à Tarascon (81/96), Décédée en 1995 à Paris, fille de Paul, Marius, Antoine Rolland, Substitut du procureur de la République à Tarascon, né le 9 octobre 1870, Décédé en 1958, marié le 3 juin 1898 devant le Consul de France à Alexandrie - acte transcrit le 20 janvier 1900 à Marseille (19/34) - avec Marie, Marthe Grandguillot, née le 31 mai 1877 à Alexandrie, Décédée en 1965, sœur de Georges Grandguillot, fille de Théophile Grandguillot, d'abord secrétaire de Ferdinand de Lesseps jusqu'en 1862, propriétaire, journaliste, né en 1829, Décédé le 2 février 1897 à l'âge de 67 ans, marié en 1862 avec Marie, Nicolette, Françoise Gallo, née en 1839 à Alexandrie. Paul Rolland est le fils de Jules, Marius Rolland et de Corinne, Adélaïde Amic.


Henri Malcor, Jeanne Rolland-Malcor, Marthe Grandguillot-Rolland et Maurice Rolland sont enterrés au cimetière des Batignolles : 22, avenue des plantations - division 27 - ligne 9.


Henri Malcor et Jeanne Rolland ont 4 enfants :


- Anne Malcor, née le 9 janvier 1931 à Caen épouse le 19 juillet 1952 à Paris Yves Aubron, né en 1925, Décédé en 1991. Ils ont quatre enfants : Laurent, né en 1953 qui épouse Bénédicte Heulhard de Montigny dont il a quatre enfants : Mathieu, né en 1976, Claire, née en 1978, Grégoire, né en 1981, Guillaume, né en 1985 ; Fabienne, née en 1955 qui épouse le 25 septembre 1976 Didier Vachette dont elle a quatre enfants. Violaine, née en 1958 qui épouse en 1981 Olivier Delage dont elle a ? enfants. Denis, né en 1966 qui épouse le 5 août 1989 à 16 heures en l'église de Saint Dolay (Morbihan) Isabelle Judde de Larivière.


- Claude Malcor, née le 27 janvier 1933 à Homécourt, Décédée le 12 décembre 1991 à Saint-Germain-en-Laye de la maladie de Kahler à la suite d'une transfusion lors de son cancer, épouse le 12 juillet 1955 à Paris Jean Courson, né le 26 mars 1924 à Toulon, Décédé le 20 août 2006 à Neuilly-sur-Seine. Ils ont quatre enfants : Catherine, née en 1956, Anne-Christine, née le 22 avril 1958) qui épouse en 1985 Slim Torki, né en 1958 dont elle est divorcée, Pierre, né en 1962, Yves, artiste peintre, né le 30 mai 1963. Il a deux fils : Gaspard, Raoul Courson, né le 3 mars 2009 à Poissy et Marius, Léon, né le 13 septembre 2011 à Saint-Germain-en-Laye.


- Jean Malcor, né le 5 avril 1937 à Saint-Chamond, épouse le 4 août 1966 à la mairie de 16e arrondissement et le 6 août 1966 en l'église de Sonchamp, Nicole Hauser, franco-suisse, née le 5 mai 1939 à Aix-les-Bains, fille d'Henri Hauser, né le 11 juillet 1905 à Genève (Eaux Vives) et de Georgette Berthelet, née le 10 novembre 1908 à Montalieu-Vercieu (Isère). Henri Hauser est le fils de Charles Hauser et de BertheVon Daetwiller, née à Interlaken (Suisse). Jean et Nicole Malcor ont deux enfants :

. Yann Malcor, franco-suisse, monteur de cinéma, né le 18 janvier 1967 à Paris 13e dont la compagne est Corinne, Valérie Clanet, née le 4 mai 1971 à Toulouse ? fille d'André Clanet et de Josette, Jeanne, émilie Piquemal, dont il a deux enfants June, Louise, née le 30 juillet 2001 à la clinique Sainte-Thérèse à Paris 17e ? et Milton, Henri, né le 6 février 2004 à Neuilly ?

. Marc Malcor, né le 27 décembre 1969 à Paris 14e (Port Royal) dont la compagne était Catherine Marre, née le6 novembre 1970 dont il a un enfant Milo, né le 3 janvier 2004 à la clinique Sainte-Thérèse à Paris 17e (?). Il se marie en décembre 2018 avec Priscilla Royer.


- Noël Malcor, né le 25 décembre 1938 à Paris, Décédé en mai 2008 d'un cancer du pancréas, épouse en 1968 Diana Van der Upwich née en 1944. Ils ont trois enfants : Elizabeth, née en 1969, Nathalie, né en 1972 qui épouse le 9 août 2002 à Arnouville-les-Mantes (Yvelines), Olivier, né en 1975.


. René MALCOR, né le mercredi 1er janvier 1908 à un heure du matin 25, rue Daumier à Marseille 8e (entre la rue Paradis et l'avenue du Prado près du métro Perrier) , Décédé le lundi 7 avril 1997 à Paris 15e (inhumé au cimetière des Batignolles à Paris), épouse le 4 août 1936 à Alger Viviane de CERNER, née le 28 juin 1909 à Bône (Algérie), Décédée le 5 septembre 2006 à Courbevoie / Hauts-de-Seine (inhumée au cimetière des Batignolles à Paris), fille de Paul de CERNER et de Marguerite MARIA.

Ils ont cinq enfants.


- Bernadette MALCOR, née le 3 août 1937 à Alger, épouse le 29 juin 1962 en la mairie de 16e arrondissement de Paris et le samedi 30 juin 1962, en l'église Saint-Séverin à Paris Philippe Longueville, né le 9 novembre 1935 à Paris 14e, Décédé le 25 juin 2007 à Nérignet (Auvergne), fils de Marcel Longueville et de Madeleine Laroche. Ils ont deux enfants :


. Sophie, Dominique, Marie, Jacques Longueville, née le 28 mai 1963 à Neuilly-sur-Seine qui épouse le 31 août 1991 en la mairie du 1er à Paris et le 7 septembre 1991 en l'église de Sainte-Marie-du-Lac Benoît, René, Laurent Villard, né le 17 novembre 1964 à Vitry-le-François dont elle est séparée. Ils ont un fils Victor né le 5 mars 1999 à Créteil (Val-de-Marne).


. Valérie Longueville, née le 25 juillet 1964 à Neuilly-sur-Seine qui épouse le 5 octobre 1990 Alexander Thompson Evans Burrow's, né le 5 juin 1965 dont elle divorce en 2005.


- Christine MALCOR, née le mercredi 15 juillet 1942 à 4 heures 45 à Alger, épouse le 22 juin 1966 à 17 heures 15 à la mairie du XVIe arrondissement de Paris et le lundi 27 juin 1966 à midi très précis au cours d'une bénédiction, en l'église Notre-Dame d'Auteuil, Jean-Claude Garnier, né le 29 septembre 1937 à Lyon 4e, fils de Jean Garnier et d'Emma, Marguerite Mugler, divorcée suivant le jugement du Tribunal de Grand Instance d'Evry le 26 mars 1985, confirmé par arrêt de la Cour d'Appel de Paris en date du 17 avril 1986 (17ème chambre B). Décision de résidence séparée du 30 septembre 1983. Ils ont trois enfants :


. Sandrine Garnier, née le 17 avril 1967 à Paris 14e (Hôpital de Port Royal) qui épouse le 29 juin 1996 en mairie de Brunoy - je célèbre le mariage - et le 20 juillet 1996 en l'église d'Ablon, Stéphane, Pierre, André Crestey, né le 26 janvier 1966 à Louviers, fils d'André Crestey, né le 22 janvier 1939 à Bernay (Eure) et de Jacqueline Philippe, née le 27 juillet 1941 à Trouville-la-Haule. Ils sont mariés sous le régime de la séparation de biens pure et simple reçu par Maître Axel Depondt, Notaire à Paris le 3 mai 1996. Ils ont deux enfants : Eliott Crestey, né le 8 juillet 1999 à Paris 14e (Hôpital de Port Royal), Lili Crestey, née le 16 février 2002 à Paris 14e (Hôpital de Port Royal).


. Caroline Garnier, née le 17 avril 1967 à Paris 14e (Hôpital de Port Royal). Le Professeur émile Papiernick met au monde les jumelles.


. Stéphanie Garnier, née le jeudi 20 mai 1971 à Paris 14e (Hôpital Baudeloque) qui épouse le 28 juin 1997 en mairie de Brunoy - je célèbre le mariage - et le 5 juillet 1997 en l'église de Puiseaux, Gonzalo, Jose Torrealba Guerra, né le 8 novembre 1969 à Santiago (Chili), fils de Jorge Torrealba Santander, né le 6 août 1938 à Santiago (Chili) marié en 1965 avec Vicma Guerra Jorge, née le 6 février 1940 à Talca (Chili). Ils sont mariés sous le régime de la séparation de biens pure et simple reçu par Maître Pierre Rameau, Notaire à Guigne-Rabutin (Seine-et-Marne) le 4 juin 1997. Ils ont deux enfants : Mateo Torrealba, né le 8 mars 2001 à Paris 12e (Hôpital Saint-Antoine), Diego Torrealba, né le 12 mai 2004 à Paris 12e (Hôpital Saint-Antoine).


- Dominique MALCOR, née le 3 mai 1944 à Alger, épouse le 12 avril 1969 à Paris 16e et le 19 avril 1969 en l'église Notre-Dame d'Auteuil, Bernard Laborde-Milaà, né le 10 août 1943 à Neuilly-sur-Marne, fils de Jean Laborde-Milaà, né le 10 novembre 1913 à Montpellier, Décédé le 20 mai 2007 à Paris et de Denise Devun, née le 12 août 1919 à Paris, Décédée le 30 juillet 2007 à Poissy. Ils sont enterrés au cimetière des Batignolles. Ils ont trois enfants :


. Véronique Laborde-Milaà, née le 11 février 1970 à Lorient qui épouse le 6 mai 1995 à 15 heures 30 en la Basilique Noire Dame du Port à Clermont-Ferrand, Vincent Roux, né le 17 février 1968 à Clermont-Ferrand, fils de Michel Roux. Ils ont quatre enfants : Thomas né le 25 octobre 1996 à Clermont-Ferrand, Guilhem, né le 20 juin 1998 à Saint-Etienne, Mathis, né le 22 janvier 2001 à Gap, Emmanuel, né le 20 janvier 2006 à Gap.


. Nathalie Laborde-Milaà, née le 12 novembre 1971 à Lorient qui vit avec David Corvoysier, né le 8 septembre 1970 à Vannes dont elle a deux enfants : Hugo Corvoysier, né le 22 novembre 2000 à Rennes, Simon Corvoysier, né le 30 avril 2006 à Rennes.


. Arnaud Laborde-Milaà, né le 12 novembre 1971 à Lorient, jumeau de Nathalie.


- Étienne MALCOR, né le 1er juin 1948 à Arenberg, cercle de Coblence (Allemagne), épouse le 8 juin 1974 en la mairie puis en l'église de Sailly-sur-la-Lys (Pas-de-Calais), édith Cambron, née le 14 septembre 1946 à La Bassée (Nord), fille de Paul Cambron, né en 1900 à Sainghin-en-Weppes (Nord), Décédé le 29 août 1989 à Sailly-sur-la-Lys et de Madeleine Barbry, née en août 1900 à Sailly-sur-la-Lys, Décédée le 3 octobre 1978 à Sailly-sur-la-Lys à l'âge de 78 ans. Ils ont deux enfants :


. élodie Malcor, née le 23 mai 1975 à Paris 17e qui épouse le 27 juin 2002 à Crach (Morbihan) Jean-Baptiste Plassart, né le 3 octobre 1975 au Mans (Sarthe), fils de Jean-Claude Plassart et de Sylvie Marchal, dont elle a trois enfants : Capucine Plassart, née le 11 juin 2004 à Lorient (Morbihan), Harold Plassart, né le 17 juillet 2006 à Lorient, Timothée Plassart, né le 28 janvier 2009 à Lorient.


. Eymeric Malcor, né le 25 mai 1976 à Paris 17e.


- Françoise MALCOR, née le 1er novembre 1950 à Marseille (Bouches-du-Rhône) épouse le 5 juillet 1975 à la mairie de Gentilly (Val-de-Marne) et le 19 juillet 1975 à 11 heures 30, célébré par le père Albert-Marie de Monléon en la basilique de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire), Jean-Marc Morin, né le 19 mai 1947 à Tübingen (Allemagne). Ils ont cinq enfants :


. Elizabeth Morin, née le 3 septembre 1976 aux Lilas (Seine-Saint-Denis) qui épouse le 3 octobre 1998 à la mairie de Brunoy - je célèbre le mariage - et le 7 novembre 1998 en la Basilique de Paray-le-Monial, Jean-Philippe Zan dit Zoon, né le 27 novembre 1966 à Versailles (Yvelines) dont elle a trois enfants : Timothée Zan, né le 1er octobre 2002 à Paris 15e, baptisé le samedi 4 janvier 2003 en l'église Saint-Nicolas–des-Champs, Noémie Zan, née le 7 août 2005 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), baptisée le 25 octobre 2005 en l'église de la Trinité à Paris ; Philomène Zan, née le 28 février 2008 à Grenoble (Isère).


. Gabriel Morin, né le 9 février 1978 à Paris 11ème qui prononce le 14 août 2012 à Paray-le-Monial son engagement définitif au célibat consacré (pour le Royaume) au sein de la Communauté de l'Emmanuel et la Fraternité de Jésus.


. David Morin, né le 24 juillet 1980 à Paray-le-Monial (Saône et Loire) qui épouse le ?? juin 2002 à la mairie d'Orsay (Essonne) et le samedi 20 juillet 2002 en la basilique de Paray-le-Monial Violaine Walckenaer, née le 7 juin 1980 à Lyon (Rhône), fille de Bernard Walckenaer et de Madame, née Brac de la Perrière. Ils ont deux enfants : Alice Morin, née le 5 juin 2001 à Lyon, Samuel Morin né le 6 septembre 2004 à l'Hôtel-Dieu de Lyon, baptisé le 28 novembre 2004 en l'église de Belleville-sur-Saône. Il en est séparé depuis août 2010. David Morin a un fils.

. Joseph Morin, né le 12 novembre 1982 à Paris 14ème qui épouse le 28 août 2010 à Brignais (Rhône) Anne-Claude Bouvart dite Boubou, née le 4 mai 1983 à Sainte-Foy-Les-Lyon (Rhône) dont il a un enfant : Félix, né le 12 avril 2013.


. Marie-Anne Morin, née le 19 décembre 1987 à Paris 14e, mariée le samedi 16 février 2019 en la mairie de Saint-Maurice-en-Montagne (Jura) avec Simon Content, né le 21 septembre 1986..


. Odette Malcor, née le mardi 7 novembre 1909 à Marseille, Décédée le dimanche 11 novembre 1984 au Chesnay, épouse le 18 décembre 1935 Achille Dangleterre, architecte, né le 29 décembre 1907 à Casablanca, Décédé le 2 juin 1964 à Chagny (Haute-Marne), fils de François Dangleterre et de ??. Ils ont 4 enfants :


- Françoise Dangleterre, née en janvier ? 1937 Casablanca, Décédée le 3 septembre 2012.


- Michelle Dangleterre, née en 1939 à Casablanca épouse en 1962 à Versailles Guy Hussenot-Desenonge, né le 10 juin 1937 à Alexandrie (Egypte). Ils ont quatre enfants :


. Nathalie, née le 11 février 1963, mariée avec Alban de Mascureau, né le 16 novembre 1958. Il ont deux enfants : Antoine, né le 26 juillet 1987, Thiphaine, née le 20 février 1990. Divorcée, elle épouse Patrice Jacquet, né le 16 septembre 1957 à Lyon ; ils ont deux enfants : Augustin, né le 6 avril 1996, Gaspar, né le 11 janvier 2000 ;

. Patricia, née le 20 mars 1965 à Orléans, mariée avec Eric Georget, né le 4 mars 1961 ; ils ont deux enfants : Albane, née le 9 décembre 1989, Aymeric, né le 15 septembre 1993 ;

. Marie-Séverine, née le 15 août 1968 à Saumur, mariée le 31 mai 1997 avec Benoît O'Mahony, né le 22 août 1968 ; ils ont trois enfants : Paul, né le 15 août 1998, Jeanne, née le 27 septembre 2000, Pia, née le 26 juillet 2003 à Paris 11ème ;

. Caroline, née le 19 septembre 1971, mariée avec Melchior Dejouany, né le 30 janvier 1969 ; ils ont trois enfants : Héloise, née le 5 avril 1998 à Paris 11ème, Stanislas, né le 19 avril 2001, Ambre, née le 30 avril 2004 à Paris 11ème.


- Odile Dangleterre, née le 23 septembre 1940 à Casablanca, épouse le 25 juin 1965 au Chesnay Jacques Ferdinand Joseph, né le 4 septembre 1941 à Lyon. Ils ont quatre enfants :


. Olivier, né le 10 juin 1966, marié avec Elodie Cheroux, née le 15 mai 1965 à Limoges (Vienne) dont il a divorcé en juillet 2002 ; ils ont trois enfants : Alice, née le 23 août 1990 à Lyon 4ème , Mathieu, né le 20 octobre 1994 à Albi (Tarn), Simon, né le 25 octobre 1997 à Albi (Tarn) ;

. Isabelle, née le 2 octobre 1968 à Versailles, mariée le 9 juillet 1994 à Menton (Alpes-Maritimes) avec Gabriel Guglielmi, né le 24 juin 1970 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; ils ont trois enfants : Mathilde, née le 6 septembre 1996 à Grenoble, Amélia, née le 18 décembre 1998 à Grenoble, Sibylle Li Ming Guglielmi, née le 18 mai 2002 à Taïpeh (Taïwan) ;


. Vincent, né le 6 juillet 1971 à Versailles, marié avec Caroline Kochuyt, d'origine belge, née en 1969 ; ils ont une fille : Gaëlle, née le 4 novembre 2003 à Québec (Canada) ;

. Véronique, né le 29 juillet 1975 à Versailles.


- Gilbert Dangleterre, né le 8 septembre 1944 à Casablanca, Décédé le dimanche 5 ( ?) août 2018 à Antibes ( ?), épouse en mars 1973 Brigitte Bonnefoy Décédée en 2015 ( ?). Ils ont trois enfants :


. Cyril, né le 5 mai 1976 ;

. Olivia, née le 4 décembre 1978 :

. Ségolène, née le 18 avril 1980.

. Il a une fille, Axelle née en octobre 1971 à Brest avec Renée, Lucie Faure
Axelle a 2 filles

d) Suzanne AMIC, née en 1873, Décédée en 1961 à Marseille.


e) Renée AMIC, née en 1876, Décédée en 1887.


f) Marguerite AMIC, née en 1880, Décédée en 1882.


g) Marie AMIC, née en 1882 à Alexandrie, Décédée en 1938 épouse en 1908, Gilles Rizzi, né en 1878 en Italie ? Décédé en 1918 à Marseille d'un cancer de la gorge, naturalisé français. Quand il vit la mort s'approcher, il décida d'acheter une maison pour assurer le logement de sa famille : Le Paradou (histoire de la famille par d'Henri Malcor). Ils ont trois enfants :


. Gillette Rizzi, née en 1909 à Marseille, Décédée le 7 août 2003 à Paris, épouse le 29 mars 1932 Henri Ziegler, Ingénieur de l'armement, , aviateur français, né le 18 novembre 1906 à Limoges, Décédé le 24 juillet 1998 à Paris, camarade de promotion à l'X (1926) de René Malcor. Sous le pseudonyme de colonel Vernon, il est affecté au commandement des Forces françaises libres en 1944 à Londres et est nommé chef d'état-major des Forces françaises de l'intérieur (FFI) auprès du général Koening. A la Libération, il est nommé chef d'état-major de ce dernier devenu gouverneur militaire à Paris jusqu'en 1945. ( Le général Koening sera gouverneur militaire de ka Zone d'occupation française en Allemagne de juillet 1945 au 21 septembre 1949).

A partir de 1946, entrée chez Air France où il occupera plusieurs postes et en particulier directeur général jusqu'à sa démission en 1954, PDG en 1968 de Sud Aviation où il est responsable du projet franco-britannique de l'avion supersonique Concorde, président de la SNIAS de 1970 à 1973 qui devient l'Aérospatiale en 1984, 1er administrateur d'Airbus Industrie de 1970 à 1975, l'un des pères fondateurs d'Airbus. Ils ont 4 enfants :


- Bernard Ziegler, né le 12 mars 1933 à Boulogne-Billancourt, épouse en 1957 Jacqueline Pujol, née en 1937. Ils ont trois enfants : Christophe, né en 1958 qui épouse en 1984 Anne Garrigues 1957 dont il a un enfant : Laura, née en 1985, Sophie, née en 1961, David, né en 1975.

- Michel Ziegler, né en 1934, épouse en 1956 Martine Lesaffre, née le 19 février 1936, Décédée le 2 juillet 2003. Ils ont quatre enfants : Bruno, né en 1957 qui épouse en 1981 Sylvie Perrin, née en 1957, Emmanuelle, née en 1969, Sylvain, né en 1970, Stéphanie, né en 1973.

- Xavier Ziegler, né en 1938 à Marseille, Décédé le 30 juillet 1999 épouse le 15 ou 16 décembre 1962 Hélène Gary, née le 28 avril 1942 à Marseille, fille de Marcel, René, Albert Gary, né le 16 décembre 1909 à Marseille et de Germaine, Alice, Anne, dit Alice Jouanis, née le 24 mars 1913 à Marseille.

Ils ont quatre enfants : Mathieu, né le 30 mai 1963, Marc, né le 3 juillet 1964, Décédé le 6 août 1981 à Suartone en Corse, Sébastien, né le 1er juillet 1966, Décédé le 17 août 1995 en Corse, Benjamin, né en janvier 1974, marié le 6 mai 2005 à Pinsaguel (Haute-Garonne) avec Valérie Marcon.

- Isabelle Ziegler, née en 1945 à Neuilly-sur-Seine, épouse en 1968 Nicolas Gorodiche, né en 1938. Ils ont trois enfants : Natacha, née en 1969, elle se marie et a sept enfants ; Gabrielle, née en 1970, elle se marie et a quatre enfants ; Alexandra, née en 1974, elle se marie et a deux enfants.


. Jacques Rizzi, né en 1911 à Marseille, Décédé en ?? épouse en 1935 Anne-Marie Hansi, née en 1906, Décédée en ?? Ils ont cinq enfants.


- Marie Rizzi, née en 1936, épouse en 1959 ? Gaibrois. Ils ont deux enfants : Laure, née en 1960, Corinne, née en 1962.

- Noëlle Rizzi, née en 1939, épouse en 1972 Frank Dobronz.

- Catherine Rizzi, née en 1941, épouse en 1968 Jean-Claude Giraud. Ils ont deux enfants : Alain, né en 1969, Sandrine, née en 1973.

- Gilles Rizzi, né en 1946, épouse en 1976 Marie-Claude Tappaz. Ils ont un enfant : Julien, né en 1977.

- Dominique Rizzi, né en 1953.


. Francine Rizzi, née en août 1915 à Marseille, Décédée en ?? épouse en 1936 Georges Grandguillot, né en 1905, Décédé en 1993 (voir plus haut).


2°) Corinne AMIC, née en 1835, Décédée en 1889 épouse en 1864 à Alexandrie Jules Rolland, né en 1824, Décédé en 1892. Ils ont deux enfants.


- Pierre Rolland, né en 1865, Décédé en 1932 épouse en 1895 Emma AMIC, née en 1870, Décédée en 1962 à Marseille. Ils ont quatre enfants :


. Juliette Rolland, née en 1895, Décédée en 1981 épouse en 1919 Adrien Piot, Décédé en 1951. Ils ont 5 enfants.

. Suzanne Rolland, née en 1897, Décédée en 1985 à Marseille.

. Henri Rolland, né le 4 mars 1898 à Marseille, Décédé en 1979 à Marseille.

. Marcel Rolland, né en 1899, Décédé en 1984 épouse en 1932 Elizabeth Ziegler, née en 1908.


- Paul, Marius, Antoine Rolland, Substitut du procureur de la République à Tarascon, né le 9 octobre 1870, Décédé en 1958, marié le 3 juin 1898 devant le Consul de France à Alexandrie - acte transcrit le 20 janvier 1900 à Marseille (19/34) - avec Marie, Marthe Grandguillot, née le 31 mai 1877 à Alexandrie, Décédée en 1965, sœur de Georges Grandguillot, fille de Théophile Grandguillot, d'abord secrétaire de Ferdinand de Lesseps jusqu'en 1862, propriétaire, journaliste, né en 1829, Décédé le 2 février 1897 à l'âge de 67 ans, marié en 1862 avec Marie, Nicolette, Françoise Gallo, née en 1839 à Alexandrie.


Ils ont deux enfants :


. Jeanne Rolland, née le 26 décembre 1906 à Tarascon, Décédée en 1995 à Paris, épouse le 9 octobre 1929 Henri Malcor, né le 17 avril 1906 à Tananarive, Décédé le 13 novembre 1998 à Saint Cloud (voir plus haut la descendance d'Henri Malcor).


. Maurice Rolland, Président de chambre à la Cour de cassation, Grand Officier de la Légion d'honneur, Compagnon de la Libération, Croix de guerre 1939-1945, né le 2 septembre 1904 à Montauban, Décédé le 14 janvier 1988 à Paris - obsèques en l'église Saint Louis des Invalides, le mardi 19 janvier 1988 à 10 heures 30. Il est enterré au cimetière des Batignolles : 22, avenue des plantations - division 27 - ligne 9.


3°) Éloise AMIC, née le 18 juin 1836 Smyrne, Décédée le 4 avril 1870 Marseille, épouse le 20 février 1862 à Alexandrie, Marius Malcor, né le 11 juin 1823 à Toulon, Décédé le 12 mars 1898 à Marseille - frère de mon ancêtre Frédéric Malcor - fils de Étienne, Marius Malcor, né le 5 août 1796 Marseille, Décédé le 13 août 1881 à Toulon, marié le 21 août 1822 à Toulon avec Louise Rigaud, né le 5 août 1801 à Livourne, Décédé le 11 novembre 1869 à Toulon. En 1865, il est à Marseille. Ils ont trois enfants :


- Louis Malcor, né le 15 avril 1863 à Alexandrie, Décédé le 25 février 1935 à Beaune. Il épouse en premières noces le 19 juin 1902 Marie Fany Guilardi ou Ghilardi, veuve Aillan ou Ayasse et en secondes noces le 9 avril 1918 à Saint-Florent-les-Niort, sa cousine germaine Victorine Malcor, née le 7 octobre 1877 à Ajaccio, Décédée le 17 août 1952 à Vinay, fille de Paul Malcor, né le 13 décembre 1820 à Toulon, Décédé le 16 octobre 1885 à Ajaccio, fils de Étienne Marius Malcor - frère de mon ancêtre Frédéric MALCOR - et de Louise Rigaud, marié avec Marie-Marthe Canale.


- Jeanne Malcor, né le 20 septembre 1864 à Alexandrie, Décédé le 6 octobre 1903 à Marseille, épouse le 31 juillet 1890 à Marseille Gabriel Ancey, né en 1865, Décédé en 1945. Ils ont trois enfants :


. Charles Ancey, né en 1891, Décédé en 1980 épouse en 1922 Angèle Abeille, née en 1892, Décédée en 1926.


Ils ont deux enfants .


. Georges Ancey, né en 1893, Décédé en 1986 épouse en 1922 Jeanne de Valence, née en 1895, Décédée en 1983. Ils ont un enfant.

. Yvonne Ancey, née en 1899 épouse en juin 1921 Pierre Tennevin, né en 1894.


- Marie Malcor, née le 11 décembre 1867 à Marseille, Décédée le 30 décembre 1943 à Etaples épouse le 17 février 1903 à Marseille Félix Mallard, né en ?? Décédé en juillet 1924. Ils ont un enfant :


. Jean Mallard, né en 1903 épouse en 1941 Geneviève Arvel. Ils ont deux enfants.


4°) Henri AMIC, né en 1838, Décédé en 1905 épouse en 1869 Annie Gough, née en 1846, Décédée en 1935. Ils ont quatre enfants :


- Charles AMIC dit Charley, né en 1867, Décédé en 1953 épouse en 1896 Lisette Seffer, née en 1874, Décédée en 1961.


- Alice AMIC, née en 1869, Décédé en 1926 épouse en 1895 Hervé Bazil, né en 1855, Décédée en 1947, fils d'Eugène Bazil marié en 1853 avec Adèle Maspéro, née en 1824 à Milan.


Adèle Maspéro a eu d'une relation avec Camille Marsuzi de Aguirre - italien réfugié en France - un fils Gaston Maspéro, né le 24 juin 1846 à Paris 1e, Décédé le 30 juin 1916 à Paris.


Gaston Maspéro, égyptologue, explore, à partir de 1880, la pyramide d'Ounas, qui contient les plus anciens textes religieux connus, découvre la cachette des momies royales de Deir-el-Bahari. Il dégage ensuite le sphinx de Giseh et le temple de Louxor. Il entre en 1883 à l'Académie des Inscriptions et belles lettres.


En 1914, Alice AMIC arrive d'Egypte. Alice AMIC et Hervé Bazil ont deux enfants :


. Gaston Bazil, né le 14 décembre 1897 au Caire, Décédé le 24 juillet 1993 à Paris 17e, épouse en 1932 à Neuilly-sur-Seine en premières noces Odette ou Odile Martin-De Caen, née le 28 mai 1909 à Bordeaux, Décédée le 14 mai 1935 à Neuilly-sur-Seine. Ils ont une fille : Marie-Alice Bazil, née en 1935 qui épouse en 1974 Anthony Wells ;

Gaston Bazil épouse en secondes noces en 1945 Marguerite Maelher-Besse. Ils ont deux enfants :


. Olivier Bazil, né en 1946 épouse en 1976 Marine de Waru ;

. Béatrice Bazil, née en 1948 épouse en 1979 Pierre Sabatier-Garat.


. Jacqueline Bazil, née en 1908, Décédée en 1969 (inhumée au cimetière des Batignolles à Paris). Elle est enterrée au cimetière des Batignolles : 1, avenue Lacombe - division 26 - ligne 9. Elle a un fils Patrick Bazil, né en 1946, Décédée en avril 2000, marié en 1970 avec Claire Boulvin. Ils ont quatre enfants : Blandine, née en 1972, Mathieu, né en 1974, Frédéric, né en 1977, Violaine, née en 1982.


- Corinne AMIC, née en 1871, Décédée en 1957.


- Sarah AMIC, née en 1873, Décédée en 1873.




Généalogie de Marcellin AMIC à partir de Geneanet

Marcellin AMIC (1), né le 10 mai 1638 à Bouc, Décédé le 22 août 1724 à Bouc épouse en 1662 Elizabeth CHAUDOIN, née en 1641 à Bouc, Décédée le 10 mai 1721 à Bouc, fille de Jean CHAUDOIN, né vers 1614 à Bouc, marié après 1630 avec Claudette GAZEL


(1') Marcelin AMIC est de fils de Jacques AMIC (2) marié en 1634 avec Madeleine BéRARD, née à Allauch, fille d'Aymard Bérard et de Catherine Michel.


(2') Jacques AMIC est le fils de Jean AMIC (3), marié le 18 septembre 1611 à Bouc avec Anne JOURDAN, fille d'Antoine JOURDAN (4), né à Aubagne ? et de Madeleine CLEMENS (5).


(3') Jean AMIC, né en1585 est le fils d'Antoine AMIC et de Catherine REYNAUD.

(4') Antoine JOURDAN est le fils de Luc JOURDAN et de Madeleine CHAMBON.


(5') Madeleine CLEMENS est la fille de Leynet CLEMENS et d'Antoinette GAVARRY.

style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%">

FAMILLE BEDEL - PLASSE - BOICHARD - SALINA

Henriette, Catherine, Éloise AMIC, la mère de papa, née le 15 juillet 1871 à Alexandrie (Egypte) et Décédée à Paris le 9 novembre 1962, a épousé le 3 décembre 1902 à Marseille, Charles, Jules, Joseph MALCOR, né le 11 avril 1872 à Toulon et Décédé le 28 janvier 1938 à Casablanca.

Elle est la fille d'édouard, Antoine AMIC, né à Smyrne en 1832 et Décédé à Alexandrie en 1899 marié le 19 novembre 1866 à Alexandrie avec Anne dite Anna, Aimé, Mathilde BEDEL, née le 25 avril 1847, rue de la Flèche maison Boyer à Baba-Hassen, quartier d'Alger (acte du 26 avril 1847 en présence d'Augustin PLASSE, ex négociant, le grand-père maternel), Décédée en 1935 à Marseille.

Anna est la fille de Pierre, Joseph, Amédée BEDEL (1), Inspecteur d'une société de coton à Alexandrie, élu député des colons français d'Alexandrie en 1872, est né le 4 mai 1807 à Paris 2e (acte du 5 mai 1807) et Décédé le 6 août 1872 à Paris 16e (7/31) - sont témoins Edouard, Antoine AMIC, banquier à Alexandrie, domicilié : 84, rue de Passy Paris 16e, son gendre, et Louis, édouard BEDEL, chef de bureau à la préfecture de la Seine, son frère, né le 24 juin 1811 à Paris marié le 20 novembre 1845 à Paris 5e avec Louise, Henriette Toussaint, née en 1821, Décédée en 1906. Il se marie le 11 mars 1843 à Alger avec Mathilde, Thérèse (dite Emma) PLASSE, née le 20 octobre 1819 à Marseille (acte du 21 octobre 1919 45/70) - ses parents habitent 8, boulevard du musée - Décédée le 6 octobre 1862 à Paris 6e (7/31), fille elle-même d'Augustin, Philippe, Dénery, Claire PLASSE (8), négociant, propriétaire, né le mercredi 26 mai 1773 à Marseille (paroisse des Accoules), Décédé le lundi 30 août 1847 à Alger, marié le 27 février 1802 en l'église des Carmes à Alep (Syrie) – le mariage civil ne fut célébré que deux ans plus tard, le 29 juillet 1804, au consulat de France à Alep - avec Sophie Eugénie SALINA (29), née le lundi 16 octobre 1786 à Alep, baptisée le 18 octobre 1786 en la paroisse latine d'Alep, Décédée le jeudi 27 janvier 1865 à Marseille (registre n°3 page 27/37). Le mariage religieux est célébré le 27 ou 7 février 1802 à Alep par le curé de la Terre sainte dans l'église des religieux des Carmes, le mariage civil le 29 juillet 1804 (10 Thermidor An XII) par le consul de France à Alep. Sophie Eugénie SALINA est devenue française par son mariage.

Pierre, Joseph, Amédée BEDEL est parti pour l'Algérie dès 1830. Il est le fils de Jean-Pierre BEDEL, né à Paris en 1776 ou 1778, Décédé le 4 janvier 1824 à Paris 3e (acte du 5 janvier 1824), marié le 28 juin 1806 à Paris avec Adélaïde, Joséphine BOICHARD ou BOISSARD (Antoinette), née le 7 juillet 1792 à Paris (Notre-Dame), Décédée le 5 juillet 1854 à Paris 5e, fille de Joseph Alexis BOICHARD (2), horloger, né le 16 janvier 1759 à Grand Combe Chateleu (Doubs), Décédé le 1er novembre 1822 à Paris 11e, à l'âge de 63 ans, marié le 29 novembre 1787 à Paris avec Françoise Antoinette VISQUENEL (3).

Pierre, Joseph, Amédée BEDEL, demeurant 47, rue de Confuls à Alger et Mathilde, Thérèse PLASSE, demeurant 41, rue de la Révolution à Alger, se sont mariés le 11 mars 1843 à Alger. Maître Balagny, Notaire à Batignolles (?) (Seine) a reçu un contrat de mariage le 8 février 1843. La mère Pierre, Joseph, Amédée BEDEL habite à Paris Batignolles, Monceau. Une erreur s'est glissée dans l'acte de mariage : BEDET est écrit à la place de BEDEL. Elle sera rectifiée dans l'acte de décès de Pierre, Joseph, Amédée BEDEL, de même que le prénom d'Emma. Ils ont au moins six enfants :

- Pierre, Lucien, Amédée BEDEL, né le 16 décembre 1843, chez ses parents au 45, rue Philippe à Alger. (Acte du 19 décembre 1843).

- Augustin, Amédée BEDEL, né le 20 décembre 1844, chez ses parents au 45, rue Philippe à Alger et Décédé le 17 novembre 1845 (Acte du 18 novembre 1845).

- Sabin, Alexis, Maurice BEDEL, né le 23 janvier 1846, chez ses parents au 45, rue Philippe à Alger. (Acte du 26 janvier 1846), daltonien, Décédé le 17 juin 1869 à Alexandrie.

- Anne dite Anna, Aimé, Mathilde BEDEL. Elle est arrivée en 1863 ou 1864 à Alexandrie avec son père Amédée. Les familles Bedel et Amic entrent en contact car elles faisaient partie de la bonne société française d'Alexandrie.

- Pierre, Ferdinand, Emmanuel BEDEL, né le 1er octobre 1848, demeurant chez ses parents Au rue de la Flèche maison Soyez à Alger (acte du 4 octobre 1848), Décédé le 6 juin 1869 à Assiout (Egypte) de la petite vérole.

- Valentine BEDEL, née en 1858 ou 1859 à Marseille ou Paris.


Amédée Bedel a un frère Edouard Bedel élu député.

Généalogie Bedel

(1) Jean-Pierre BEDEL est le fils de X BEDEL et de Marie, Madeleine MAURY, Décédée le 6 décembre 1827 à Paris.

Par ailleurs, il y a sur les actes reconstitués de Paris, le décès d'une Marie, Madeleine Maury, le 13 janvier 1813 à Paris 11e.


(2) Joseph Alexis BOICHARD est le fils de Denis Joseph BOICHART (4), né en 1726 à Villiers, Décédé en 1787 à l'âge de 61 ans, marié le 28 janvier 1751 à Grand Combe Chateleu avec Marie Thérèse MIOTTE GIRARD des CORDIER (5).


(3) Françoise Antoinette VISQUENEL, née en 1762 à Paris, Décédée vers le 6 septembre 1814 à Paris 11e est la fille de Roger VISQUENEL, Décédé en 1787 et de Marie Thérèse CROZIER, Décédée en 1802 à Paris.


(4) Denis Joseph BOICHARD est le fils de François Joseph BOICHARD (6), né le 10 février 1704 à Grand Combe Chateleu, Décédé le 25 juin 1778 à Grand Combe Chateleu, marié le 15 septembre 1724 à Grand Combe Chateleu avec Anne Françoise DUOZ GUA, fille de Pierre DUAZ GUA et d'Anne Marie BAUEVEL.


(5) Marie Thérèse MIOTTE GIRARD des CORDIERS, née le 1er novembre 1719 à Grand Combe Châteleu, Décédée vers 1787 est la fille de Charles François MIOTTE GIRARD des CORDIERS, né le 23 décembre 1689 à Grand Combe Châteleu marié le 12 avril 1712 à Grand Combe Châteleu avec Jeanne Marie GAMACHE CHAPUIS des GRAS.


(6) François Joseph BOICHARD est le fils de Pierre Benoît BOICHARD, Décédé le 3 mars 1753 à Grand Combe Châteleu et de Jeanne Claude GUENOT.


(7) Pierre Benoît BOICHARD, est le fils de Jean BOICHARD, Décédé le 19 novembre 1706 à Grand Combe Châteleu et de Jacqua TIRON Décédée en 1713.


Généalogie Plasse

(8) Augustin, Philippe, Dénery, Claire PLASSE, capitaine de Marine marchande, par ailleurs marchand d'esclaves est le fils de Jean-Pierre PLASSE (9), né le mardi 17 octobre 1719 à La-Ciotat, Décédé le mardi 26 avril 1803 à Alger, marié le 2 février 1757 aux Accoules à Marseille avec Claire CARBONNEL, née en 1730, Décédée le 15 mai 1789 à Marseille (Les Accoules page 22) à l'âge de 52 ans, elle-même fille de Gérard CARBONNEL (10), né vers 1695, Décédé le 21 juin 1754 en l'Eglise Saint-Martin de Marseille (page 40/69) à l'âge d'environ 65 ans, marié le 15 janvier 1726 en l'Eglise Saint-Martin de Marseille (page 6) avec Marguerite, Madeleine BLANC, née en 1697.


(9) Jean-Pierre PLASSE est le fils de Victor PLASSE (11), né le jeudi 10 mai 1674 à La-Ciotat, Décédé après 1757 à La-Ciotat, capitaine de vaisseau, marié le 17 novembre 1715 à La-Ciotat avec Marie-Anne ARNAUD, née le 17 décembre 1687 à La-Ciotat, Décédée le 20 mai 1743 à Marseille, fille de Charles ARNAUD (12), né vers 1657 à La-Ciotat (page 85), Décédé en 1700, marié le 27 mai 1683 à La-Ciotat (page 44) avec Dorothée ARNAUD (13), née en 1662, Décédée le 31 octobre 1713 à La-Ciotat.

(10) Gérard CARBONNEL est le fils de Pierre CARBONNEL (14), né en 1651, Décédé avant 1726, marié le 12 février 1675 en l'église Saint-Martin de Marseille avec Gabrielle BONNAVIE, née en 1659, elle-même fille de Marc BONNAVIE, né vers 1630 et d' Anne GILLINE, née en 1635 et Décédé avant 1675, épouse Marguerite, Madeleine BLANC, née en 1697 à Aix-en-Provence, fille de François BLANC (15), né en 1665, Décédé avant 1726, marié lui-même le 4 mai 1694 à Aix-en-Provence (paroisse Saint Sauveur page 29) avec Marguerite BRUN, née vers 1665, elle-même fille de Jean-Baptiste ou Jean-François BRUN (16), né vers 1635, marié le 3 mars 1664 en l'église Saint-Sauveur d'Aix-en-Provence avec Marie MANOSQUE (17), née vers 1640.


(11) Victor PLASSE est le fils de Simon PLASSE (18), né le dimanche 16 mars 1642, Décédé le vendredi 14 août 1676 à La-Ciotat (?), consul de La-Ciotat, marié le 30 novembre 1663 à La-Ciotat avec Anne MARTICHON (MARTICHOU, selon geneanet), née le dimanche 11 juin 1645 à La-Ciotat, elle-même fille d' Arnaud MARTICHE (20), né vers 1615, marié le 22 juillet 1635 à La-Ciotat avec Madeleine MARIN(E) (21), 25 ans, née vers 1620.


(12) Charles ARNAUD, maître savonnier, né vers 1657 à La-Ciotat, Décédé en 1700, est le fils de Sauveur ARNAUD, né vers 1620, fils lui-même de François ARNAUD et d' Aline (ou Alixe) RICARD, marié le 20 octobre 1653 à Madeleine ALLÈGRE, née vers 1625, fille d'Honoré, François ALLÈGRE (22), né vers 1595, marié en 1625 avec Madeleine BRéMOND (23).


(13) Dorothée ARNAUD est la fille de Charles ARNAUD (24), 27 ans, né vers 1635, marié le 10 février 1652 à La-Ciotat avec Claire DURBEQUY, 32 ans, née vers 1630, Décédée avant 1683, fille de Hugues DURBEQUY (25), né vers 1600 à La-Ciotat, Décédé avant 1683, marié le 7 septembre 1625 à La-Ciotat avec Claire SICARD, 30 ans, née vers 1600, fille de Simon SICARD, 30 ans, né vers 1570, Décédé avant 1630 et de Venture PRéPUDE.


(14) Pierre CARBONNEL est le fils de Claude CARBONNEL, 31 ans, né en 1620, Décédé avant 1675 et de Jeanne SAVOINE (SAVINE), 26 ans, née vers 1625 (mariage en 1651).


(15) François BLANC est le fils de Joachil ? BLANC et de Charly ? JOURDAN.


(16) Jean-Baptiste ou Jean-François BRUN est le fils de Mathieu BRUN et de Françoise BESSON, fille de François BESSON et d'Anne SYLVESTRE. Mathieu BRUN est le fils de Jean BRUN, marié le 28 mai 1601 à Aix-en-Provence avec Françoise BONNAUD.


(17) Marie MANOSQUE est la fille d' André MANOSQUE (26), né vers 1615 et Décédé avant 1665, marié le 14 février 1645 en l'église Saint-Sauveur d'Aix-en-Provence avec Anne BONFILS, elle même fille de Gaspard BONFILS, né vers 1580 et Décédé avant 1645, marié le 2 février 1604 en l'église Sainte Madeleine d'Aix-en-Provence, avec Marie FABRE, née vers 1585.


(18) Simon PLASSE, né le dimanche 16 mars 1642, Décédé le 14 août 1676 est le fils de Victor PLASSE (19), né à La-Ciotat en 1597 - 1582 pour papa - Décédé le dimanche 20 mai 1663 à La-Ciotat, marié le dimanche 14 octobre 1612 à La-Ciotat avec Catherine PREPAUD, née vers 1595, Décédée le mercredi 1er août 1663 à La-Ciotat, elle-même fille de Jehan PREPAUD, né en 1565 marié avec Catherine BRUDE selon papa, Camille ARMAND(E) sur geneanet.


(19) Victor PLASSE est le fils de Simon PLASSE, 60 ans, né en 1537- selon papa 1540 - à La-Ciotat, Décédé le samedi 9 août 1625 à La-Ciotat, consul de La-Ciotat en 1618, lui-même fils de Simon PLASSE, né vers 1510 à La-Ciotat et de ??? marié avec Blanche CARBONNEL, 57 ans, née vers 1540.


(20) Arnaud MARTICHE est le fils de Jean MARTICHE (30 ans), né vers 1585, Décédé avant 1635 et de Catherine VACONNE (mariage en 1555 ?).


(21) Madeleine MARIN (E) est la fille de Barthélémy MARIN et d' Anne ABEILLE.


(22) Honoré, François ALèGRE est le fils d' Honoré ALEGRE, 30 ans, né vers 1565 à Roquefort-la-Bédoule (Bouches-du-Rhône) et de Magdeleine GANTEAUME, née vers 1570.

(23) Madeleine BRéMOND est la fille de Jean, Besson BRéMOND, 30 ans, né vers 1570, Décédé avant 1625, marié en 1600 avec Marguerite JOURDAN, 25 ans, née vers 1575. Jean, Besson BRéMOND est le fils de Pierre BRéMOND, 30 ans, né vers 1540 et de Marie COLLIN, 25 ans, née vers 1575.


(24) Charles ARNAUD est le fils de Sauveur ARNAUD, 25 ans, né vers 1610 et d' Anne RIBE, 25 ans, née vers 1610 (mariage en 1635).


(25) Hugues DURBEQUY est le fils d' Alexandre DURBEQUI, 30 ans, né vers 1575 et de Catherine PRéPAUDE.


(26) André MANOSQUE est le fils de Jehan MANOSQUE (27) et de Magdeleine BRUN(E) – Contrat de mariage en date du 26 juin 1606 – fille de Gabriel BRUN et de Marguerite VICENSE.


(27) Jehan MANOSQUE est le fils de Louis, Pierre DE MANOSQUE (28) et de Jehanne Espérite LOYC - Contrat de mariage en date du18 août 1575 à Aix-en-Provence – fille de Suffren LYOC.


(28) Louis, Pierre DE MANOSQUE, maître apothicaire, est le fils de Jehan DE MANOSQUE, marchand, et de Douce MONTELAURO – contrat de mariage en date du 21 janvier 1535 – fille de François MONTELAURO et de Marthe COSTE.

*

Généalogie Salina

(29) Sophie SALINA est la fille du Docteur Balthazar, Melchior, Gaspard, Léonard SALINA (30), sujet du Pape, docteur en médecine immatriculé à l'université della Sapienza à Rome, exerçant à Alep (Syrie) depuis 1752, il réside en juillet 1808 toujours à Alep au Khan de la douane. Il est né le 8 juillet 1729 à San Lorenzo Damaso Rome, baptisé le 9 juillet 1729, Décédé à Alep après 1817, marié à Alep en deuxièmes noces avec Suzanne Chermak (Kyrmyz, Kyrmyg), de nationalité syrienne, grecque, catholique, née vers 1759 à Alep, Décédée le 7 juin 1808 à Alep (attestation de mariage le 27 février 1802 l'en-tête de la Paroisse latine de Terre Sainte – Saint François d'Assise, Tél : 49095 BP 201 Alep d'Augustin, Philippe, Dénery, Claire PLASSE et de Sophie Eugénie SALINA), devenue française par son mariage. La mère de Suzanne Chermak était peut-être d'origine grecque.


Il a épousé en premières noces le dimanche 3 novembre 1754 Marguerite Bachos, née en 1727. Ils ont sept :


. Maria, Thérésa, Carla Salina, née le 10 août 1755, baptisée le 7 septembre 1755 ;

. Victoria Angelina Salina, née le 25 novembre 1758 ;

. Andréa Salina, né le 30 novembre 1762 ;

. Micheline Salina, née le 19 novembre 1766 ;

. Bonaventure Salina, né le 21 mai 1768, marié en 1808 avec Louise Simian, Décédée en 1833 ;

. Luigi Antoni Salina ;

. Antonio Salina.


Balthazar, Melchior, Gaspard, Léonard SALINA et Suzanne Chermak ont quatre enfants :


* Sophie SALINA, née le lundi 15 octobre 1786 à Alep, baptisée le 18 octobre 1786 en l'église Sainte Marie de l'Enfant Jésus (acte à l'en-tête de la Paroisse latine de Terre Sainte – Saint François, aujourd'hui appelée Paroisse latine Saint François dans le quartier d'Azizieb), marié avec d'Augustin, Philippe, Dénery, Claire PLASSE habitait encore en 1962 à Alep. Ils ont huit enfants :


- Augustine Sabine Plasse née le 7 ventôse de l'an XII (27 février 1804), mariée le 22 décembre 1835 à Marseille avec Louis Honoré Capiletty, Décédé en 1862. Ils ont une fille : Marie Capiletty.

- Jean-Baptiste Plasse, né le 16 novembre 1805 qui a dû mourir jeune.

- Charles Plasse, époux de Marie Ventre, qui était veuf en 1862.

- Marie Adèle Plasse, née en 1808, Décédée en 1870, marié le 15 novembre 1828 à Marseille avec Henri Ventre, né en 1793, Décédé en 1870.



Ils ont quinze enfants :


. Auguste Ventre, né en 1828, Décédé en 1892 ;

. Hélène Ventre, née en 1830 ;

. Clarisse Ventre, née en 1831 ;

. Sophie Ventre, né en 1832 ;

. Félix Ventre, né en 1833 ;

. Camille Ventre, né en 1834 ;

. Léon Ventre, née en 1835 ;

. Marie Antoinette Ventre, née en 1836, Décédée en 1886 ;

. Jean-Joseph Ventre, né en 1837, Décédé en 1911 ;

. Balthazar Ventre, né en 1839 ;

. Sidonie Ventre, née en 1840 ;

. Joseph Michel Ventre, né en 1840 ;

. Cécile Ventre, née en 1842 ;

. Amélie Ventre, née en 1843 ;

. Gabrielle Ventre, née en 1844, Décédée en 1854.


- Félix Plasse, né en 1817, Décédé en 1818.

- Mathilde, Thérèse (dite Emma) PLASSE, née le 20 octobre 1819 à Marseille, Décédée le 6 octobre 1862 à Paris 6e, mariée avec Pierre, Joseph, Amédée BEDEL, né le 4 mai 1807 à Paris 2e, Décédé le 6 août 1872 à Paris 16e. Ils ont quatre enfants :


. Anne dite Anna, Aimé, Mathilde BEDEL, née le 25 avril 1847 à Baba-Hassen, quartier d'Alger, Décédée en 1935 à Marseille ;

. Lucien BEDEL

. Maurice BEDEL

. Ferdinand BEDEL.


- Eugénie PLASSE, né en 1820, Décédé en 1862, mariée le 29 septembre 1832 avec Jean Auguste Lafon né en 1802, Décédé en 1874. Ils ont quatre enfants :


. Ernest Lafon, né en 1834, Décédé en 1839 ;

. Louise Lafon, née en 1836, Décédé en 1841 ;

. Edouard Lafon, né en 1837, Décédé en 1924 ;

. Marie Cécile Lafon, née en 1850, Décédé en 1882.


- Charles Augustin, né en 1827, Décédé en 1906, marié avant 1862 avec NN et en secondes noces, le 26 septembre 1864 à Marseille avec Marie Antoinette Ventre, née en 1836, Décédée en 1886. Ils ont 5 enfants. Il se marie en troisièmes noces avec Marie Madeleine Pauline Ventre, née en 1943, Décédée en 1790.


Joseph SALINA, né en 1789 à Alep, Décédé en 1790.

Marie, Madeleine, Marguerite Salina, née le 3 juin 1793 à Alep qui a épousé le 8 juillet 1815 mariage à Alep Hypolitte Martin, né le 2 août 1792 ( ?), officier français, interprète du Duc d'Aumale, né à Saint-Tropez, auteur d'un manuel de langue arabe et de Réflexions sur le Christianisme, le Judaïsme et l'Islamisme publié en 1844 à Alger, .fils de Jean Joseph Martin et de Magdelaine Rose Martin. Marie, Madeleine, Marguerite Salina et Hypolitte Martin ont neuf enfants.

Francesco Vicenzo Salina, né en 1798 à Alep, marié avec Thérèse Sola. Ils ont quatre enfants.

La famille CHERMAK est originaire du Liban. Il se trouve un village de ce nom dans le sud Liban. Cette famille qui s'appelle aujourd'hui Jarmak subsiste à Alep.


« Jean Balthazar Salina qui était prénommé Melchior Gaspard Balthazar, était sujet du pape et né à Rome. Il avait épousé Suzanne Kyrmyg que le folklore familial appelait la « grand-mère d ‘Alep » et à qui il faisait remonter notre ascendance juive – d'ailleurs contestée. Il y avait bon nombre de juifs en Orient qui étaient devenus sujets du pape. Balthazar Salina était docteur en médecine et exerçait à Alep. Docteur Balthazar SALINA a été immatriculé à l'Université de Sapienzia. Il était domicilié au Khan de la Douane et a vécu probablement entre 1760 et 1820. Jean Plasse a raconté que les Salina avaient une grosse créance sur les Etats pontificaux mais que les héritiers renoncèrent à faire un procès pour en obtenir le remboursement. » (Histoire de la famille par Henri Malcor).


(30) Balthazar, Melchior, Gaspard, Léonard SALINA, est le fils de Antonio, Aloysio, Luigi SALINA, médecin à Palerme, né à Palerme (Sicile) vers 1700 et de Marguerite AMBROSI, née vers 1705 à Rome. Il était lui-même fils de Luigi SALINA, 36 ans, né vers 1670.


Christine Malcor